Essai de prospective environnementale. 2040, nord de la France.../Croque la vie

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Humm ! Je viens de croquer un fraise des bois plantée dans le mur végétal de la piste cyclable juste à l’entrée d’un tunnel de La Madeleine II. Ca devient difficile à trouver les vrais fraises des bois… On ne trouve plus que des faux fraisiers (Duchesnaie des Indes), complètement insipides.. Elles ont résisté à la canicule de l’été dernier, ce qui n’est pas le cas des fruitiers du quartier ; 3000 pommiers environ sont à replanter dans les rues de la commune.. Nous n’aurions pas du choisir cette variété. Elle était réputée hyperproductive, mais elle est trop sensible aux pucerons et à la tavelure, et elle a été clonée puis greffée sur des cognassiers qui ne supportent pas nos alternances de froid, fortes pluies et sécheresses. Cette fois nous les choisirons avec le Muséum et le Centre régional des ressources génétiques, et nous mélangerons mieux les variétés, en les positionnant selon leurs besoins et surtout nous les planterons sur sol inversé pour forcer les racine à descendre en profondeur. J’espère que ça suffira. On a perdu 10 ans. Je ne croquerai pas de ces pommes avant d'être mort..

Tiens à propos de pomme, ca me fait penser que Dimanche prochain, c'est la journée mondiale de l'érotisme, patronnée comme d'habitude par l'ONU, avec un cycle de conférence sur le thème d'une sexualité heureuse chez les plus de 100 ans. Hi hi je crois que je vais y aller faire un tour avec Mimi.. Le Musée de Tourcoing qui inaugure à cette occasion une grande exposition sur "100 ans de sociopsychologie des sex-toys" alors que le musée de Roubaix consacrera l’espace exposition de la Zac de l’Union aux textiles sensotactiles des années 30. De son côté, les Muséums d'histoire naturelle de Lille et Bruxelles présenteront des films 3D, et des vidéoconférence sur le thème "L'érotisme et la paix" et "Mythes et réalités dans le dialogue entre humains et bonobos, en direct de la "réserve du fleuve Congo et la rivière Kasaï", avec visites virtuelles de la réserve commentée par les écogardes locaux. Tout cela avec une participation du réseau des bibliothèques et recycleries-partageries, et - comme tu t’en doutes - malgré l'opposition du regroupement mondial des autorités religieuses, qui ne semble pas toutefois faire l'objet d'un consensus interne. Les néo-hygiénistes seront là avec l'Institut Pasteur pour rappeler l'importance des mesures de précaution face à la recrudescence de maladies sexuellement transmissible, notamment chez les personnes âgées dont l'immunité diminue. Rassures-toi pour ma part, je sors toujours couvert..