Grammaire néerlandaise : le verbe : le passé composé

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

Nous traiterons d'abord de l'indicatif passé composé.

En néerlandais on l'appelle de voltooide tijd (le temps parfait) parce qu'il indique plutot qu'une action est complète (parfait) et non pas qu'elle a pris lieu dans le passé.

Comme en français, en néerlandais le verbe au passé composé est composé de deux parties :

  1. l'auxiliaire « être » ou « avoir » conjugué au présent ; (ou à l'imparfait en cas du plus-que-parfait)
  2. le participe passé.

La conjugaison des auxiliaires[modifier | modifier le wikicode]

nombre personne pronom hebben zijn worden
présent passé présent passé présent passé
singulier 1 ik heb had ben was wordt werd
2 jij
u
gij*
hebt
hebt,heeft
hebt
had
had
hadt
bent
bent, (is)
zijt
was
was
waart
wordt werd
werd
werdt
3 hij
zij
het
heeft had is was wordt werd
pluriel 1 wij hebben hadden zijn waren worden werden
2 jullie hebben hadden zijn waren worden werden
3 zij hebben hadden zijn waren worden werden

La forme gij est utilisée surtout en Flandres. Elle n'indique pas de politesse et est utilisée aussi bien au singulier qu'au pluriel. Dans le nord, elle est archaïque (biblique).

L'auxiliaire worden forme la voix passive du verbe transitif.

Le choix de l'auxiliaire[modifier | modifier le wikicode]

Les auxiliaires[modifier | modifier le wikicode]

Hebben (avoir) se conjugue avec l'auxiliaire hebben. Tandis que zijn (être) et worden (devenir) se conjuguent avec l'auxiliaire zijn.

Les verbes transitifs[modifier | modifier le wikicode]

Les verbes transitif prennent toujours hebben dans le passé composé, ou bien en néerlandais de voltooid tegenwoordige tijd (vtt): 'le temps présent du parfait'.

ik zie hem - ik heb hem gezien

Le participe gezien se met toujours à la fin.

Les verbes transitifs possèdent des formes passives.

Dans le présent l'auxiliaire est worden.

Hij wordt door mij gezien -- Il est vu par moi.

Dans le parfait l'auxiliaire est zijn.

Hij is door mij gezien -- Il a été vu par moi.

Il y a souvent des constructions impersonnelles passives initiées avec l'adverbe er, qui se traduisent surtout avec une construction active avec 'on' en français:

Er is in Oostende een walvis gezien -- On a vu une baleine à Ostende.

Dans ce cas le sujet est toujours indéfini: een walvis et non pas de walvis.

Les verbes intransitifs et les verbes de mouvement[modifier | modifier le wikicode]

Les verbes intransitif manquent un object direct. Parmi les intransitifs il y a deux groupes assez différentes. Certains prennent hebben, des autres prennent zijn dans les temps parfaits.

Les verbes inergatifs[modifier | modifier le wikicode]

Les inergatifs

  1. prennent hebben
  2. représentent une action
  3. possèdent un agent
  4. manquent un object direct
  5. possèdent une voix passive impersonnelle (avec er)
  6. le participe passé ne s'utilise pas en tant qu' épithète.

Par example:

De hond blaft -- Le chien aboye. -> (présent)
De hond heeft geblaft -- Le chien a aboyé. -> {parfait}

L'agent: de hond; l'action: aboyer.

La voix passive impersonnelle:

Er wordt geblaft (door de hond). -> (présent)
Er is geblaft (door de hond). -> {parfait}

L'agent est représenté avec la préposition door.

Telles constructions passives impersonnelles sont assez communes en néerlandais et ne sont pas toujours faciles à traduire. Souvent, on utilise une construction active avec 'on' en français. En principe le pronom 'on' se traduit par 'men', mais en néerlandais la construction passive est préférée et 'men' est peu utilisé.

Tout comme en français le participe passé ne s'utilise pas en tant qu' épithète:

de geblafte hond - le chien aboyé

Les verbes ergatifs[modifier | modifier le wikicode]

Les ergatifs

  1. prennent zijn
  2. représentent un procès (et non pas une action)
  3. manquent un agent
  4. manquent un object directe
  5. ne possèdent point de voix passive
  6. le participe passé s'utilize en tant qu'épithète

Par exemple:

Het vet stolt -- La graisse se congèle.
Het vet is gestold -- La graisse s'est congèlee.

Le sujet "vet" (graisse) n'est point d'agent. Le verbe décrit un procès que le sujet subit.

Le participe passé en tant que'épithète:

Het gestolde vet. -- La graisse congélée.

En français la traduction se fait souvent avec un verbe réflexif (avec se).

Les verbes de motion[modifier | modifier le wikicode]

Il y a des verbes qui sont soit ergatifs soit inergatifs. C'est par exemple le cas de la plupart des verbes de mouvement.

Gaan se conjugue toujours avec zijn, comme komen et un certain nombre d'autres verbes

ik ga - ik ben gegaan
je rentre - je suis rentré

Pour d'autres verbes de mouvement, la situation est plus complexe. Si une direction, ou point de départ / arrivée est indiqué, le verbe est ergatif et on utlise l'auxiliaire "zijn".

Vandaag ben ik naar het postkantoor gerend.
Aujourd'hui, j'ai couru jusqu'au bureau de poste.
Ici, nous nous trouvons face à une destination marquée par naar het postkantoor.

Par contre si ni le point de départ et ni le point d'arrivée ne sont indiqués, c'est l'action qui est le focus et le verbe est inergatif. Alors hebben devient l'auxiliaire. Pour éclairer nos propos, voyons quelques exemples :

Vandaag heb ik 10 km hardgelopen.
Aujourd'hui, j'ai couru 10 km.
Le complément ne joue le rôle de « point de départ » ou de « point d'arrivée ». Vandaag est un complément de temps et 10 km indique une distance.

En tant que verbe inergatif, il existent des constructions passives impersonnelles:

Er is vandaag veel hardgelopen. -- On a couru beaucoup aujourd'hui
Attention: le verbe worden est ergatif e prend zijn:
Hij wordt dokter - il devient médicin
Hij is dokter geworden - il est devenu médicin.

Ce verbe est l'auxiliaire de la voix passive, mais au passé composé à la voix passive, le participe geworden est omis, ce qui fait zijn l'auxiliaire du parfait de la voix passive:

ik zie - ik ben gezien geworden => ik ben gezien - j'ai été vu

Les verbes ergativants[modifier | modifier le wikicode]

Il y beaucoup de verbes qui sont aussi bien ergatifs que transitifs.

Par exemple: smelten -- fondre

transitif / actif : Ik smelt het ijs -- Je fonds la glace
transitif / passif: Het ijs wordt (door mij) gesmolten -- La glace est fondue (par moi)
ergatif: Hij ijs smelt -- La glace se fond.

Remarquons que le passif et l'ergatif ont le même sujet: het ijs (la glace). Dans le parfait la différence entre le passif et l'ergatif est encore plus subtile:

transitif / actif : Ik heb het ijs gesmolten -- Je ai fondu la glace
transitif / passif: Het ijs is (door mij) gesmolten -- La glace a été fondue (par moi)
ergatif: Hij ijs is gesmolten -- La glace s'est fondue.

Si on omet l'agent (door mij) le passif et l'ergatif sont identiques.

Autres verbes forts se construisant toujours avec zijn (ergatifs)[modifier | modifier le wikicode]

  • beginnen : commencer
  • blijken : sembler
  • blijven : rester
  • breken : casser
  • sterven : mourir
  • vallen : tomber
  • verdwijnen : disparaître
  • worden : devenir
  • zijn : être
  • vertrekken : partir
  • vergeten : oublier (= ne pas se souvenir) - peut aussi être utilisé avec l'auxiliaire hebben (oublier un objet)
  • verhuizen : déménager
  • opstaan : se lever
  • gebeuren : se passer,se dérouler
  • komen : venir
  • gaan : aller

Le participe passé[modifier | modifier le wikicode]

Il faut distinguer deux cas :

  1. Il s'agit d'un verbe faible.
  2. Il s'agit d'un verbe fort ;

En outre il y a des verbes irréguliers.

Les verbes faibles[modifier | modifier le wikicode]

Les verbes faibles reçoivent un suffixe dental -d(..) ou -t(..). Même s'il sont plus systématiques que les forts, il est usage de les représenter en stamtijden, par exemple :

leren - leerde - geleerd.

Les suffixes s'appliquent au radical du verbe, qui est leer- dans ce cas.

Les participes passés reçoivent un préfixe ge- à moins qu'ils possèdent déjà un préfixe inséparable comme ge-, be-, ver-, ont- etc.

L'imparfait a deux formes:

le singulier (1e, 2e et 3e personne) - leerde
le pluriel (1e, 2e et 3e personne) - leerden

Dans la région ou gij est encore utilisé (Flandres surtout) il y a une troisième forme: gij leerdet

Le participe passé est décliné comme un adjectif:

de geleerde stof
een geleerd boek

Remarque: Parce que le -d final se prononce comme une consonne non voisée (c'est-à-dire comme /t/), de nombreux néerlandophones y commettent des erreurs. Ils écriront par exemple 'geleert', même s'ils ne diront jamais 'geleerte'...

Si le radical se termine par une consonne non voisée comme t,k,f,s,ch, ou p (moyen mnémotechnique 't kofschip ou François Kopé prend son thé chaud) le suffixe dental est -t(..) et non pas -d(..)

sloffen - slofte - gesloft

Si le radical finit par -z ou -v, le suffixe est bien sûr -d(..) mais les règles orthographiques qui interdisent -z et -v à la fin d'un mot continuent à s'appliquer:

reizen - reisde - gereisd
leven - leefde - geleefd



ge + radical + d
             + t -----> F,K,P,S,T,CH,X

Les verbes forts[modifier | modifier le wikicode]

Les verbes forts subissent un changement de voyelle dans le radical. En principe, il y a sept conjugaisons fortes, mais c'est plus facile d'étudier par cœur l'infinitif, l'imparfait et le participe passé pour chaque verbe. En néerlandais on les appelle de stamtijden (les temps primitifs), par exemple:

zwemmen - zwom - gezwommen (nager - nageait - nagé)

Les participes passés reçoivent un préfixe ge- à moins qu'ils ne possèdent déjà un préfixe inséparable.

lopen - liep - gelopen
belopen - beliep - belopen

En général le participe passé fort se finit en -en.

En tant qu'adjectif il n'est pas décliné normalement:

de gezommen afstand (la distance nagée)

Substantivé, il reçoit un -e:

de gehangene (le pendu)

Exemples des sept classes :

1 bijten - beet - gebeten
2 bieden - bood - geboden
3a beginnen - begon - begonnen
3b bederven - bedierf - bedorven
4 breken - brak - gebroken
5 geven - gaf - gegeven
6a graven - groef - gegraven
6b heffen - hief - geheven
6c zweren - zwoer - gezworen
7a lopen - liep - gelopen
7b hangen - hing - gehangen

L'imparfait n'a que deux formes pour toutes les personnes:

le singulier - hing
le pluriel - hingen

Dans les classes 4 et 5 la voyelle de l'imparfait passe au pluriel de 'courte' en 'longue' :

ik brak - wij braken (pas: brakken)
ik gaf - wij gaven (pas: gaffen)

Ainsi ils montrent quatre voyelles, où les autres n'en montrent que deux ou trois.

Dans la région où gij est encore utilisé il y a une troisième forme:

gij hing

Dans les classes 4 et 5 cette forme prend la voyelle 'longue':

ik at
gij at
wij aten

Exercises Quizlet[modifier | modifier le wikicode]

On peut entrainer la formation des participes à Quizlet:

La place de mots[modifier | modifier le wikicode]

Sujet + Auxiliaire + Complément(s) + participe passé