Soudage

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

LE SOUDAGE

Cette ouvrage fait partie de la collection Technologie

Le soudage des métaux est une technique d'assemblage permanent qui établit la continuité métallique entre les pièces soudées. La soudure est le nom donné au joint formé par la fusion des bords des pièces à souder entre elles, avec ou sans adjonction d'un métal d'apport. La soudure peut donc être le résultat du seul mélange des métaux de base (les métaux à souder) ou du mélange des métaux de base et d'un métal d'apport. Beaucoup de métaux sont soudables moyennant des études préalables et la mise au point de modes opératoires spécifiques ; citons les aciers, le cuivre, l'aluminium, le nickel et leurs alliages.

Lors du soudage, il y a fusion locale des éléments à assembler, contrairement à ce qui se passe dans le cas du brasage où il n'y a jamais fusion des métaux à assembler.

On distingue trois types de soudures :

  • La soudure homogène, dans laquelle les métaux de base et le métal d'apport éventuel sont tous de même nature,
  • La soudure hétérogène de type « A » qui associe des métaux de base de même nature avec un métal d'apport d'une autre nature, et
  • La soudure hétérogène de type « B » où les métaux de base et le métal d'apport sont tous de natures différentes.

Le soudage des plastiques est une technique d'assemblage permanent qui assure une continuité de même nature par fusion des surfaces à joindre, rapprochement, contact puis maintien jusqu'à solidification du mélange ainsi formé. La plupart des plastiques appartiennent à deux catégories, les thermoplastiques qui sont soudables et les thermodurcissables qui ne le sont pas. Les plus communs des ces plastiques soudables sont le chlorure de polyvinyle (PVC), le polypropylène, l'acrylonitrile butadiène styrène (ABS), le polyéthylène et les acryliques. Comme pour le soudage des métaux, il existe divers procédés utilisant ou non des produits d'apport.

Table des matières[modifier | modifier le wikicode]


Fatigue des structures soudées[modifier | modifier le wikicode]

Contraintes résiduelles et déformation[modifier | modifier le wikicode]

Techniques connexes[modifier | modifier le wikicode]

Formations en soudage[modifier | modifier le wikicode]

Le soudage et ses applications sont enseignés à divers niveaux qui vont du praticien à l'ingénieur. L'enseignement est dispensé de deux façons :

  • les formations diplômantes dispensées dans les lycées professionnels, les écoles privées, les centres d'apprentissage, les universités, et
  • les formations qualifiantes qui débouchent sur trois diplômes :
    • spécialiste international en soudage,
    • technologue international en soudage, et
    • ingénieur international en soudage.

Les trois diplômes mentionnés ci-dessus ne peuvent être décernés que par un centre de formation agréé par un ANB (Autorized National Body), comme par exemple le DVS en Allemagne ou l'Association française du soudage (AFS) ou encore l'Association belge du soudage (ABS).

Liens utiles[modifier | modifier le wikicode]

http://www.ewf.be
http://www.iiw-iis.org
http://www.soudeurs.com

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

Soudage et techniques connexes 1960 - Ryckaline - Ecoulement thermique en soudage
Welding Journal 1958 - Adams C.M. Jr - Cooling Rates and Peak temperatures in fusion welding
Welding Handbook from American Welding Society, 2501 Northwest 7th Street - Miami, Florida 33125

Images en attente[modifier | modifier le wikicode]