LaTeX/Inclure des images

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

L'inclusion d'images nécessite l'utilisation de l'extension graphicx (\usepackage{graphicx}).

Pour inclure une image, il faut utiliser la commande \includegraphics{nom du fichier}. On peut distinguer deux cas :

  • si vous compilez avec latex, vous ne pouvez inclure que des images PostScript (avec l'extension .ps ou .eps) ;
  • si vous compilez avec pdflatex, vous ne pouvez inclure que des images PNG (extension .png), JPEG (extension .jpg ou .jpeg) ou des fichiers PDF (extension .pdf) mais pas des images PostScript ; les images .bmp sont intégrables mais il faut en définir la hauteur et la largeur.

Vous pouvez omettre l'extension du fichier ; ainsi, vous pouvez avoir le fichier dans plusieurs formats, et laisser le compilateur choisir le fichier qui lui convient. On a donc typiquement deux situations :

  • vous disposez d'une image de type matricielle (bitmap), habituellement au format JPEG (photographie) ou PNG (dessin) : il faut convertir cette image à un format PostScript, vous pouvez pour cela l'ouvrir avec un logiciel de traitement d'image (comme The Gimp) et l'enregistrer sous le format EPS ; vous avez donc deux fichiers portant le même nom mais ayant une extension différente (un JPEG et un EPS, ou bien un PNG et un EPS) ;
  • vous disposez d'une image vectorielle, habituellement au format SVG (par exemple créée par Inkscape) : il faut la sauvegarder au format PDF et au format EPS, les deux formats sont vectoriels, il n'y a donc pas de perte de qualité.

Chemin d'accès[modifier | modifier le wikicode]

Par défaut, LaTeX va chercher l'image dans le répertoire (dossier) où se trouve le fichier .tex. On peut indiquer un répertoire différent en utilisant la syntaxe Unix : les répertoires sont séparés par des barres de fraction /.

Par exemple, si le projet devient imposant, il est intéressant de placer les images dans un sous-répertoire, appelons-le illustrations. On peut alors :

  • soit mettre le chemin d'accès dans la commande \includegraphics :
    \includegraphics{illustrations/image} ;
  • soit définir le chemin d'accès dans le préambule avec une commande \graphicspath :
    \graphicspath{{illustrations/}}

    \includegraphics{image}.

On remarque que :

  • à l'intérieur de \graphicspath{…}, le chemin d'accès est entre accolades ;
  • le chemin d'accès se termine par une barre de fraction /.

Taille de l'image[modifier | modifier le wikicode]

L'idéal est d'avoir une image directement au format dans lequel elle doit être incluse. Il faudra faire attention à la notion de résolution : le rendu peut être très différent entre l'affichage à l'écran, la sortie sur imprimante et l'impression offset.

Si l'on veut retailler l'image, le mieux est d'utiliser les options de \includegraphics fournies par l'extension graphicx :

  • \includegraphics[width=largeur]{nom du fichier} pour fixer la largeur ;
  • \includegraphics[height=hauteur]{nom du fichier} pour fixer la hauteur ;
  • \includegraphics[scale=échelle]{nom du fichier} pour fixer l'échelle.

Rappelons que les paramètres hauteur et largeur sont composés d'un nombre avec une unité accolée, par exemple 10cm pour dix centimètres. Le paramètre échelle quant à lui n'a pas d'unité :

  • 2 double la largeur (par exemple agrandissement A5 → A3).
  • 1.4 double la surface (par exemple agrandissement A4 → A3) ;
  • 1 désigne la taille réelle ;
  • 0.7 réduit la surface de moitié (par exemple réduction A3 → A4) ;
  • 0.5 réduit la largeur de moitié (par exemple réduction A3 → A5).

D'autres options sont disponibles, voir Images > Extension graphicx.

Encadrement[modifier | modifier le wikicode]

On peut inclure l'image dans un cadre en utilisant la fonction \fbox (cf. Options de mise en forme avancées > Cadre et couleur du fond).

Figure flottante[modifier | modifier le wikicode]

On peut laisser notre typographe virtuel placer l'image ; on parle alors de figure flottante. Le procédé est similaire aux tableaux flottants (cf. Faire des tableaux > Tableau flottant).

Pour cela, on encapsule l'image dans un environnement figure :

\begin{figure}[position]
   \includegraphics[]{}
\end{figure}

  • position est une lettre indiquant l'emplacement désiré :
    • h pour qu'il soit à côté du texte précédant dans le source (here),
    • t : en haut d'une page (top),
    • b : en bas d'une page (bottom),
    • p : dans une page ne contenant que des flottants (regroupement des figures et tableaux).

Latex tient compte des règles internes de mise en page (une image par page ou toutes les images en haut d'une page par exemple) en priorité pour positionner une image. Pour forcer l'emplacement d'une image il faut faire précéder la lettre de position par un ! (par exemple [!h]).

Si l'on veut placer une légende ainsi qu'une étiquette permettant de faire référence à l'image (cf. Structuration du texte > Références), on utilisera la syntaxe suivante :

\begin{figure}[position]
   \caption{\label{étiquette} titre}
   \includegraphics[]{}
\end{figure}
…
Dans la figure~\ref{étiquette} page~\pageref{étiquette}, …

Lorsqu'il y a trop de flottants, la mise en page peut devenir problématique. On pourra avoir recours à l'instruction \clearpage qui provoque un changement de page et l'affichage de tous les flottants en attente. L'instruction \cleardoublepage a le même effet, mais le texte qui suit est placé sur une page impaire (« belle page » si l'on est en recto-verso).

L'index des figures s'obtient avec l'instruction \listoffigures. L'extension tocbibind permet de faire figurer cet index dans la table des matières.

Dessiner avec LaTeX[modifier | modifier le wikicode]

LaTeX propose des instructions pour faire des dessins, ou tracer des graphiques. Outre l'environnement picture, vous disposez des extensions de la suite PSTricks, qui permet également de tracer des fonctions mais doit être compilé avec latex et non pas avec pdftex (on peut obtenir un fichier PDF à partir du fichier PostScript généré), ou avec PGF/TikZ.

Cela dépasse largement le cadre de ces premiers pas. LaTeX n'est pas un logiciel de dessin, et s'il est possible de dessiner, avec un rendu magnifique et en générant un fichier très petit, cela requiert l'apprentissage d'instructions supplémentaires.

Il existe cependant des programmes de dessin qui génèrent du code PSTricks. On peut ainsi générer un fichier LaTeX et l'inclure dans le fichier en cours, pour générer une image de grande qualité pour une taille modeste (toutefois, le code généré n'est pas forcément très lisible ni optimal).

Citons par exemple TeXgraph de Patrick Fradin :


Pour plus de détails voir : LaTeX/Dessiner avec LaTeX.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Sur Wikipédia
Ailleurs

Table des matières - Généralités - Premiers pas - Structure du document - Gestion de la bibliographie - Tableaux - Images - Éléments flottants et figures - Mise en forme du texte - Choix de la police - Mise en page - Mathématiques - Gestion des gros documents - Faire des présentations - Arts et loisirs - Dessiner avec LaTeX - Créer une extension ou une classe - Programmer avec LaTeX - Annexes - Vade mecum - Conversion - Glossaire de typographie - Index - Commandes - Liens externes