Wikipédia/Wikipédia dans la classe

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

Attention, ce chapitre n'est pas présent dans le livre imprimé


Sections

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

TriangleWikpédiaPédagogiejpg.jpg

Dans ce document, la notion d' « élève » recouvre tout les types d' « apprenants » sachant déjà lire et écrire. Ils incluent les élèves de collèges et lycées, et les étudiants des universités et grandes écoles, les étudiants des universités populaires, mais aussi les membres d'universités du 3e âge ou du temps libre, et pourquoi pas les autodidactes qui voudraient apprendre avec d'autres, etc. À haut-niveau, la distinction entre pédagogue et apprenant s'atténue, le second apprenant souvent beaucoup du premier.
Pour tous ces apprenants, Wikipédia semble pouvoir être un support de ce qu'on appelle l'éducation nouvelle. L'éducation nouvelle désigne un courant pédagogique basé sur la participation plus active des individus à leur propre formation, en valorisant l'apprentissage, non comme accumulation de savoir et savoir-faire, mais comme facteur de « progrès global de la personne ».

Pourquoi ce wikilivre ?[modifier | modifier le wikicode]

L'idée de ce wikilivre est née lors d'une discussion, sur la liste Wikipédia francophone (wikifr-l). Il s'agissait de créer un « kit de survie » pour l'enseignant qui voudrait utiliser Wikipédia en classe, soit dans une dynamique de pédagogie classique, soit en pédagogie active.
Wikipédia permet en effet à des élèves de travailler à partir de leurs centres d'intérêt. Ceci peut favoriser leur motivation, leur esprit d'exploration, et par suite l'apprentissage du travail partagé et coopératif, qualités utiles à une vie professionnelle et sociale épanouie.

Ce wikilivre a d'abord été co-rédigé par des auteurs qui sont élèves et/ou enseignants et/ou qui ont une expérience de travail collaboratif, mais d'autres rédacteurs, correcteurs ou relecteurs sont invités à s'y associer.

Préalables matériels, et conditions de réussite[modifier | modifier le wikicode]

Des formes papier de Wikipédia peuvent être utilisées, mais le travail sur poste informatique est idéal, si possible dans un espace numérique de travail, mais pas nécessairement.

Il est recommandé de :

  • partir d'un projet pédagogique concret, assez simple et dont l'utilité peut être comprise et développée par l'élève ; ce sera la première étape, ce que Laurent Marseault de l'association Outils-Réseaux appelle « la petite expérience irréversible ».
    Par exemple un groupe d'élèves peut s'initier en commençant par améliorer la page qui parle de sa commune natale, ou de la commune où est située l'école en y complétant les sections Histoire, Géographie, Géologie, Environnement, et en l'illustrant de quelques photos ou autres images soigneusement légendées. En 2011, à quelques exceptions près, les pages des petites communes sont souvent encore très pauvres en informations (voir aussi en fin de ce wikilivre le chapitre consacré aux exemples de projets).
  • disposer de plusieurs ordinateurs, connectés à l'Internet en ADSL, dont l'un est connecté à un vidéoprojecteur.
    Il est également possible d'installer le moteur de Wikipédia (le logiciel libre MediaWiki) sur l'intranet de l'établissement pour s'y exercer avant de modifier directement Wikipédia.
    Travailler sur un support papier reste possible, mais moins pratique, plus fastidieux et probablement moins pédagogique.
  • créer un compte « utilisateur » (individuel) et en comprendre l'intérêt. Il permet notamment à l'enseignant de suivre ses élèves et à l'élève de retrouver l'historique de toutes ses contributions, ou de suivre les articles qu'il a créé ou modifié, etc. Il offre aussi une page personnelle de présentation, et une page personnelle de discussion. Le contenu de ces pages doit être respectueux des autres, sobre, clair et argumenté, dans toute la mesure du possible (c'est également un exercice pédagogique intéressant).
  • s'initier préalablement aux règles de bases de Wikipédia, c'est-à-dire ;
- comprendre les principes fondateurs de Wikipédia
- comprendre les fonctions les plus utiles et courantes des onglets apparaissant sur les pages de Wikipédia (en « mode lecture » ou en « mode modification »)
- lire l'aide sur les faux-pas les plus courants
  • Il est utile d'initier préalablement les élèves à la technique de rédaction d'un bon plan (au sens de Wikipédia, qui à la différence d'une rédaction scolaire ne comprend généralement pas de conclusion, mais inclut des liens hypertextes, et une introduction qui doit être sobre, claire et courte. Ce travail peut être éventuellement préparé par une initiation aux arbres ou cartes heuristiques (bien adaptés aux principes des catégories, articles, paragraphes et sous-paragraphes de Wikipédia).

Contenu de ce guide[modifier | modifier le wikicode]

  • Préalables
  • Matériel et conditions de réussite
  • Pourquoi utiliser Wikipédia
  • Avantages et intérêt de travailler avec Wikipédia, avec quelques cas particuliers (allant du handicap au travail de haut niveau)
  • Comment utiliser Wikipédia comme source documentaire, et notamment comment évaluer la pertinence de la source.
  • Craintes et attentes du contributeur (élève, étudiant...)
  • Craintes et attentes de l'enseignant (ou de l'équipe pédagogique)
  • Recherche documentaire avec Wikipédia
  • Comment exploiter le résultat d'une recherche bibliographique : création de glossaire, de synthèse
  • Comprendre la notion de droit d'auteur, propriété intellectuelle et de citation, donc comprendre le plagiat
  • Comment utiliser Wikipédia dans la classe et notamment comment utiliser la construction de Wikipédia comme support d'enseignement.
    Que peut-on apprendre de Wikipédia en tant que lecteur ?
    Que peut-on apprendre de Wikipédia en tant que rédacteur (apprendre la dynamique collaborative, par l'expérimentation).
  • Exemples de projets scolaires ou étudiants

Pourquoi utiliser Wikipédia ?[modifier | modifier le wikicode]

Hiérarchie des principes de Wikipédia. Le bas de la pyramide correspond à des aspects quantitativement plus importants (en nombre de personnes impliquées). Dans cette pyramide, chacun peut avoir un rôle utile, y compris les simples lecteurs, qui valorisent le travail des autres contributeurs.

Wikipédia : un outil fait par et pour ses usagers, qu'il est utile de mieux comprendre et savoir bien utiliser[modifier | modifier le wikicode]

En quelques années, Wikipédia est devenu en terme de volume, l'outil pédagogique le plus important produit et permis par les technologies de l'information et de la communication pour l'éducation et par l'ingénierie pédagogique.

Étant fait par et pour ses utilisateurs, nombre d'entre eux ont cherché à en faciliter l'usage pédagogique : les portails, le système des catégories emboîtées (Wikipédia est conçue comme une carte heuristique), les liens hypertexte et vers des articles connexes, les liens externes et l'aspect multilingue permettent à un grand nombre de personnes d'y trouver gratuitement ce qu'elles cherchent parmi des millions d'informations, dans les principales langues du monde, et bien au delà pour ceux qui se laissent porter par leur curiosité ou leur goût du savoir. Plus que d'autres outils, Wikipédia est ce qu'en font ses concepteurs et ses utilisateurs, tout en étant modifiée en permanence.

Un outil fondé sur des préoccupations pédagogiques[modifier | modifier le wikicode]

La plupart des sujets traités de la maternelle à l'université ont maintenant des articles correspondants dans Wikipédia.
Quand ils manquent encore, enseignants et élèves peuvent ensemble les construire. L'élève s'exerce alors à se mettre lui-même dans la posture d'un pédagogue, alors que le pédagogue peut aussi chercher à mieux comprendre les besoins de l'élève et à l'aider à y répondre, éventuellement aidé par des membres compétents de la communauté de Wikipédia, que l'élève doit apprendre à trouver et solliciter. De nombreux articles de Wikipédia peuvent être améliorés, simplifiés, illustrés, sourcés ou complétés. S'y employer a en soi un intérêt pédagogique.

Un outil polyvalent[modifier | modifier le wikicode]

Wikipédia est un large projet, multilingue, et à la fois généraliste et d'expertise. Wikipédia est en évolution permanente et sans équivalent. Wikipédia est un outil encyclopédique de culture générale et spécialisée, qui semble à la fois adapté aux « jeunes » générations habituées aux applications de l'informatique, mais aussi aux besoins de ceux des pédagogues qui apprécient que leurs élèves se confrontent à la complexité et à l'étendue des champs culturels, scientifiques et techniques en contribuant à augmenter et améliorer ce corpus.
Wikipédia facilite et accélère certaines recherches, ouvre l'esprit sur de nombreux sujets « connexes » à chaque thème traité, mais elle ne remplace pas la pédagogie (Lire « Ce que Wikipédia n'est pas »), ni ne produira de miracles pédagogiques sans un travail. En outre, avec le temps les pages techniques se complexifient et peuvent devenir rébarbatives, notamment pour les plus jeunes. Des wikilivres, ou une Wikipédia junior peuvent alors être développés et utilisés ou créés par les enseignants et leurs jeunes élèves. Il existe aussi des pages en anglais simplifié.
Wikipédia - comme tout ce qui est nouveau et prend une grande ampleur - véhicule des mythes et des réalités que le pédagogue peut et doit avec ses élèves apprendre à décoder (l'enseignant peut, avec ses élèves, étudier la validité des sources de Wikipédia (et voir comment les améliorer), les avantages/inconvénients du fait que l'information ne soit pas figée, ou du fait que les articles soient rédigés par une communauté incluant de nombreux non-experts (ce peut être l'occasion d'une réflexion sur l'expertise, le consensus, l'expertise collaborative ou apprenante, l'amélioration continue, etc.).

Wikipédia est un projet encyclopédique multilingue, qui se veut « universel » (« Le projet d'encyclopédie librement distribuable que chacun peut améliorer »). Son contenu est écrit, structuré et illustré par des internautes volontaires grâce à la technologie « wiki » qui facilite grandement l’intelligence collaborative, sur la base de règles simples (évolutives, mais partagées) élaborées par les Wikipédiens eux-mêmes.
Le contenu de Wikipédia, librement diffusable, est disponible sur le web, pour un grand nombre de gens.
Wikipédia n’a été créée qu’en janvier 2001, mais d'après le site Alexa, elle faisait partie en 2008 des dix sites les plus visités au monde, avec plus de 11 millions d’articles, dont plus de 2 400 000 en anglais, plus de 849 300 en allemand et 750 037 en français.
Wikipédia est très consultée par les élèves et étudiants mais peu d'élèves de collèges ou lycées osent spontanément y contribuer. De nombreux enseignants (actifs ou retraités) et étudiants y contribuent, pour le plaisir, ou pour produire eux-mêmes l'outil de connaissance qui s'approche de ce qu'ils pressentent comme leur étant le plus utile (ce qu'on a écrit sur Wikipédia en respectant les règles de base, on le retrouvera plus tard, souvent amélioré et/ou illustré par d'autres, enrichi de liens internes et externes, et parfois traduit dans d'autres langues). Certains collaborent par altruisme, d'autres estiment que collaborer à Wikipédia en y déposant son savoir (sourçé), c'est faire fructifier son capital de connaissance.

Trois grandes manières d'enseigner et d'apprendre avec Wikipédia[modifier | modifier le wikicode]

On peut apprendre de Wikipédia de deux manières, correspondant respectivement à deux approches pédagogiques très différentes :

  1. la première fait de l'élève un lecteur-apprenant avec une approche qui est celle de la pédagogie classique (recherche, consultation et exploitation d'informations) ;
  2. une seconde approche (pédagogie active) y ajoutera une dimension supplémentaire : celle de la contribution, qui fait aussi de l'élève un rédacteur et éventuellement un illustrateur qui s'intègre dans une communauté apprenante ;
  3. une troisième voie, pour des étudiants de bon niveau, est celle de l'étude de Wikipédia.

L'élève-lecteur[modifier | modifier le wikicode]

Le pédagogue utilise Wikipédia comme ressource en informations, pour que l'élève apprenne à valoriser cette source d'informations et de connaissances, tout en en comprenant et mesurant les limites ; le projet Wikipédia est alors passivement et partiellement valorisé (au profit de son contenu) par le travail de l'élève qui doit se former à l'analyse critique de ce qu'il y trouve.

L'élève lecteur et contributeur[modifier | modifier le wikicode]

En devenant un contributeur actif, l'élève apprend d'autres savoir-faire. Il s'initie aux joies et contraintes d'un travail collaboratif, tout en participant à l'utile construction d'un savoir qui restera.
Le projet encyclopédique et le logiciel MediaWiki deviennent alors un double support de pédagogie active.

« Mieux vaut apprendre à quelqu'un à pêcher que de lui donner du poisson » dit un célèbre proverbe. Ce principe n'élimine pas l'esprit de concurrence qui a par exemple en quelques décennies abouti à la surexploitation des ressources halieutiques. Contribuer à Wikipédia, c'est apprendre à pêcher (l'information, la connaissance), tout en proposant à l'ensemble des pêcheurs de collaborativement et durablement accroître la ressource, tout en perfectionnant la canne à pêche et l'art de la manier. L'élève peut ainsi participer à la construction de la « société de la connaissance » et non simplement la subir.
Ceci n'est vrai que pour les élèves ayant accès à l'Internet, ce qui exclut encore beaucoup d'êtres humains sur la planète. Wikipédia tente de rendre ses pages et ses illustrations plus « légères » (plus facilement et rapidement téléchargeables), notamment via un téléphone portable, mais avec encore de nombreux problèmes à résoudre (accès, empreinte écologique des systèmes, etc.). Ces derniers aspects peuvent aussi faire l'objet d'une réflexion éthique et pédagogique. La classe peut contribuer à trouver des solutions à ces problèmes.
À titre d'exemple, des agences gouvernementales (toutes les agences américaines non assujetties à la confidentialité imposée par la défense ou la sécurité nationale), et un nombre croissant de scientifiques et d'étudiants ou certains services d'archives publient maintenant leurs données, thèses ou études sous licences libres et gratuitement, les rendant ainsi plus facilement disponibles pour les pays ou personnes pauvres). Cette démarche n'est pas toujours altruiste (la notoriété et des retours sont espérés), mais cela contribue à améliorer le contenu encyclopédique et la vérifiabilité du contenu de Wikipédia.

L'étudiant étudiant l'objet « Wikipédia »[modifier | modifier le wikicode]

Un troisième mode d'utilisation pédagogique de Wikipédia, plutôt réservé à des étudiants de haut niveau, est celle de l'étude de Wikipédia.
Observer, décrire et décrypter le plus objectivement possible (c'est-à-dire de manière aussi neutre que possible et avec le moins d'a priori possibles), le système, les bases et le processus même de construction et d'évolution de Wikipédia, à la manière d'un ethnosociologue, d'écologues ou d'éthologues ou de philosophes. Une telle approche est riche d'enseignements.
Wikipédia, loin de s'auto-étouffer ou de produire un chaos informe de données comme le prédisaient certains de ses premiers détracteurs, est en effet devenue un laboratoire grandeur-nature : un système auto-catalytique, en pleine auto-organisation. Ce laboratoire unique et relativement transparent offre toutes ses archives, ses pages de discussion. Ceci est aussi sans équivalent. Il commence par ailleurs à produire des outils statistiques qui peuvent aider à étudier ce champ nouveau, celui de la construction collaborative et visible d'une infosphère, voire d'un élément nouveau de la noosphère, que peu de prospectivistes avaient vu venir avant les années 1990. Pour autant, la méthode d'étude la plus positive et la plus pédagogique n'est peut-être pas - comme cela a déjà été fait - de demander aux étudiants de volontairement glisser des erreurs dans le projet encyclopédique pour voir en combien de temps elles seraient corrigées, ce qui d'un certain point de vue revient à imposer à ces étudiants, sous prétexte de rigueur scientifique, de se mettre en situation « anti-collaborative », en promouvant le sabotage ou le vandalisme comme outil d'étude, ce qui est une manière d'introduire un curieux biais dans le système qu'on étudie en prétendant faire preuve d'impartialité.

Avantages et intérêt de travailler avec Wikipédia[modifier | modifier le wikicode]

Dans tous les cas, bien utiliser Wikipédia ou bien contribuer à Wikipédia n'est ni spécialement facile, ni particulièrement difficile.
Pour certains c'est un jeu ou un plaisir, pour d'autres c'est affaire de curiosité, ou c'est en tous cas toujours une activité qui mobilise du temps, de l'attention et de l'énergie. Dans le second cas (contribuer à Wikipédia) peuvent s'ajouter des motivations supplémentaires :

  • se sentir utile et fier d'avoir amélioré l'outil et/ou son contenu ;
  • pouvoir plus tard retrouver ses propres contributions, enrichies ou corrigées par d'autres, ce qui peut être un moyen de capitaliser et améliorer un savoir, avec un « retour sur investissement » potentiellement intéressant et parfois surprenant.

Une autre manière de travailler[modifier | modifier le wikicode]

Wikipédia n'est pas un miracle mais résulte du travail bénévole de centaines de milliers de volontaires. Et si elle facilite l'organisation et l'accessibilité de la connaissance, elle n'évite pas un effort de compréhension et d'assimilation.
Il convient d'en attendre ni plus ni moins que ce qu'elle peut apporter, en sachant que l'intérêt et les bénéfices pédagogiques de travailler avec Wikipédia varient aussi selon le thème traité (par exemple, fin 2008, les pages sur les libellules les plus communes étaient encore très pauvres, alors que celles sur certaines maladies rares ou émergentes contenaient déjà une information dense et abondamment sourcée).
L'intérêt de Wikipédia varie aussi selon l'objectif et le niveau d'information recherchés, et aussi selon l'âge et l'expérience du contributeur ou du lecteur, et ceci va variera encore au fur et à mesure que Wikipédia s'enrichira et se structurera. L'aventure n'est pas finie. Personne ne sait ce que sera Wikipédia dans cinq, dix ou vingt ans, mais on sait qu'elle sera encore sans doute ce que ses contributeurs en feront.

Participer à la construction de wikipédia semble donc présenter pour l'enseignant et sa classe plusieurs vertus pédagogiques complémentaires à celles de l'enseignement « classique ».
Enseignants et élèves peuvent toujours activement améliorer la forme et certains contenus, ainsi parfois que la structure de Wikipédia pour en faire un outil plus adapté à leurs besoins (tant que leurs modifications restent conformes aux règles et principes fondateurs du projet encyclopédique).

Motivation

Chacun peut sur Wikipédia participer à un projet réel, concret, visible, utile à soi-même et à d'autres, pour aujourd'hui et pour le futur. À la différence de la plupart des exercices scolaires, celui-ci aura été concrètement utile. Le fait d'ainsi faire œuvre utile motive de nombreux contributeurs. Beaucoup d'« apprenants » (élèves, étudiants, curieux) ayant significativement contribué à améliorer Wikipédia sont fiers d'avoir ainsi contribué au plus grand projet encyclopédique existant, et heureux de pouvoir l'utiliser en en cernant mieux le fonctionnement et les limites.

Culture

Contribuer à Wikipédia est un des moyens concrets de comprendre que, contrairement à de nombreuses ressources et richesses, le savoir ne s'épuise pas quand on le partage ; il se clarifie, grandit et s'enrichit de celui des autres et de la rencontre avec les autres.

Travail sur la durée

Wikipédia permet aux enseignants, à une école ou à un groupe d'élève de facilement suivre et améliorer un projet d'une année sur l'autre, ou sur une longue durée (dépassant celle des études).

Apprentissage de la coopération et collaboration

Seul ou en groupe, la collaboration à un projet commun de structuration et de transmission de savoirs peut se faire via l'écriture d'un article ou d'un ensemble structuré d'articles se complétant les uns les autres, mais aussi par l'illustration, l'hypertexte et le travail avec des inconnus dont il faut respecter les niveaux de savoir, savoir-faire et compétences variés. Ce travail collaboratif permet souvent d'éveiller des compétences ou de valoriser des qualités individuelles et de groupe. Certains montreront des dons pour trouver, hiérarchiser et synthétiser des sources, alors que d'autres s'épanouiront en rédigeant, traduisant, vulgarisant, corrigeant, repérant les doublons ou les fautes de grammaires, ou encore par l'illustration ou la mise en page, les liens internes et externes, la catégorisation, etc. Wikipédia pourrait être de ce point de vue considérée comme une des nombreuses formes d'apprentissage de l'altruisme, de la vie sociale et de la démocratie participative :

  • apprendre pourquoi des règles communes sont nécessaires (sur Wikipédia, comme dans la vie en société) ;
  • apprendre à gérer la délinquance (qui existe aussi sur Wikipédia) ou à faire respecter les limites posées par les principes fondateurs de Wikipédia pour que l'encyclopédie ne soit pas détournée ;
  • apprendre le travail en réseau ; dans une société où l'information et la communication se développent et risquent de noyer l'élève dans l'inflation d'information, Wikipédia, à condition de disposer d'une connexion à l'Internet et d'un ordinateur, offre une souplesse inhabituelle : chacun peut explorer une synthèse de la connaissance sur de nombreux sujets, et contribuer à tout moment à améliorer celle qui concerne des sujets qui l’intéressent ou dont il est spécialiste ;
  • développer de nouvelles relations entre apprenant et pédagogue ; des contributeurs extérieurs (un éventuel parrain) peuvent être associés à la relation élèves-enseignant ; chaque article dispose en outre d'une page de discussion associée ; les liens interwiki permettent de facilement travailler sur un article en plusieurs langues, avec des partenaires de (ou dans) plusieurs pays.
Comprendre la propriété intellectuelle

Travailler sur Wikipédia est un moyen d'apprendre avec des exemples concrets ce que sont les différentes formes de propriété intellectuelle, copyright, licence, etc., leur origine, leur utilité, leur respect et les alternatives existantes

- apprendre à réfléchir et justifier ses choix d'ajout, retrait ou modification de texte et d'images, dans le respect de ceux qui les ont antérieurement écrit, c'est-à-dire avec un esprit d'amélioration continue ;
- apprendre les limites et les vertus de l'écrit, de l'image, de l'histoire et de la mémoire ; ce qui revient à se former individuellement et collectivement à l'analyse critique des contenus et de leurs sources. C'est aussi co-apprendre à mieux utiliser l'internet et la noosphère en général. C'est apprendre à discriminer la valeur des sources d'informations. C'est comprendre ce qu'est un projet encyclopédique, avec ses avantages et ses limites, qui sont notamment celles de la connaissance et de l'information (neutralité, véracité...). En particulier, l'élève et la communauté éducative pourront apprendre à sourcer leurs informations avec des sources crédibles (et donc vérifiables) en découvrant au passage des moteurs de recherche spécialisé dans les sources évaluées par des pairs tel que Google scholar.
Apprendre à structurer sa pensée, son savoir et à s'exprimer
- Rédiger un article de qualité sur Wikipédia est aussi difficile et pédagogique que de faire une très bonne rédaction ou une bonne analyse de texte.
Contribuer à Wikipédia encourage les auteurs à améliorer le contenu mais aussi la forme de leur expression écrite (en sachant que la mise en page de Wikipédia change selon la taille de l'écran et l'ordinateur utilisé). L'élève apprend à utiliser (sans excès) l'illustration, les références (bibliographiques et autres) quand elles peuvent compléter et éclairer le contenu. Les contributeurs co-apprennent à écrire de manière plus simple, plus logique, plus claire, plus précise et efficace (ce qui, on s'en rend vite compte sur Wikipédia, n'est pas si facile). Ce travail permet à l'élève comme à l'étudiant de haut niveau de développer son vocabulaire, sa grammaire, son orthographe (de nombreuses pages ont des références étymologiques qui renvoient aussi aux racines grecques, latines, ou autochtones du français).
- Wikipédia, parce qu'elle est [collaborativement] construite de manière heuristique, évolutive et collective, est un des bons moyens d'apprendre à structurer un projet (portail, article, sous-articles, découpage logique des articles..) tout en l'insérant dans un contexte par les liens hypertexte, notes de bas de page, références, etc. C'est aussi apprendre à structurer et contextualiser sa pensée.
- Apprendre à traduire (seul ou en groupe) un texte du français vers une autre langue pratiquée en classe, ou inversement à utiliser des informations écrites en une autre langue qu'il faut traduire en français. Wikipédia propose en effet (bandeau de gauche) des liens (dits « interwikis ») qui permettent de basculer d'un simple clic de souris dans la page homologue d'une autre langue, et de là dans une autre langue, etc.
- Apprendre la gestion des responsabilités au sein d'un projet commun.

Wikipédia vise un niveau de qualité au moins équivalent à celui de l’Encyclopædia Britannica ou Universalis.
Wikipédia n’est ni un dictionnaire, ni un forum de discussion ni un annuaire web, ni un lieu de discours institutionnel ou promotionnel.

Ouverture vers d'autres outils collaboratifs

Quand l'élève a compris les bases du travail collaboratif, seul ou dans le cadre de sa formation, il peut ensuite ou parallèlement très facilement s'initier à d'autres outils collaboratifs construits sur le même principe que Wikipédia, dont par exemple  :
Wikimedia commons, wikilivres, Wikisource, Plate-forme d'apprentissage en ligne, Tela botanica etc.)

Autonomisation de l'élève ou d'un groupe[modifier | modifier le wikicode]

Guidé par l'équipe pédagogique ou l'enseignant, l'élève (et/ou le groupe) apprend avec son groupe certaines étapes importantes de l'autonomie.

  1. Le questionnement et l'appropriation du sujet à traiter : l’élève doit comprendre ce que l'enseignant lui demande, et s'adapter aux règles « encyclopédiques ». Il doit « cerner » son sujet, c'est-à-dire en mesurer la portée et ses liens avec le contexte. Des méthodes classiques telles que le « QQQOCP » (qui ? quoi ? quand ? où ? comment ? pourquoi ?) peuvent aider l'élève et le groupe à structurer une problématique et baliser son champ de travail. L’élève dégage des mots clés qui lui permettront d'organiser son travail et de trouver des documents susceptibles de l'éclairer.
  2. La recherche et la consultation de sources (documents crédibles, vérifiables et adaptés au sujet) sera la seconde étape. Wikipédia facilite la recherche, mais n'empêche pas ni ne remplace une recherche au CDI, en bibliothèque, au centre multimédia de ressources ou auprès d'experts…). Un documentaliste peut aider l’élève à mieux interroger et synthétiser ses sources, notamment sur internet. Un Wikipédien confirmé peut expliquer quels types de sources sélectionner puis conserver pour Wikipédia. L'élève apprend à ce stade à utiliser les outils de recherche. Il lui faut encore développer son sens critique pour hiérarchiser et retenir l'information la plus pertinente.
  • La sélection d’information est une troisième étape qui nécessite un travail plus approfondi et une vérification de la justesse et de la crédibilité des informations (Wikipédia est de plus en plus vigilante sur ce point).

Wikipédia (comme Wikispecies ou Wikiversité) n'accepte que des contenus sourçés ou facilement vérifiables. Si une classe (ou un groupe d'apprenants) veut aller plus loin et par exemple faire œuvre de création, ils peuvent - forts de leur expérience sur Wikipédia - s'engager dans un projet plus créatif avec d'autres outils collaboratifs (Wikibooks, Wikiversité...) ou utiliser un moteur wiki pour créer ensemble quelque chose de nouveau (un roman, une pièce de théâtre, un essai, une bande dessinée, une thèse collaborative, etc.). Pour ces raisons, c'est un bon outil pour la « pédagogie documentaire » et l'autonomie de l'élève et de son groupe. L'élève peut et doit apprendre à confronter différentes sources et faire émerger des divergences et des consensus.

  • La prise de note, la synthèse et le référencement de l'information. Wikipédia n'accepte pas le plagiat, et n'est pas un lieu où déverser toute l'information existante. Une fois l’élève en possession des documents pertinents, il doit y prélever l’information en prenant et organisant des notes répondant aux questions posées dans la première étape de questionnement du sujet.
  • L’appropriation des informations / réécriture / synthèse et organisation ou vulgarisation des informations : À partir les notes prises dans l’étape précédente, l’élève construit et organise son savoir. Il se l'approprie en réécrivant avec ses propres mots ce qu’il a retenu de ses sources documentaires... toujours pour répondre à l'objectif initial (éventuellement réorienté au vu du contenu de l'information trouvée).
  • La restitution. L'élève restitue à cette étape son savoir. Sur Wikipédia, à la différence d'un devoir classique, il le fait aussi pour que d'autres puissent en disposer et l'améliorer ensuite. Mais ce travail peut être précédé ou suivi d'un exposé oral, d’un devoir écrit, d’un panneau, d’une page sur un site internet... en citant plus facilement ses sources (bibliographie).

Une fois la méthode acquise, elle peut-être répétée et affinée pour d'autres sujets.

Craintes et attentes du contributeur (élève, étudiant, voire enseignant)[modifier | modifier le wikicode]

L'angoisse de la page blanche

C'est souvent la première difficulté du wikipédien débutant.
Elle est facilement levée en apprenant pas à pas, mais « en vrai », à améliorer Wikipédia.
Il est recommandé d'apprendre les bases de la syntaxe Wiki en lisant l'aide, puis en pratiquant des essais dans le « bac à sable » (c'est une page prévue à cet effet et « ratissée » chaque heure, c'est-à-dire dont le contenu est automatiquement remis à neuf toutes les heures afin que les débutants puissent sans crainte la modifier à volonté et ainsi s'y familiariser avec le wiki. Les élèves y apprendront à créer des hyperliens, insérer des images ou galeries d'images, utiliser des modèles, construire des tableaux, écrire des formules mathématiques, etc.). Si quelqu'un efface par inadvertance la page, cela ne dérangera absolument personne).
L'élève peut ensuite (seul ou en groupe) s'essayer à compléter ou améliorer un paragraphe existant (en expliquant le pourquoi de ses ajouts et retrait dans la boite de dialogue), puis à créer une page.

  • Le pédagogue peut rassurer les élèves et encourager leurs premiers pas en leur montrant :
- la facilité qu'il y a à corriger ou améliorer une page (qui ne doit pas inciter à « faire n'importe quoi », ce qui serait source de consommation inutile de ressource en mémoire, et bande passante (c'est l'occasion d'une réflexion collective et individuelle sur les impacts écologiques des outils informatiques et de l'Internet, qu'on peut aussi avec Wikipédia contribuer à diminuer) ; les bases sont acquises en quelques dizaines de minutes ;
- l'intérêt de la fonction « prévisualiser » et des relectures attentives avant de cliquer sur le bouton « publier »
- la possibilité (pour de vraies difficultés non résolues par l'aide en ligne) de demander de l'aide à un expert, un parrain, un administrateur, un bistro, etc.
  • Pour ne pas démotiver les débutants, l'idéal est que l'équipe pédagogique inclue au moins un contributeur expérimenté (élève, étudiant, enseignant, intervenant extérieur) ou que le pédagogue ait pris le temps de s'initier aux bases et règles fondatrices de Wikipédia, faute de quoi des contributions jugées non conformes au projet encyclopédique risquent d'être rapidement effacées.
    Par exemple une poésie collaborative, une rédaction sur ses vacances, une autobiographie, un article sur l'établissement scolaire (sauf s'il s'agit d'un monument historique, d'un lycée HQE ou ayant une caractéristique exceptionnelle), la publication des dessins des élèves n'ont pas leur place dans Wikipédia, alors qu'une analyse de texte, un résumé de roman connu, un commentaire argumenté sur un tableau connu, etc. y ont leur place, s'ils sont sourçés et neutres.
  • Beaucoup d'élèves sont intimidés à l'idée que leur production pourra être lue dans le monde entier, et qu'elle pourra être supprimée ou critiquée par d'autres personnes, inconnues d'eux. En restant anonyme, ils sont souvent frustrés que leur travail ne leur soit pas personnellement attribué ou reconnu, et en travaillant sous leur nom propre (en page de discussion notamment), ils prennent le « risque » que leurs erreurs soient visibles ou conservées par l'historique de la page.
    Wikipédia est heureusement un travail commun en constante correction où chacun a droit à l'erreur (rappel : apprendre dans le « bac à sable », puis prendre l'habitude d'utiliser la fonction « prévisualiser », ou encore apprendre à faire des brouillons, sur n'importe quel logiciel de traitement de texte, sont des moyens de fortement réduire le nombre de ces erreurs ; de plus les contributeurs expérimentés savent combien ils ont appris de leurs erreurs ou tâtonnements).
  • « Un article de Wikipédia n'appartient à personne ». C'est une des bases du travail collaboratif que d'offrir son savoir et son travail, en acceptant que tout le monde soit en droit d'y ajouter ou retirer du contenu, de le modifier ou même de proposer sa suppression ou sa fusion avec un autre article (ce qui doit néanmoins être justifié et souvent discuté). Parfois l'élève et/ou l'enseignant estiment qu'il fallait conserver leurs modifications. Ils peuvent dans ce cas négocier en appuyant leur demande sur un argumentaire construit (argumenter, convaincre, ou savoir reconnaitre des erreurs sont également des processus pédagogiques). Un contributeur n'a aucune garantie qu'un article évoluera comme il le souhaitait, et souvent il découvre que ces évolutions l'enrichissent. En cas de conflits apparemment insolubles, il reste possible d'afficher les points de vues contradictoires, mais sourcés et argumentés. On peut aussi solliciter l'aide d'un parrain volontaire ou d'un médiateur. Enrichir consiste de plus en plus à améliorer des articles, plutôt qu'à en créer, sauf pour les spécialistes.

Craintes et attentes de l'enseignant[modifier | modifier le wikicode]

Beaucoup d'enseignants ont d'abord craint que certains élèves copient paresseusement le contenu de Wikipédia sans le comprendre et sans citer leur sources, ou sans analyses critiques (plagiat), ou qu'ils apprennent des choses entachées d'erreurs. Ceci arrive, comme cela arrivait quand des élèves copiaient sans les comprendre des passages entiers de livres, ou les solutions d'un exercice. Mais créer du contenu dans Wikipédia permet à l'élève de comprendre qu'avec Google ou des logiciels plus spécialisés, il est facile pour l'enseignant de repérer un plagiat (Wikipédia est très bien référencée et suivie par Google).

  • Certains pédagogues ont interdit à leurs élèves d'utiliser Wikipédia. Avec le temps, le contenu de Wikipédia s'enrichit et les pages s'allongent, ne permettant plus aux élèves de simplement copier un contenu court et basique. Ils doivent analyser les articles pour y trouver l'information requise.
  • d'autres enseignants ont au contraire demandé à leurs élèves ou étudiants de trouver et corriger les erreurs de Wikipédia, ou de créer des pages manquantes.

Certains enseignants pensent que Wikipédia est anarchique et qu'ils ne pourront pas évaluer le travail de chacun dans une dynamique collaborative.
Wikipédia n’est pas aussi anonyme ni anarchiquement modifiée que les apparences, ou ses détracteurs, ne le laissent croire.

- Chaque modification est archivée, datée et associée à l'adresse IP ou au compte identifié du contributeur (ces informations sont accessibles par l'historique de la page).
- Les discussions sont signées (ou l’adresse IP est automatiquement inscrite en guise de signature pour tout contributeur non inscrit et non « loggé ».)
- Chaque modification d'un article, création ou suppression de page est archivée et datée, avec l’IP du contributeur ou son pseudonyme (ou son vrai nom si le contributeur a choisi de le donner).

Ceci permet à un élève, étudiant, thésard, etc. de faire suivre (ou corriger) son travail par un ou plusieurs enseignants. Des statistiques automatiques (quantitatives) sont également possibles.

Cas particulier (jeunes enfants, handicapés, experts, sujets émergents, autoformation...)[modifier | modifier le wikicode]

Très jeunes enfants

Contribuer nécessite d'abord une maîtrise minimale de l'écriture et de la lecture, mais, en maternelle, Wikipédia peut servir à préparer des cours ou fournir des images librement utilisables. Wikipédia junior ou des wikilivres juniors peuvent être complétés par les enseignants pour mieux s'adapter à leurs besoins pédagogiques.
Au fur et à mesure que les élèves grandissent, ils peuvent s'essayer à contribuer au niveau permis par leurs capacités. Il est utile de leur apprendre à faire des brouillons et prévisualiser un texte jusqu'à ce qu'il soit jugé encyclopédiquement utile et nécessaire et sans fautes, et donc bien relu par le groupe et l'enseignant, afin de ne pas encombrer l'encyclopédie d'erreurs.

Pré-adolescence

À cet âge, certains élèves, bouillonnants de créativité et parfois de malice, utilisent volontiers Wikipédia de manière ludique, en s'essayant à tester ses limites. Il est utile de les faire réfléchir au fait qu'ils ne sont pas tout à fait anonymes quand ils modifient ou dégradent Wikipédia, et qu'ils prennent des responsabilités en ce faisant, outre le risque d'être interdits de modifications (pour eux, l'ordinateur familial, ou pour toute la classe).

Handicapés ou personnes isolées, mais connectées à Internet

Wikipédia est faite pour pouvoir être utilisée par des personnes isolées, ou touchées par certains handicaps. Elle permet de manière générale à une large communauté de travailler sans se déplacer et de manière asynchrone. Des élèves handicapés, hospitalisés, dispersés dans le monde, ou en stage (en entreprise ou en collectivité) peuvent ainsi continuer à contribuer à un projet commun.
Leur enseignant peut toujours identifier et discuter ou corriger leurs contributions (tant qu'elles ne sont pas anonymes et trop prolixes. Dans ce dernier cas, il est possible de fixer des règles pour faciliter le travail du pédagogue ; par exemple grouper les modifications après les avoir prévisualisées ou préparées sur un brouillon et communiquer brièvement et clairement sur la page de discussion de l'article concerné. Il est aussi possible de les basculer (valider) sur internet à dates fixes).
De premières versions de Wikipédia sont consultables par téléphone ou assistant personnel et des versions-papier/DVD (allemand/français) sont destinées aux personnes non raccordées à Internet. L’encyclopédie (y compris les légendes des cartes et images) est aussi utilisable par des aveugles via des logiciels adaptés de lecture (c'est pourquoi il ne faut pas s'étonner qu'une image de théière soit légendée « théière » et éventuellement accompagnée d'un descriptif qui semble inutile à ceux qui voient, mais qui est nécessaire aux non-voyants).

Contribuer à améliorer Wikipédia ne remplace pas les processus pédagogiques traditionnels, mais peut être un élément d'un atelier de pédagogie personnalisée, ou d'un processus d'autoformation, inscrit ou non dans le contexte de l'éducation populaire ou d'une université populaire, ou pourrait peut-être à l'avenir prendre place dans la formation permanente ou continue ou le devoir pour les enseignants chercheurs et chercheurs du secteur public de restituer par la vulgarisation les résultats de leurs recherche.

Wikipédia comme source d'informations[modifier | modifier le wikicode]

L'idée que l'élève soit obligé de douter de ses sources, et ait l'obligation de les valider est particulièrement intéressante pour le pédagogue. Elle le prépare à une recherche bibliographique pertinente. De plus, croiser ses sources, valider ses renseignements, évaluer le degré de confiance prépare les compétences scientifiques, mais prépare aussi à être plus autonome et moins vulnérable et crédule dans la vie.
L'élève qui y travaille comprend vite que Wikipédia n'est jamais une source absolue qu'on puisse recopier sans réfléchir ; ceci est finalement plutôt positif dans une approche pédagogique. Le copier-coller est ainsi doublement risqué !

  1. ni le pédagogue ni Wikipédia n'acceptent le plagiat ;
  2. chacun reste in fine responsable de la vérification des sources et de l'usage fait de l'information.

En revanche, dans la mesure où le référencement est encouragé dans les articles, tous les éléments pour juger d'une information et de sa neutralité peuvent éventuellement être présents dans un article. Ainsi une université américaine (Middlebury College) fait utiliser les articles de Wikipédia comme point de départ d'une recherche bibliographique comme le souligne un article de rue89.

Wikipédia peut ainsi servir de base comme exemple de démarche adéquate de recherche d'informations dans l'univers d'informations qu'est Internet. Cela peut être déroutant dans une vue classique de la recherche d'informations dans des ouvrages figés, mais validés, tels que le sont les dictionnaires et les encyclopédies imprimés, mais cela permet de prendre pied dans l'univers plus changeant des domaines en constante évolution, comme notamment le domaine des technologies de l'information.

Recherche d'informations et plagiat[modifier | modifier le wikicode]

Quel est le problème que nous rencontrons avec le plagiat ? Dans un premier temps, nous sommes contents que l'élève nous livre une information de valeur. Il a ainsi prouvé une certaine capacité à rechercher des informations. Ensuite, il y a deux cas :

  • Si l'information n'est pas pertinente, nous sommes déçus et pouvons facilement détecter l'imposture. L'élève a ainsi fait l'erreur de ne pas valider la pertinence de ses informations. Soit qu'il n'a pas compris la question, soit qu'il ait été trop paresseux pour chercher à comprendre ;
  • Si l'information est pertinente, et qu'il « oublie » de citer ses sources, il cherche à se faire évaluer sur une production qui n'est pas la sienne. Ici encore il y a deux cas :
    • Souvent, il peut s'agir d'une erreur d'appréciation, soit parce qu'il pouvait avoir compris que la consigne était de redonner l'information demandée, soit parce qu'il n'a pas appris à citer correctement ses sources. L'enseignant avait-il clairement exprimé son attente ? Et d'ailleurs, l'élève n'a-t-il pas rencontré des enseignants qui étaient satisfaits de ce résultat ?
    • La notion de plagiat n'est avérée que si l'élève est conscient que l'objectif de l'exercice est de fournir le résultat d'une réflexion de sa part, et donc que son niveau de compétence en gestion de sources documentaires était suffisant et que la demande de l'enseignant était claire.

Que peut-on apprendre de Wikipédia en tant que lecteur ?[modifier | modifier le wikicode]

Premièrement, Wikipédia est malgré tout une source d'informations importante. Certains articles sont d'excellentes synthèses sur des sujets extrêmement variés, et cela particulièrement au niveau des centres d'intérêts des jeunes générations. Mais de même qu'on a appris, enfants, à aller au-delà de notre dictionnaire, et bien qu'il reste un compagnon indispensable, il faut savoir prendre de la distance vis-à-vis de Wikipédia. Apprendre à citer, à référencer ses sources, à ne pas commettre de plagiat. Apprendre à évaluer la pertinence d'une source. D'ailleurs le nombre de références dans un article est un premier indicateur de son sérieux.

Par mimétisme, il est ainsi possible de comprendre comment construire un document de qualité.

Que peut-on apprendre de Wikipédia en tant que rédacteur-contributeur[modifier | modifier le wikicode]

La structure, les principes de gestion et de fonctionnement de Wikipédia, ainsi que son mode de gestion interne des conflits, sont proches de ceux d'une démocratie participative, ce qui est déjà en soi très pédagogique.

Apprendre la dynamique collaborative et apprendre de cette dynamique[modifier | modifier le wikicode]

Tous les contributeurs expérimentés disent que « wikipédier » est une très bonne école de modestie et de sociabilisation ; pour les élèves et leurs enseignants, comme pour tous les contributeurs qui durent, mais aussi pour tout contributeur de haut-niveau. Ces derniers doivent expliquer simplement des données parfois complexes, sous peine d'être invités à reformuler plus clairement leur sujet.

École de modestie. On ne signe pas ses articles ou ses modifications (mais on signe ses affirmations, interrogations ou réponses dans la page de discussion). Chacun doit respecter les principes fondateurs du projet Wikipédia. Chaque rédacteur doit accepter que ses articles ou modifications soient sourcés, contredits ou à leur tour modifiés. ce qui impose à chacun d’argumenter clairement, préciser ou clarifier le contenu des articles et des modifications (des discussions sont possibles sur chaque page de discussion, sur la page des contributeurs déclarés ou sur des pages dédiées. Des pages « brouillon » sont également possibles. La tolérance est ici plus difficile qu’il n’y paraît parfois, surtout quand on pense être spécialiste d’une question. Se forcer à expliquer un point de vue est en général un bon moyen de l'éclaircir, voire de le modifier.

Apprentissage par l'expérimentation de la logique collaborative[modifier | modifier le wikicode]

L'élève et l'enseignant peuvent découvrir les intérêts mutuels, les bénéfices partagés (et l'« effet boule de neige ») d'un travail collaboratif bien conduit. Des partenaires externes découvrent aussi ces effets : par exemple, fin 2008, les archives fédérales allemandes ont offert 100 000 photos d’archives à Wikipédia pour illustrer des dizaines de milliers d’articles. En retour les Wikipédiens ont spontanément et en quelque semaines aidé les archivistes à corriger ou améliorer des centaines de légendes qui comportaient des erreurs (par exemple pour les photos prises à l’étranger durant les guerres mondiales). Dès les premières minutes, des articles ont utilisé ces images d’archives, qui sont devenus des centaines puis des milliers dans les semaines qui ont suivi. En retour, les archivistes et historiens auront via les mots clés de Wikipédia accès à beaucoup d’informations connexes éventuellement utiles pour eux (et pour les usagers de ces archives). Ils pourront à leur tour s'ils le souhaitent améliorer les pages où figurent les photos.

Comprendre la logique collaborative[modifier | modifier le wikicode]

Ceci peut se faire de deux manières complémentaires : 1) via une approche théorique (plus difficile pour un jeune public) ; et 2) via l'expérimentation.

La théorie

Étudier les 50 dernières modifications faites sur un article (article assez riche, article de qualité, article scientifique, ou article très polémique (en consultant et étudiant l'historique de sa page), ou étudier quelques exemples de contenu de pages de discussion peut aider à comprendre comment se construit collaborativement un article de qualité, et quels sont les « trucs » facilitateurs et les « pièges » à éviter.

La pratique

Expérimenter ensuite cette logique en créant ou améliorant concrètement un vrai article est souvent plus motivant et pédagogique. C'est en outre un facteur d'amélioration de la compétence rédactionnelle d'élèves motivés. « Passer à l'action » en améliorant Wikipédia est le meilleur moyen de comprendre sa logique, cette fois non pas avec une classe de 20 à 30 élèves, mais avec une communauté de centaines de milliers de contributeurs directs ou indirects et de lecteurs potentiels encore bien plus nombreux.

Comment le pédagogue peut-il réunir des conditions qui encourageront l'élève/l'apprenant à passer à l'acte ?
L'évaluation (la note) n'est souvent pas la première motivation (des biais sont d'ailleurs possibles, car le rédacteur risque de s'interdire un certain nombre de choses et l'évaluation de la contribution d'un auteur dans un groupe est assez difficile (par exemple le contenu qualitatif ou quantitatif ajouté par un élève ne dit rien du travail fait en amont pour trouver l'information qui est synthétisée dans l'ajout). Par ailleurs, il est difficile d'ajouter quelque chose lorsque l'article est déjà très complet (par exemple un article de qualité).

Le débutant peut aussi s'initier à la logique collaborative dans le bac à sable, qui peut être l'espace de premiers « cours » (ex : faire un glossaire, proposer des résumés d'idées présentés par les participants, rédiger un plan de cours... Pour des élèves plus expérimentés, un site comme la wikiversity peut aussi être un bon pont.

Exemples et suggestions de projets pédagogiques (scolaires ou étudiants)[modifier | modifier le wikicode]

La plupart des modifications faites dans le cadre d'un atelier ou projet pédagogique ou de formation concernent un chapitre, un article, et plus rarement un groupe d'articles de Wikipédia. Tous les types d'exercices cités ci-dessous doivent se faire (que le travail soit noté ou non) sous le contrôle des enseignants, éventuellement aidés d'experts qu'ils auront sollicités (qui peuvent par exemple valider un brouillon avant publication ou corriger l'article une fois jugé provisoirement terminé). Les encadrants ne doivent pas céder à la tentation de faire à la place des étudiants les opérations dont ils auraient éventuellement l'habitude (catégorisation, liens, sourçage...), mais les aider (par l'exemple et la réflexion créatrice) à expérimenter la démarche collaborative et la recherche de qualité.

Suggestion : dans le cas d'un article de haut-niveau (synthèse ou vulgarisation d'une thèse de doctorat très technique par exemple), l'article final peut éventuellement signaler (dans son historique, dans sa page de discussion, voire dans l'article même) la date de validation, voire un lien direct vers la dernière version validée par un expert, l'auteur de la thèse. L'enseignant contribuant ainsi lui-même à améliorer l'outil devenu incontournable qu'est Wikipédia. De nombreux enseignants (retraités ou lors de leur temps libre) sont déjà des relecteurs et correcteurs de Wikipédia. Ici la différence est qu'ils font ce travail directement et « collaborativement » avec les élèves (et éventuellement avec d'autres contributeurs), pour l'intérêt général et non seulement pour le cursus annuel de leurs élèves.

Diverses démarches sont possibles[modifier | modifier le wikicode]

Plusieurs approches sont possibles, selon l'âge des élèves, le temps à consacrer au projet et l'ampleur de ce projet :

  • l'enseignant confie à chaque élève la mission de créer son propre article (ou un paragraphe illustré pour les plus jeunes ou si l'on manque de temps) pour apprendre et mettre en œuvre toutes les étapes d'un article ; de la recherche de sources à l'édition finale en passant par l'exploration du contexte et la sélection d'informations pertinentes, utiles et vérifiables ;
  • l'enseignant propose à un groupe (ou quelques sous-groupes bien encadrés, ou déjà initiés au fonctionnement de Wikipédia), de répartir entre les élèves les différentes tâches et étapes de création d'un ou plusieurs articles... quitte à ce que chacun explique et discute ensuite avec le groupe ce qu'il a fait, pourquoi et comment ;
  • il est possible et intéressant pour un enseignant ou des élèves de suivre et améliorer un même projet d'année en année ;
  • un devoir (individuel ou de groupe) sur un thème précis peut-être rendu par écrit, sous forme d'un brouillon de page ou de paragraphe de Wikipédia, à mettre en ligne une fois corrigé et validé (avec liens internes ou externes et sources à insérer correctement) ;
  • idéalement le sujet choisi doit l'être par le pédagogue et l'élève, par exemple dans une liste d'articles à créer.
    Dans certains domaines déjà bien couverts par Wikipédia, créer une page pertinente est de plus en plus difficile. Dans d'autres domaines, il manque des articles, mais il sera difficile pour les élèves de trouver des sources pour les rédiger (exemple : artistes anciens peu connus, faune ou flore rare ou au contraire commune mais peu étudiée à ce jour car sans intérêt commercial ou alimentaire démontré, etc.)
    . Pour constituer une liste de sujets on peut rechercher les liens rouges dans Wikipédia ou réfléchir aux articles qu'on aimerait trouver dans sa discipline, et qui n'ont pas encore été créés. Il est enfin possible de consulter les catégories ou articles de la version anglaise ou allemande ou espagnole de Wikipédia et de proposer des traductions ou articles homologues pour la Wikipédia francophone.

Ancrage du projet dans le local ou les centres d'intérêts des rédacteurs[modifier | modifier le wikicode]

La motivation des élèves, jeunes ou moins jeunes, peut être renforcée par un ancrage local du projet, ou par le choix d'un thème qui les intéresse particulièrement, comme par exemple :

- compléter une page existante (celle de la commune, du canton ou du district, par exemple) pour ses aspects histoire, géographie, géologie, culture, archéologie, paléontologie, économie, etc., ou ;
- créer une page sur l'environnement : la forêt proche, la réserve naturelle la plus proche, le réseau hydrographique (fleuve, rivière, lac et leur histoire, leur faune et flore, etc.) ;
- créer une page (ou la compléter) sur un personnage historique local ou qui a marqué l'histoire locale, ou sur un monument remarquable, un arbre remarquable, une structure géologique remarquable ;
- faire des photographies les plus pertinentes possibles de la commune et des monuments et paysages environnants, légender ces photos (en bon français, mais aussi si possible en anglais et allemand, ou d'autres langues, ce qui valorise différents type de compétence) et apprendre à charger et classer ces images dans les catégories de Wikimedia Commons afin de les rendre accessibles à tous, en les liant à l'article ou aux articles qui les concernent. Constituer sur WIkimedia Commons un fonds de photographies anciennes pertinentes et libres (=> accord du propriétaire des droits, ou photo de plus de 70 ans, ou accord des archives, etc.).
Une école peut ainsi au fil du temps constituer son propre petit observatoire du paysage ;
- créer une page sur un événement marquant pour la commune (à condition de disposer de documentation suffisante, vérifiable ; et que cet événement réponde aux critères de recevabilité de Wikipédia).
Une école ou formation spécialisée pourra contribuer à enrichir l'encyclopédie selon ses compétences et centres d'intérêt
  • Un lycée technique pourra, sous le contrôle du professeur, insérer dans Wikipédia ou sur Wikimedia Commons des photos, schémas pertinents ou explications techniques utiles (comme Diderot et d'Alembert ont tenu à le faire dans leur encyclopédie qui était alors illustrée de nombreuses gravures techniques).
  • Des chimistes ou physiciens amélioreront utilement les pages concernant les sujets qu'ils étudient.
  • Des étudiants en histoire pourront, avec leurs enseignants, vérifier ou compléter des pages de Wikipédia correspondant à leur programme, de même en géographie, etc. en travaillant par exemple avec les archives nationales, départementales, municipales, etc.
  • Des étudiants en botanique pourront compléter les pages générales consacrées à la flore et aux espèces animales associées à chaque plante ou groupe de plantes (pollinisateurs, ravageurs, pathogènes, symbiotes, etc).
  • Des étudiants en géologie pourraient utilement compléter les pages spécialisées (c'est un bon moyen de réviser).
  • Des étudiants en lettres pourront compléter les articles relatifs aux auteurs classiques ou modernes méconnus.
  • Un énorme mais passionnant travail attend les étudiants en biologie, qui pourront ainsi produire et mettre à jour l'outil dont ils n'ont pas encore osé rêver (une encyclopédie du monde vivant, mise à jour au fur et à mesure du progrès de la connaissance, qui est dans ce domaine très rapide dans les domaines génétique et de la biochimie, alors que les systématiciens disparaissent, faute de formation et de renouvellement de postes ; importer sur Wikipédia le savoir des derniers experts vivants de certains groupes animaux ou floristiques pourrait être un des projets possibles. Ce serait même d'intérêt public dans certains cas. Par exmple, alors que les tiques sont les acariens piqueurs vecteurs connus du plus grand nombre de maladies infectieuses, et qu'elles semblent en pleine expansion, on ne trouve plus de naturalistes universitaires spécialisés dans leur identification (au stade larve et nymphe en particulier) ; une enquête (de Cuisance et Rioux, 2004) a conclu qu'il n'existait en France en 2003 plus que deux spécialistes actifs en systématique des tiques en France (partis à la retraite depuis), de même pour les ichneumonidés (60 000 espèces décrites environ) ou pour de nombreuses autres espèces utiles pour l'agriculture.
  • Des étudiants vétérinaires pourraient utilement compléter les articles sur les zoonoses, l'anatomie animale, et lister les maladies touchant les animaux domestiques ou d'élevage.
  • Les étudiants d'une école de graphisme ou de beaux-arts pourront contribuer à l'Atelier graphique de Wikipédia et améliorer la qualité visuelle ou l'illustration des articles concernant les arts.
Exemple : le Projet P8 ; atelier organisé par le département d'Arts plastiques de l'Université Paris 8, qui depuis plusieurs années invite des étudiants à compléter les pages de Wikipédia consacrées aux arts plastiques et à l'histoire de l'art (incluant art « numérique », design, architecture, cinéma, etc..) Chaque étudiant s'initie ainsi au travail collaboratif, et doit pour cela créer au moins un article en s'appuyant sur la documentation existante, et éventuellement en rencontrant l'artiste en question, s'il est encore vivant (exemple d'article : Art mycénien ; liste d'articles de P8). Ainsi chaque année, les étudiants (et tous les autres lecteurs) peuvent bénéficier d'un fond enrichi par les étudiants de l'année précédente, qu'ils peuvent à leur tour enrichir. Les étudiants choisissent un artiste, une époque ou créent des articles (liens rouges) repérés par leurs enseignants (exemples de sujets proposés ).
  • Des étudiants en langue, seuls ou en groupe, peuvent s'exercer à traduire et améliorer des articles ou des légendes d'illustrations (dans Wikimedia Commons ; par exemple avec les 100 000 photos d'archives allemandes offertes à Wikipédia qui méritent au minimum une traduction en anglais et en français).

À l'occasion d'un exposé oral, l'enseignant peut proposer aux élèves de présenter le contenu de cet exposé en forme d'article ou de paragraphe de Wikipédia, ce qui permet aux élèves de s'initier à la recherche d'illustrations libres, à la mise en page adaptée à l'internet, au sourcage, etc. et qui permet à la classe de conserver une trace de cet exposé qui pourra éventuellement être complété les années suivantes.

Le projet peut aussi concerner l'illustration (images, sons, musique, graphes) et passer par un autre wiki, complémentaire, avec la possibilité par exemple de :

  • créer ou compléter une nouvelle catégorie sur Wikimedia Commons (base de données de médias de Wikipédia) pour y déposer et classer et légender (en français et en anglais au moins si possible) des images qu'on ne peut inclure dans un article faute de place et pour ne pas l'alourdir (en terme de bande passante).

Écocitoyenneté, éthique[modifier | modifier le wikicode]

La notion de travail collaboratif, de partage de ressources culturelles et de connaissance est unanimement reconnue pour son intérêt en termes d'éthique et de citoyenneté.
Wikipédia présente l'intérêt de proposer un corpus multilingue où de l'information est concentrée, plus facile à trouver, conserver et vérifier que dans les millions de blogs, pages personnelles et brèves de journaux non sourcés.
Ce corpus, en quelque sorte auto-construit et auto-entretenu, est de mieux en mieux sourcé et vérifiable (et il le sera d'autant mieux et d'autant plus que les pédagogues enseignant et universitaires s'impliqueront pour accompagner son évolution).

  • Comprendre (pour y avoir contribué) l'utilité et la somme de travail que représente un article sur Wikipédia peut inciter certains élèves à ne plus avoir envie de chercher à « vandaliser » le projet ou le travail de leurs camarades. C'est un apprentissage du respect d'autrui qui est nécessaire à la vie sociale.
  • Mais, comme en témoignent les pages de discussion des articles, tout ne s'y fait pas facilement ni sans heurts. Apprendre à susciter le consensus, à se mettre à l'écoute de arguments des autres, à confronter et affiner les arguments, à résoudre de manière non violente des conflits d'édition, des divergences d'interprétation et de sensibilité, est certainement une des vertus du travail collaboratif. Il n'est cependant pas recommandé de plonger des élèves encore inexpérimentés dans un conflit d'édition, mais leur montrer et expliquer comment un conflit d'édition peut se résoudre est également pédagogique.
  • Des améliorations devraient permettre d'encore réduire l'empreinte écologique et énergétique de Wikipédia. C'est aussi un message que les enseignants peuvent faire passer aux étudiants. Imprimer le moins possible, veiller à la sobriété et la justesse des textes et des illustrations, rédiger des brouillons avant mise en ligne économisent de la bande passante, de l'énergie et des ressources naturelles. La contribution des réseaux et systèmes informatiques à la dégradation de l'environnement et au changement climatique n'est plus négligeable. Enseignants et élèves peuvent chercher à la réduire via un travail plus éco-rationnalisé dans Wikipédia.

Émulation ?[modifier | modifier le wikicode]

Le travail collaboratif et partagé n'interdit pas une certaine émulation permise par la participation à des concours ou projets d'articles labellisés articles de qualité.
Il ne s'agit pas de battre quelqu'un ou les autres, mais simplement d'avoir le plaisir d'être reconnu comme ayant contribué à améliorer quelque chose qui peut s'apparenter à un bien commun ; un outil de culture partagée. Une idée est aussi que des relecteurs (enseignants ou experts d'un domaine) puissent enrichir un article.

Limites pédagogiques[modifier | modifier le wikicode]

Wikipédia est encore dans sa prime jeunesse. Ses principales limites peuvent aussi on l'a vu être des atouts.

Le pédagogue peut de son côté rencontrer lui aussi quelques limites.

  • Le nombre de nouveaux articles diminue naturellement au fur et à mesure que l'encyclopédie se complète, et il sera sans doute plus difficile de compléter les pages déjà riches des grandes questions.
  • Un groupe d'élève trop important est plus difficile à accompagner, mais un trop petit nombre produit moins d'interactions.
  • La maturité et les compétences des élèves influeront sur la vitesse d'avancement et la qualité de leurs contributions. Comme dans tout projet collaboratif, des élèves plus à l'aise avec l'outil ou la démarche peuvent s'isoler ou distancer le groupe, et inversement des élèves peu accoutumés ou moins intéressés peuvent se laisser distancer. Il est parfois difficile d'aider chacun à découvrir et exprimer ses compétences dans un groupe.
  • Certains pédagogues ou certains étudiants sont des spécialistes ou experts dans leur discipline. Quand ils débutent sur Wikipédia ils risquent de voir certaines de leurs contributions (par exemple si elles ne sont pas soigneusement sourcées) effacées par d'autres auteurs moins compétents (ou moins « à jour » qu'eux dans leur domaine). Il est recommandé à ces spécialistes de lire la page d'accueil des spécialistes avant d'introduire du contenu très complexe à un article. Se mettre à la portée du plus grand nombre (dans une optique de vulgarisation) est aussi très pédagogique, même pour un expert.

Liens[modifier | modifier le wikicode]

Wikibooks en anglais[modifier | modifier le wikicode]

Des exemples d'utilisation de Wikipédia pour créer du contenu en tant que support pédagogique[modifier | modifier le wikicode]

Références externes[modifier | modifier le wikicode]