Wikijunior:Les félins/Historique (les fossiles)

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher
Wikijunior
Bébé caracal
Les félins

Historique (les fossiles)

Les carnivores

Prédateurs, communément appelés carnivores, sont liés les uns aux autres. Ils sont les descendants du viel ancêtre Miacis, un petit animal vraisemblablement de la famille du furet, capable de grimper aux arbres. Il a vécu du début à la fin de la période Eocene en Amérique du Nord, et vers la fin de cette même période en Europe et en Asie. La période Eocene a débuté il y a 58 millions d'années et s'est terminée il y a 36 millions d'années. Cet animal avait une plus grande capacité intellectuelle que les autres carnivores de l'époque, c'est vraisemblablement pourquoi il est aujourd'hui connu comme étant le père des carnivores modernes.


Proailurus, l'ancêtre commun de la familler des Felidae

L'Ordre Carnivora (mammifères qui sont carnivores) est divisé en plusieurs groupes d'animaux prôches qui sont apellés Famille. (Big cats==Les félins?) Les félins font partie de la famille des félidés (Felidae).

Quel âge a la famille Felidae ?

Les plus récents fossiles enregistrés pour la famille Felidae datent de la fin de la période Eocene, il y a 34 millions d'années. Si l'on prenait une seconde pour évoquer chaque année, soit le temps de dire "mille un", l'âge de la famille des félins représenterait environ une année et 5 semaines. En comparaison, les grandes pyramides de Gize demanderaient 83 minutes, et Internet moins de 13 secondes (pour 2006). Le premier félin connu était l'Aelurogale. Ses descendants, Proailurus, culminent au sommet de la branche principale de la famille des félins que nous connaissons aujourd'hui, tout comme les deux genres de chats à dents de sabre. Proailurus a vécu en Europe il y a 20 à 30 millions d'années.


Informations sur les noms scientifiques

Photographie d'un guépard

Aujourd'hui, l'anglais est la langue la plus utilisée pour tout ce qui concerne les sciences. Vers la fin du XVIIIe siècle, le latin, la langue parlée dans la Rome Antique, était la langue utilisée par les scientifiques des différents pays pour décrire leur travail. En français, le même animal peut avoir plusieurs noms. Les termes "pumas", "cougars" et "lions des montagnes" désignent tous le même animal. Les animaux ont également d'autres noms dans les autres langues, telles qu'en russe, en grec, en anglais. Pour éviter les confusions, tous les scientifiques du monde se sont mis d'accord sur un nom par animal, un nom provenant du latin. Les anciens animaux connus uniquement à l'aide des fossiles retrouvés n'ont pas de nom dans les langues d'aujourd'hui ; ils ont seulement un nom latin. Plus récemment, les humains ont réalisé des dessins de mammouths, de mastodontes, et de lions des cavernes d'Europe, mais le nom usuel de ces fauves s'est éteint avec l'espèce dans la lointaine préhistoire. C'est pourquoi de nombreux fossiles de félins ont un nom scientifique compliqué , tel que Miraconyx inexpectatus, c'est à dire ni court ni élégant comme guépard.


Les fossiles de félins les plus connus

Le Simodon avec des dents comparables à des sabres...
Fossile d'un Smilodon
  • Le Smilodon -Smilodon fatalis et autres-, aussi appelé tigre à dent de sabre était un animal de la famille des félidés qui vivait en Amérique entre 2,5 millions et 10 milliers d'années. Il mesurait jusqu'à trois mètres de long et était agile, mais rapide sur de courtes distances seulement. Son fossile fait partie des fossiles les plus reconnus. Un Smilodon à l'âge adulte pesait environ 203 kg (450 livres) et avait des crocs de 17 cm (7 pouces) qui figurent sur des peintures préhistoriques (dans des cavernes de France) représentant de grands lions.
  • Le lion d'Amérique - Panthera atrox - a vécu il y a entre 10 000 et 25 000 ans en Amérique du Nord. Pendant son règne, ce félin était plus gros, de 1/4 environ, que le lion d'Afrique, voire plus gros que le tigre de Sibérie. Un mâle moyen de 3,50 mètres de long pèsera en moyenne 235 kg (520 livres). Les femelles étaient plus petites, pesant en moyenne 175 kg (385 livres). Les études sur les fossiles ont démontré qu'il avait le cerveau le plus développé de tous les chats.
  • Le lion des cavernes d'Eurasie - Panthera spelaea - a vécu il y a entre 10 000 et 30 000 ans depuis l'Angleterre jusqu'à la Sibérie. C'était le plus gros chat qui ait jamais vécu; il était 25% plus gros que le lion d'Afrique et même plus gros que celui de Sibérie. Les peintures et statues préhistoriques ont démontré que ce chat présentait des rayures discrètes, une ébauche de crinière et de grandes oreilles saillantes.
  • Miracinonyx - Miracinonyx trunami et autres -, parfois aussi appelé "guépard américain", est comme un guépard et utilise la même technique pour courir derrière ses proies. On peut penser qu'il a le même ancêtre que le puma. Miracinonyx a vécu il y a entre 10 000 et 3 millions d'années dans les prairies et les plaines d'Amérique du Nord, où il se spécialisa dans la chasse aux nouveaux herbivores tels que les Pronghorns.


Les félins et l'Homme dans l'histoire

Pendant des années, les chats domestiques furent considérés comme une espèce différente de tous les autres chats (Felis catus). Il est aujourd'hui prouvé qu'ils forment en fait une sous-espèce des chats sauvages (Felis sylvestris), ainsi ils ont pris le nom Felis syvestris catus. L'archéologie a démontré une relation entre l'Homme et le chat au cours des 8,000 dernières années. La relation la plus atypique fut celle des égyptiens, qui considéraient les chats comme étant les représentants de la volonté divine.

En fait, lorsqu'un chat mourait, les membres de la famille lui rendaient hommage en se rasant les sourcils; les chats étaient souvent momifiés et inspiraient un profond respect. D'autres chats ont compté durant des années pour diverses raisons, mais les relations n'ont jamais duré assez longtemps pour permettre une véritable domestication. Le terme accepté pour les fauves, tels les lions ou les guépards, qui toléraient une présence humaine était "sociable avec l'Homme". Ces animaux vivaient quand même leurs instincts sauvages mais pouvaient se soumettre à un dressage, lequel s'avérait plus souvent qu'autrement une véritable épreuve. Il existe des peintures et des sculptures de lois anciennes où des fauves sont assis près du trône. De nombreuses gens dressaient les guépards pour chasser la proie rapide.


Certaines espèces de fossiles tels le Smilodon, le lion des cavernes, et le lion d'Amérique étaient chassés par les premiers humains, ce qui a probablement contribué à leur extinction. Souhaitons que les historiens du futur aient conscience du fait que nous ne sommes pas responsables de la disparition d'un plus grand nombre de ces animaux magnifiques.