Histoire de l'Europe/Les Germains

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

La première rencontre entre Rome et des tribus germaines a lieu suite à la migration des Cimbres et des Teutons, partis du Jutland vers 120 av. J.-C. Ceux-ci remportent la victoire contre les romains en 113 en Autriche en remontant le Danube puis en 105 av. J.-C. à Aurasio (Orange). Ils seront finalement vaincus par Marius en 102 av. J.-C. pour les Teutons et 101 av. J.-C. pour les Cimbres, après avoir causé une immense frayeur à Rome.

Le terme « Germain » apparait en 73 av. J.-C. dans les fastes triomphaux, pour désigner les peuplades traversants le Rhin et chassant les Gaulois installés là, les deux peuplades étant de souche celte.

Lors de la conquête de la Gaule, César inflige en 58 av. J.-C. une défaite aux troupes suèves d'Arioviste, alors en guerre contre les Éduens, peuple gaulois allié de Rome, et les repousse au delà du Rhin qui marquera la frontière de ses conquêtes. Lorsqu'Auguste, fils adoptif de César et premier Empereur romain voudra repousser la frontière de l'Empire au delà du Rhin jusqu'à l'Elbe il subira un revers considérable. En 9 ap. J.-C. dans la forêt de Teutoburg trois légions menées par Varus seront entièrement détruites. Auguste décide le repli sur le Rhin et la mise en place d'un limes, une frontière militarisée.

Cette frontière tiendra jusqu'à la moitié du 2ème siècle, sous Marc-Aurèle, lorsque les Quades de Moravie, accompagnés des Lombards et des Marcomans traversent le Danube et menacent le nord de l'Italie. Il faudra plusieurs années pour anéantir leur menace, qui se terminera en 171 à Aquilée. Dès lors la pression des Germains ne se relâche plus et les raids se multiplient, qui repartent chargés de butin. On peut les suivre à la trace via l'archéologie par des traces d'incendies et des monnaies enterrées. En 406, la frontière du Rhin est emportée, et les peuples germains sous la pression des Huns s'installent dans l'Empire comme peuples fédérés, afin de le protéger contre les cavaliers des steppes.

Lorsque l'Empire d'Occident s'effondrera, les Francs, les Vandales, les Ostrogoths, les Burgondes et les Wisigoths par des guerres de conquête se constitueront des royaumes germaniques.

retour au sommaire
chapitres | Introduction | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19
annexes | Glossaire | Bibliographie | Liens | Auteurs
catégorie | Histoire > Histoire de l'Europe