Guide de survie/Arc

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher
Un arc simple

Un arc est une arme potentiellement très efficace, mais aussi noble et belle. Vous pouvez fabriquer un arc très simple en un quart d'heure, ou reconstituer un superbe arc à l'ancienne, mais cela n'est pas le sujet ici. Bien sûr, ce type d'arc ne pourra jamais rivaliser avec un arc réalisé dans les règles de l'art, mais bon...

Matériel[modifier | modifier le wikitexte]

  • Un couteau
  • Une scie
  • Pour l'arc :
    • une corde fine et solide
    • une branche droite, solide et souple.
  • Pour les flèches :
    • branches fines et droites
    • pointes (éclat de pierre, fer ou os)
    • plumes
    • ficelle, colle ou lien végétal

L'arc[modifier | modifier le wikitexte]

La branche doit être capable de plier sans se rompre, sans être trop souple afin de donner assez de force à la flèche. La prendre droite ou légèrement courbe, sans bifurcation. Diamètre : environ 1 cm, à voir en fonction de la rigidité du bois. Longueur : envergure du tireur.

Dans les forêts tempérées, les rejets de noisetiers sont plutôt pas mal en général (quand un noisetier est coupé, il repousse des branches en bouquet à partir de la souche, qui sont en général bien droites, sans bifurcation). Le meilleur bois pour faire un arc est l'if, assez rare. Le frêne convient aussi très bien, ainsi que le robinier-faux acacia. Une lame d'acier, une latte en fibre de verre, du bambou conviennent également.

Couper la branche, retirer les feuilles et autres aspérités, faire une entaille à chaque bout pour fixer la corde. Fixez-la solidement à un bout, mais prévoyez une fixation amovible de l'autre coté, afin de détendre l'arc quand vous ne l'utilisez pas. Si vous laissez l'arc en tension en permanence, le bois va se courber et il perdra sa force. (C'est le "suivi de corde")

Les flèches[modifier | modifier le wikitexte]

Flèche

Une flèche comporte une pointe, un fût (le corps, en bois) et un empennage (les plumes à l'arrière).

Fût[modifier | modifier le wikitexte]

Le fût est composé d'une longue pièce de bois droite, fine, solide. Les rejets de noisetier conviennent bien. Longueur : la moitié de l'arc. Faites une encoche à l'arrière, où se logera la corde. Ligaturez l'empennage à l'arrière et la pointe à l'avant avec de l'écorce, de la ficelle fine ou de la colle.

Pointe[modifier | modifier le wikitexte]

La pointe doit permettre une bonne pénétration de la flèche. Pour la chasse, il faut que la pointe puisse provoquer une hémorragie massive (gros gibier) et pouvoir être ressortie facilement, sauf à vouloir manger de la flèche rôtie. Pour le petit gibier, on utilise des pointes qui assomment l'animal. Les flèches sont longues à fabriquer, et on aime les récupérer intactes ; en passant à travers un lapin, la flèche a de bonnes chances de se retrouver fichée dans le sol, au mieux, ou brisée contre une pierre.

Empennage[modifier | modifier le wikitexte]

Ne négligez pas l'empennage, il n'est pas là pour faire joli mais pour stabiliser la flèche pendant le vol. Le mieux est de fixer trois demi-plumes à quelques centimètres de l'extrémité. Si vous ne disposez pas de plumes, utilisez des feuilles, de l'écorce fine... Faites des essais : la flèche doit filer bien droit, sans être freinée, sans dévier. Attention, l'empennage ne doit pas se prendre dans la corde au moment du tir.

Tirer[modifier | modifier le wikitexte]

tireur à l'arc

Pour tirer, se placer de profil, un bras tendu qui tient l'arc. L'autre bras tend la corde. La flèche est posée sur la main qui tient l'arc, l'encoche à l'arrière est sur la corde. L'arc est légèrement incliné pour que la flèche ne glisse pas de la main.

Attention à la position, elle influence beaucoup la précision du tir. Le bras tendu ne doit pas être sur le trajet de la corde (elle dépasse la position de repos lors du lâcher). Pour les femmes, attention aux seins qui peuvent aussi être blessés par la corde. Ne pas tenir l'arc bandé trop longtemps, sinon le bras fatigue et on perd en précision.

Pour tendre l'arc, il est plus efficace de placer l'index et le majeur sur la corde, de part et d'autre de la flèche, et de tirer directement sur la corde, que de tenir la flèche elle-même. Si l'arc est puissant, cela peut-être douloureux et nécessiter une protection (palette ou gant).Techniques de tir

Améliorations et accessoires[modifier | modifier le wikitexte]

  • Poignée
  • Repose-flèche
  • Palette : protection de l'index et du majeur de la main qui tient la corde ; gant
  • Protège bras ; plastron
  • Carquois

Liens externes[modifier | modifier le wikitexte]