Coréen/Grammaire/Verbes

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

Les verbes coréens se placent toujours en fin de phrase.

Syntaxe[modifier | modifier le wikitexte]

La structure de la phrase coréenne suit le principe SOV (sujet-objet-verbe). Le verbe, y compris ses suffixes, se place donc en fin de phrase.

Dans une proposition relative, il se place en fin de proposition et juste devant le nom auquel il se rapporte.

Morphologie[modifier | modifier le wikitexte]

Le verbe se compose d'un radical suivi éventuellement d'un ou plusieurs affixes qui marquent les modalités du verbe (temps, respect, nuances...).

Exemple[modifier | modifier le wikitexte]

Soit le verbe suivant, qui peut constituer une phrase à lui tout seul :

가십니까 : « (y) allez-vous ? » (en s'adressant à une personne que l'on respecte)

Dans l'exemple canonique, 가십니까 se décompose ainsi (l'ordre des affixes est impératif) :

radical du verbe « aller ».

Dans le dictionnaire, le radical est suivi du suffixe  : 가다.

affixe indiquant le respect envers le sujet du verbe (la personne dont on parle)

peut être utilisé lorsqu'on souhaite honorer la personne dont on parle (en l'occurrence celle qui « fait » quelque chose). On peut donc utiliser cet affixe même si on parle de cette personne à la troisième personne.

ㅂ니 affixe indiquant le respect envers l'interlocuteur (la personne à qui on parle)

ㅂ니 (prononciation : [mni]) n'est utilisé que lorsqu'on s'adresse à la personne que l'on souhaite honorer. Si l'on s'adresse par exemple à un petit frère en lui parlant des parents, on utilisera l'affixe , mais pas l'affixe 입니.

Dans l'exemple ci-dessus, la traduction proposée pour le sujet (« vous ») se déduit de la présence des deux affixes et 입니 (c'est une personne qu'on respecte qui « fait » et c'est à une personne qu'on respecte qu'on s'adresse ; en l'absence de contexte, on peut supposer qu'il s'agit d'une seule et même personne) .

suffixe interrogatif

indique l'interrogation. Ce suffixe s'utilise, comme 입니, dans le cas où on souhaite honorer l'interlocuteur.

L'affixe de respect envers la personne dont on parle (honorificité)[modifier | modifier le wikitexte]

Exemple : 선생님은 읽으세요 (le professeur lit)

L'affixe de respect envers la personne dont on parle est :

si la syllabe précédente se termine par une voyelle.
으시 si elle se termine par une consonne.
Exemples : (aller) + + = 가시다
(lire) + 으시 + = 읽으시다

Les affixes de respect envers la personne à qui on parle (politesse et formalité)[modifier | modifier le wikitexte]

Dans les verbes coréens, les affixes permettent de marquer plusieurs niveaux de respect envers l'interlocuteur. Les quatre principaux niveaux de langage sont :

  • le langage poli formel ;
  • le langage poli informel ;
  • le langage formel neutre ;
  • le langage informel.

Les deux premiers niveaux sont les plus utilisés.

Le langage poli formel (hapsyoche)[modifier | modifier le wikitexte]

Exemple : 저는 읽습니다 (« je lis »).

Le langage poli formel s'utilise notamment entre des inconnus, des collègues masculins, à la télévision et avec des clients.

Dans le langage poli formel, l'affixe de respect envers la personne à qui on parle est :

ㅂ니 si la syllabe qui précède se termine par une voyelle.

En ce cas, (qui se prononce [m]) se « colle » à la syllabe précédente.

습니 si la syllabe qui précède se termine par une consonne.
Exemples : (aller) + ㅂ니 + = 갑니다
(lire) + 습니 + = 읽습니다

Le langage poli informel (haeyoche)[modifier | modifier le wikitexte]

Exemple : 저는 읽어요 (« je lis »).

Le langage poli informel s'utilise notamment entre des inconnus (surtout avec des personnes d'âge plus élevé ou égal) et plus particulièrement par les femmes, dans des situations peu formelles.

Dans le langage poli informel, le radical est suivi de l'affixe suivant :

아요 si la voyelle de la dernière syllabe du radical est 아 ou 오
어요 dans les autres cas
Exemples : (être petit) + 아요 = 작아요
(lire) + 어요 = 읽어요

Lorsque le radical se termine par une voyelle identique à la première voyelle de l'affixe, celle-ci disparaît :

Exemple : (aller) + 아요 = 가요

Il y a également contraction lorsque le radical se termine par d'autres voyelles :

Exemple : (venir) + 아요 = 와요

Le langage formel neutre (haerache)[modifier | modifier le wikitexte]

Exemple : 저는 읽다 (« je lis »).

Sur le plan de la politesse, ce niveau de langage est neutre, voire impoli. Il s'utilise avec des amis proches, des membres de la famille du même âge ou entre jeunes gens. Il est également courant dans les livres et les journaux.

Le langage informel (panmal)[modifier | modifier le wikitexte]

Exemple : 나는 읽어 (« je lis »).

Ce niveau de langage s'utilise avec des amis proches, des membres de la famille et des jeunes. Il peut être impoli s'il est employé avec un inconnu.

Cette forme se construit simplement en supprimant le marqueur de politesse dans la forme du style poli informel décrit précédemment.

Nominalisation d'un verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Un verbe peut être transformé en substantif en remplaçant la terminaison par . La forme résultante peut être utilisée par exemple comme sujet ou objet d'une phrase.

Exemple : 나는 읽를 좋아해요 (« j'aime lire »)

Forme passive[modifier | modifier le wikitexte]

Le passif peut être formé, pour certains verbes mais pas tous, par l'ajout d'une syllabe ou la modification de la dernière syllabe :

Contexte Suffixe Exemple
après une voyelle ou 다, 묶
après une consonne occlusive (k, p, t...) 다, 닫
après une liquide ou 르 다 (물다), 눌다 (누르다)
après une nasale ou ㄷ 다 (감다), 믿다 (믿다)

Le passif peut aussi être formé, pour tous les verbes transitifs, en combinant la forme en -ㅓ ou en -ㅏ du verbe avec le verbe auxiliaire 지-, qui a valeur de changement d'état.

존이 나무로 집을 만들었다 John a construit la maison en bois
집이 나무로 만들어었다 la maison a été construite en bois

Cette forme exprime souvent une certaine difficulté rencontrée au cours du processus, l'agent (l'auteur de l'action) jouant un rôle important, alors que la forme précédente exprime une passivité plus spontanée dans laquelle le rôle de l'agent paraît moins nécessaire.

Le verbe auxiliaire 지- peut aussi être combiné :

  • avec des verbes descriptifs pour dénoter un changement d'état en direction de l'état indiqué par l'adjectif :
물이 맑다 l'eau est claire
물이 맑아 l'eau devient claire
  • avec des verbes intransitifs pour dénoter la potentialité :
많은 사람들이 그 방에서 자았다 Un grand nombre de personnes ont dormi dans la pièce.
많은 사람들이 그 방에서 자아었다 Un grand nombre de personnes sont parvenues à dormir dans la pièce (contrairement à ce que prévoyait le locuteur).

Conjugaison[modifier | modifier le wikitexte]

Langage poli formel[modifier | modifier le wikitexte]

Présent et futur[modifier | modifier le wikitexte]

Dernière lettre du radical Présent Futur
consonne –습니다 –을 겁니다
voyelle –ㅂ니다 –ㄹ 겁니다

Exemples :

Présent Futur
먹다 (manger) 먹습니다 먹을 겁니다
가다 (aller) 갑니다 갈 겁니다

Passé[modifier | modifier le wikitexte]

Dernière voyelle du radical Passé
ou –았습니다
autre –었습니다

Si le radical se termine par une voyelle, il y a contraction avec la première voyelle de la terminaison temporelle, voire fusion si c'est la même voyelle.

Exemples :

Passé Remarques
가다 (aller) 갔습니다 + = (fusion des deux voyelles identiques)
오다 (venir) 왔습니다 + = (contraction)
먹다 (manger) 먹었습니다

Langage poli informel[modifier | modifier le wikitexte]

Présent et passé[modifier | modifier le wikitexte]

Dernière voyelle du radical Présent Passé
ou –아요 –았어요
autre –어요 –었어요

Le présent et le passé du langage poli informel présentent les mêmes cas de fusion de voyelles ou de contraction que le passé du langage poli formel.

Exemples :

Présent Passé
가다 (aller) 가요 갔어요
오다 (venir) 와요 왔어요
먹다 (manger) 먹어요 먹었어요

Futur[modifier | modifier le wikitexte]

Dernière lettre du radical futur
consonne –을 거예요
voyelle –ㄹ 거예요

Exemples :

Futur
먹다 (manger) 먹을 거예요
가다 (aller) 갈 거예요

Règles spécifiques[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison de 이다 (être)[modifier | modifier le wikitexte]

Dans le langage poli formel :

Langage Présent Passé Futur
Poli formel 입니다

après une consonne : 이었습니다
après une voyelle : 였습니다

이겠습니다
Poli informel

après une consonne : 이에요
après une voyelle : 예요

이었어요 이겠어요


Exemples :

Langage poli formel Langage poli informel Traduction
서울은 도시입니다 서울은 도시예요 Séoul est une ville
그는 학생입니다 그는 학생이에요 Il est étudiant
세종은 위대한 왕이었습니다 세종은 위대한 왕이었어요 Sejong fut un grand roi
그는 의사였습니다 그는 의사이었어요 Il était médecin

Contractions de voyelles[modifier | modifier le wikitexte]

Lorsque le radical se termine par certaines voyelles, celles-ci se contractent avec la voyelle ou de la terminaison verbale.

Règle Exemple
+= 가다 (aller) 가요 (je vais)
+= 보다 (voir) 봐요 (je vois)
+= 서다 (être debout) 서요 (je suis debout)
+= 배우다 (apprendre) 배워요 (j'apprends)
+= 마시다 (boire) 마셔요 (je bois)
+= 보내다 (envoyer) 보내요 (j'envoie)

Voir ci-dessous pour les radicaux en .

Radical en , , ou [modifier | modifier le wikitexte]

Dans le langage poli informel, devant les terminaisons commençant par des voyelles ou , la fin du radical se transforme selon les règles suivantes.

  • Radical en  : la consonne disparaît du radical, remplacée par .

Exemple :

Présent Futur
어렵다 (être difficile) 어려워요

avec contraction :
어렵 -> 어려 + = 어려

어려울 거예요

avec contraction :
어렵 -> 어려 + 거예요 = 어려 거예요

  • Radical en  : la syllabe est remplacée par la séquence de deux consonnes ㄹㄹ, la première s'ajoutant à la fin du radical et la seconde au début de la terminaison.

Exemple :

Présent
모르다 (ignorer) 몰라요

avec contraction : + =

  • Autre radical en  : cette voyelle disparaît.

Exemple :

Présent
바쁘다 (être occupé) 바빠요

avec contraction : + =

  • Radical en  : cette lettre est remplacée par (attention : cette règle ne s'applique pas pour tous les verbes en )

Exemple :

Présent
듣다 (entendre) 들어요
  • Radical en  : cette lettre disparaît et la voyelle précédente fait l'objet d'une contraction avec la voyelle de la terminaison ou (attention : cette règle ne s'applique pas pour tous les verbes en ).

Exemple :

Présent
어떻다 (être dans tel état) 어때요

avec contraction : + =

Modalités diverses[modifier | modifier le wikitexte]

Avoir envie (de faire quelque chose)[modifier | modifier le wikitexte]

Exemple Traduction Règle
J'ai envie de lire 저는 읽고 싶어요
radical + + 싶다

Avoir l'intention (de faire quelque chose)[modifier | modifier le wikitexte]

Exemple Traduction Règle
J'ai l'intention d'aller à Séoul 저는 서울에 가려고 해요
radical se terminant par une voyelle + 려고 하다
J'ai l'intention de lire 저는 읽으려고 해요
radical se terminant par une consonne + 으려고 하다

Être en train de[modifier | modifier le wikitexte]

Exemple Traduction Règle
Je suis en train de lire 저는 읽고 있어요
radical + + 있다

Négation : ne ... pas[modifier | modifier le wikitexte]

La négation peut s'exprimer :

  • avec l'adverbe , qui se place juste avant le verbe. Dans le cas d'un verbe composé avec 하다, précède 하다 ;
  • avec la construction -지 않다, qui suit le radical ;
  • avec l'adverbe , qui précède le verbe de la même manière que .

La construction avec est considérée comme moins formelle que la forme en -지 않다.

L'adverbe contient une nuance d'impossibilité.

Exemple Traduction
Je ne lis pas 저는 안 읽어요

저는 읽지 않아요

Je ne peux pas lire. 저는 못 읽어요
Je ne commence pas 저는 시작 안해요

저는 시작 하지 않아요

Je ne peux pas commencer 저는 시작 못해요

Pouvoir / ne pas pouvoir faire quelque chose[modifier | modifier le wikitexte]

La capacité à faire quelque chose s'exprime avec la forme du futur en (으)ㄹ, suivie de et du verbe 있다.

Exemple Traduction Règle
Je peux aller
(lit. « Il y a la possibilité que j'irai »)
저는 갈 수 있어요 radical se terminant par une voyelle
+ ㄹ 수 있어요
Je peux manger 저는 먹을 수 있어요 radical se terminant par une consonne
+ 을 수 있어요

Pour l'incapacité (« ne pas pouvoir »), il suffit de remplacer 있다 par son contraire, 없다

Exemple Traduction Règle
Je ne peux pas aller
(lit. « Il n'y a pas la possibilité que j'irai »)
저는 갈 수 없어요 radical se terminant par une voyelle
+ ㄹ 수 없어요
Je ne peux pas manger 저는 먹을 수 없어요 radical se terminant par une consonne
+ 을 수 없어요

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]