Photographie/Personnalités/B/Auguste Belloc

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 28/11/2014, le Wikilivre de photographie comporte 4 533 articles
plan du chapitre en cours

Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 5 dernières mises à jour notables
  1. Séraphin-Médéric Mieusement -24 octobre)
  2. Filtres gris neutre (3 septembre)
  3. Josko Smuc (27 juillet)
  4. Boris Orel (27 juillet)
  5. Philip Thomas Timms (18 juillet)
navigation rapide


Éditeurs de cartes postalesFabricantsPersonnalitésThèmes

BibliographieGlossaireModèles pour le livre




Auguste Belloc (Montrabé, 1800 - Paris, 1867) était un photographe français connu pour ses photos de nus.

Biographie[modifier | modifier le wikitexte]

Auguste Belloc fit ses études au Lycée Louis-le-Grand et s'intéressa à la photographie dès 1845, plus particulièrement au procédé du collodion humide. Bon perdant, devant les succès de Frederick Scott Archer, il nomma ce procédé « Archerotype ».

En 1853, il publia à compte d'auteur un Traité théorique et pratique du procédé au collodion en photographie.

Belloc eut plusieurs studios (boulevard Monmartre, rue Lancry) et fut l'un des premiers membres de la Société Française de Photographie, fondée en 1854 et qu'il rejoignit en 1855.

Expositions[modifier | modifier le wikitexte]

2004 : Bruxelles, La Collection Ordóñez Falcón - Une passion partagée, La Botanique.


Collections[modifier | modifier le wikitexte]

  • L'Enfer de la Bibliothèque nationale de France conserve une série érotique considérée comme majeure dans l'histoire de la photographie.
  • Archives municipales de Toulouse.
  • Cleveland Museum of Art

Galerie[modifier | modifier le wikitexte]

Belloc stereoscopic.jpg

Bibliographie[modifier | modifier le wikitexte]

  • AUBENAS, Sylvie et COMAR, Philippe .- Obscénités, photographies interdites d'Auguste Belloc .- Paris, Albin Michel, 2001 (ISBN 978-2226119612)

Liens externes[modifier | modifier le wikitexte]