Chimie organique/Cétones et aldéhydes

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher
Chimie organique
Introduction
Les groupes fonctionnels
  1. Hydrocarbures :
    1. Alcanes et cycloalcanes 25%.svg
    2. Alcènes 25%.svg
    3. Alcynes
    4. Hydrocarbures aromatiques
  2. Alcools 25%.svg
  3. Cétones et aldéhydes
  4. Acides carboxyliques
  5. Amines 25%.svg
  6. Ethers
  7. Amides
  8. Esters
  9. Anhydrides d'acide
  10. Chlorures d'acyle
  11. Arènes
Les méthodes analytiques
  1. Spectroscopie infrarouge (IR)
  2. Résonance magnétique nucléaire (RMN)
  3. Spectrométrie de masse
  4. Chromatographie (CPG, HPLC)

Les aldéhydes et les cétones sont des composés organiques dont la molécule comporte un groupe carbonyle. Si le groupe carbonyle est lié à deux atomes de carbone alors la molécule est une cétone.

Ketone-general.pngAldehyde.png

Si le groupe carbonyle est lié à un atome d'hydrogène alors la molécule est un aldéhyde. Dans le cas particulier où le groupe fonctionnel est lié à deux atomes d'hydrogène alors la molécule est le formaldéhyde (ou méthanal).

Nomenclature[modifier | modifier le wikitexte]

Exemples[modifier | modifier le wikitexte]

  • acétone : CH3-CO-CH3, aussi appelé propanone 2-propanone.svg

Test de reconnaissance de la fonction carbonyle (aldéhyde ou cétone)[modifier | modifier le wikitexte]

Si on obtient un précipité en présence de 2,4-dinitrophényl-hydrazine (DNPH), alors l'espèce chimique possède la fonction carbonyle et il s'agit d'un aldéhyde ou d'une cétone.
L'apparition d'un précipité rouge brique de Cu2O en présence de liqueur de Fehling ou l'apparition d'un miroir d'argent avec le réactif de Tollens (nitrate d'argent ammoniacal Ag(NH3)2) mettent en évidence un aldéhyde.


Retour Chimie organique