QWERTY et accents

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher
Broom icon.svg
Cette page est une feuille volante

Il faudrait la ranger dans un wikilivre où elle aurait sa place.

La couche clavier QWERTY étant conçue pour l'anglais, langue s'écrivant sans accents, un nombre croissant de personnes amenées à travailler dans des pays anglo-saxons ou dans des pays où les ordinateurs sont vendus avec des claviers américains rencontraient des difficultés pour saisir les accents. À ce jour, aucune norme n'est définie pour une couche clavier compatible QWERTY permettant de saisir les accents à l'exception de la couche US-International.

Selon le système d'exploitation utilisé, il existe malgré tout plusieurs possibilités pour saisir les caractères de l'alphabet latin accentué.

Couche US-International[modifier | modifier le wikicode]

La couche US-International est une couche QWERTY légèrement modifiée pour permettre l'accès à des caractères latins accentués ou plus généralement diacritiques. Les caractères de ponctuation ' (apostrophe), " (apostrophe double ou guillemet anglais), ` (apostrophe arrière ou back quote en anglais), ^ (circonflexe) ont un comportement différent de la couche QWERTY habituelle dans le sens que ce sont des touches mortes. L'utilisateur non averti éprouvera généralement une surprise en voulant saisir l'un de ces caractères car rien ne s'affiche. En effet, pour saisir les caractères de ponctuation, il faut appuyer sur ledit caractère puis sur la barre espace. L'avantage de ce type de clavier est que, étant normalisé, il se trouve sur la plupart des systèmes informatiques, et il suffit juste de paramétrer le système d'exploitation pour pouvoir l'utiliser. Rien n'est à installer.

Si la couche US-International permet de saisir de nombreux caractères accentués, tous les caractères ASCII ne sont pas forcément accessibles (par exemple les caractères ª¯±·¸º), et certains sont accessibles d'une façon non naturelle. Par exemple il est difficile de trouver un moyen mnémotechnique permettant de trouver le signe yen (¥), accessible par ALTGR + - ou le signe ø accessible par ALTGR + L). Un autre inconvénient majeur de ce clavier est que même s'il se prétend international, sa limitation au jeu de caractère ASCII 8 bits et non UNICODE lui permet d'omettre un certain nombre de langues comme le roumain ou le turc qui utilisent des lettres comme ş, ţ, ă, etc. L'ASCII ne le permettant pas, les caractères mathématiques comme ∀, ∃, ⇒ ou les caractères grecs et cyrilliques ne le sont pas non plus.

Les claviers QWERTY francophones et la disposition des touches Français-Canada[modifier | modifier le wikicode]

Les claviers QWERTY francophones sont la norme des claviers distribués au Québec. Avec ce type de clavier, il est possible d'utiliser la disposition des touches Français-Canada. Cette configuration est utilisée, entre autres, au Québec par les francophones. Avec cette disposition de touches, on peut avoir tous les caractères accentués utilisés en français et ce, très rapidement. Ainsi, on obtient un é simplement en appuyant sur la touche é. Le É se fait en appuyant simultanément sur la touche é et sur la touche «fix maj» (ou «verr. maj» ou «shift» en anglais). Les accents graves se font en appuyant sur la touche morte ` suivi de la voyelle à accentuer (sauf le y). Les accents circonflexes se font en appuyant sur la touche morte ^ suivi de la voyelle à accentuer (sauf le y). La cédille s'obtient suivant le même principe avec la touche morte ¸. Pour avoir ces caractères en majuscule, il suffit d'appuyer sur la touche morte désirée puis d'appuyer simultanément sur la lettre à accentuer et la touche «fix maj». Le tréma sur une voyelle s'obtient en appuyant simultanément sur la touche «fix maj» et sur la touche morte ¸ (la même touche que pour la cédille), suivi de n'importe quelle voyelle (y compris le y) ou d'une combinaison avec la touche «fix maj» et d'une voyelle pour la version en majuscule.

Cette disposition de touches est disponible, entre autres, sur les systèmes GNU/Linux et les systèmes Microsoft Windows.

Notez qu'il est possible d'utiliser la disposition Français-Canada sur un clavier QWERTY anglophone. Le même principe s'applique pour l'obtention des lettres accentuées, mais les touches mortes utilisées ne sont pas les mêmes et ne sont pas situées aux mêmes endroits.

Microsoft Windows : la touche ALT[modifier | modifier le wikicode]

Sur le système d'exploitation Windows, tous les caractères sont accessibles au moyen de la combinaison ALT + <numéro saisi sur le pavé numérique>. Ainsi, on a :

  • à = ALT + 133 = ALT + 0224
  • é = ALT + 130 = ALT + 0233
  • Ç = ALT + 128 = ALT + 0199
  • œ = ALT + 0156
  • æ = ALT + 145 = ALT + 0230

etc.

Voir Alt codes pour plus d'information.

Si ce système est présent par défaut sur Windows, il nécessite de mémoriser les codes ou d'avoir un tableau sous les yeux. En outre, une combinaison de 4 (voire même 5[1]) touches peut paraître un peu lourde à l'utilisateur pour accéder à des caractères utilisés fréquemment dans les langues européennes comme le français.

Microsoft Office Word[modifier | modifier le wikicode]

Les concepteurs de Microsoft Office Word ont rendu les caractères accentués accessibles de façon intuitive. En effet, tous les caractères accentués sont disponibles au moyen de :

  • CTRL + <ponctuation> puis <lettre>, par exemple :
  • é = CTRL + ' puis e
  • à = CTRL + ` puis a
  • ç = CTRL + , puis c

Malheureusement, on s'attendrait à ce que :

  • ş = CTRL + , puis s
  • ţ = CTRL + , puis t

Certaines langues d'Europe du Nord et de l'Est ont donc été oubliées. On espère que Microsoft palliera ce manque dans de prochaines versions. Les Francophones peuvent s'estimer heureux, tous les caractères accentués utilisés étant disponibles. En outre, il est dommage que Microsoft n'ait pas proposé une couche clavier avec ce type de fonctionnalité. Les utilisateurs ne peuvent pas bénéficier de ce mécanisme de génération de caractère en dehors de Word. Même Excel, le tableur de la suite Microsoft Office ne possède pas cette fonctionnalité.

JLG Extended Keyboard Layout for US[modifier | modifier le wikicode]

Utilisable seulement sous Microsoft Windows, il s'agit d'un logiciel installé séparément incluant une couche clavier QWERTY et sa documentation, laissant contrairement à la couche US-International intacte la couche QWERTY américaine. Ainsi l'utilisateur habitué au QWERTY américain ne voit pas de différence. La génération des caractères accentués se fait par deux possibilités :

  • CTRL + <ponctuation> puis <lettre> ou
  • ALTGR + <ponctuation> puis <lettre>

ALTGR étant la touche ALT situé à droite de la touche ESPACE. Notons que le système Microsoft Windows permet aussi de simuler le ALTGR par la combinaison CTRL + ALT.

Plus généralement, cette couche clavier permet de générer tous les caractères en les construisant. Par exemple :

  • œ = ALTGR + o puis e
  • ± = ALTGR + +, puis -
  • ⇒ = ALTGR + =, puis >

etc.

Certaines combinaisons représentent des fonctions particulières. Ainsi, on a la fonction miroir (ALTGR + %) qui inverse les caractères. Par exemple :

  • ¡ = ALTGR + % puis !
  • ¿ = ALTGR + % puis ?
  • ∀ = ALTGR + % puis A

etc.

La fonction monétaire (ALTGR + $) permet de générer les symboles monétaires :

  • € (Euro) = ALTGR + $ puis e (ou E)
  • ¥ (Yen) = ALTGR + $ puis y (ou Y)
  • ƒ (florin) = ALTGR + $ puis f (ou F)
  • ¢ (cents) = ALTGR + $ puis c

Il existe aussi une fonction grec (ALTGR + g), une fonction cyrillique (ALTGR + c), une fonction exposant (ALTGR + +).

Pour plus de détails voir la documentation de cette couche sur le site de l'éditeur http://www.jlg-utilities.com.

Notes et références de l'article[modifier | modifier le wikicode]

  1. pression de ALT + 4 chiffres dans certains cas. Les codes de 0127 à 0255 (0 tapé en premier) produisent un caractère de la page de code 1252 (page utilisée par Windows).

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

  • JLG Extended Keyboard Layout for US Couche clavier QWERTY gratuite permettant une saisie naturelle des caractères accentués
  • keyxpat Utilitaire clavier pour saisir les accents et autres diacritiques sans avoir à bouger les mains

Articles connexes[modifier | modifier le wikicode]

QWERTY