Ict@innovation: Free your IT Business in Africa/2-7

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

2.7. Cas de Dakilinux-Togo[modifier | modifier le wikicode]

Nom de Société DakiLinux-Togo
Logo Ict-innovation-FBT-fr-Fig-2-7.png
Pays Togo
Année de création 2010
Site Web http://dakilinux-togo.com
Services offerts * Logiciels libres (Développement, Formation, Expertise)
  • Administration et Réseaux (Installation, Administration, Formations)
  • Sécurité des Systèmes informatiques (Implémentation, Formations)
  • Formations (Linux : Debian, Ubuntu, Fedora, Suse; logiciels libres, Windows)
  • Solutions Linux
  • Solution logiciels libres


Section 1 : Perspectives et rapport d’Expérience
Q1. Quand est-ce que votre entreprise a été fondée et combien de personnes a-t-elle embauchées ? DakiLinux-Togo a été créée en 2010. 5 emplois
Q2. Au cours de vos années d’exploitation, quels problèmes (par exemple obtenir le capital de démarrage, obtenir des crédits pour financer certains aspects de vos activités, construire une base de clientèle, embaucher les employés, trouver l’espace de bureau, obtenir les documents d’entreprise, etc.) avez-vous rencontrés ? ET les solutions possibles Les crédits étant rarissimes, nous avons opté pour un début à un établissement que nous pensons transformer rapidement en une SARL. Construire une base de clientèle est la chose la plus difficile en Afrique dès qu'il s'agit des logiciels libres. L'embauche n'a pas été facile car peu de compétences dans le domaine des logiciels libres. Un bureau à Agoè que nous espérons déplacer rapidement à Lomé(centre-ville). Pour les démarches et documents d'entreprise, cela a été relativement rapide.
Q3. En regardant d’autres compagnies (à l’intérieur et en dehors de votre pays) qui peuvent offrir des services similaires aux vôtres, que diriez-vous fonctionne bien pour votre entreprise ? Les entreprise en logiciels libres sont rares et je crois humblement que nous sommes parmi les pionniers. Je pense que avec la sensibilisation, la formation et surtout la prise de conscience de nos acteurs de la vie économique et politique, le logiciel libre a un bel avenir sur notre contient.
Q4. Quel est votre conseil pour quelqu’un qui crée une entreprise autour de logiciels open source en Afrique en général et dans votre pays en particulier ? Changer la mentalité de l'africain n'est pas chose aisée. Car l'africain pense que tout ce qui est gratuit est de mauvaise qualité. Beaucoup ont peur de migrer de Windows vers Linux et autres. Ils ne veulent pas changer leur mauvaise habitude et préfèrent pirater Windows au lieu d'utiliser gratuitement et légalement Linux et autres. Avoir des collaborateurs très compétents, mettre l'accent sur la publicité et convaincre des entreprises à faire le pas vers les logiciels libres.
Section 2: Génération de Revenus
Q5. Quels services (ex. formation, marketing, appui technique, hébergement et développement de logiciels, services de conseil, etc.) est-ce que votre société offre ? Nous offrons divers services. Le conseil et audit, infogérance, l'administration des réseaux, le helpdesk, voir http://www.dakilinux-togo.com, des formations Linux et en logiciels libres, développement d' application et bientôt de l'hébergement web, conseil web etc...
Q6. Lesquels des services en Q5 génèrent plus de revenus pour votre société ? L'administration réseaux, conseil et audit et nos différentes formations.
Q7. Quel est le chiffre d’affaires annuel pour chacun des secteurs de services ? Nous avons un chiffre d'affaire modeste pour le moment mais nous croyons qu'il pourra être sensiblement amélioré dans les années à venir.
Q8. Quelles sont certaines des difficultés, le cas échéant, auxquelles vous devez faire face pour vous faire payer pour les services que vous offrez ? Difficultés d'avoir des clients, les paiements se font avec un retard mais les choses s'améliorent tout doucement.
Section 3: Ligne de Service et Motivation de logiciels libres et open source
Q9. Quelle est la motivation pour le choix de l’open source comme une affaire principale ? Faire reculer le piratage de Windows en Afrique, créer des conditions favorables à l'autonomie informatique de l'Afrique, le partage des connaissances sur les logiciels libre, des économies substantielles pour nos états et entreprises. La possibilité pour nos décideurs de s'approprier les logiciels libres. Pourquoi payer pour ce qu'on peut avoir gratuitement surtout quand on est pauvre ?
Q10. Développez-vous de nouveaux produits (logiciels et/ou matériels de formation) ou personnalisez-vous les solutions open source (logiciels sur mesure) pour répondre aux besoins de vos clients ? On personnalise beaucoup des solutions open sources afin de répondre aux réalités et aux besoins de nos clients. Nous développons aussi quand le client nous le demande.
Q11. Quelles sont certaines des stratégies que vous utilisez pour commercialiser vos produits et services ? La publicité et le marketing ciblé, la sensibilisation, des install party, des conférences-débat, séminaires et autres ...
Q12. Qui sont vos clients les plus prolifiques et quel type de services demandent-ils le plus ? Nos clients prolifiques sont d'horizons divers, microfinances, quelques PMI et écoles. Type de services : audit et conseil, administration et maintenance réseaux et formations.
Q13. Est-ce que vous transcrivez (traduire en langues locales) certains de vos produits ? Non pas encore, mais cela fait partie de nos projets futurs.
Q14. Comment décririez-vous votre entreprise, "une société open source pure" qui développe, distribue et fournit des services autour de logiciels open source ou une “société hybride” qui développe, distribue et fournit des services autour de logiciels libres et open source et propriétaires ? Société open source pure. Notre objectif est de proposer et accompagner nos clients dans leur migrations vers les logiciels libres.
Q15. Quels sont certains de vos plans d’affaires pour les prochaines années en vue d’améliorer la position concurrentielle de votre entreprise ? Convaincre nos décideurs politiques et économiques à s'approprier les logiciels libres et pourquoi pas en faire une cause nationale. Promouvoir et défendre le logiciel libre, diversifier nos solutions linux et logiciels libres, diversifier nos formations et nous étendre sur le territoire national et pourquoi pas d'autres pays de la sous-région ?


Chapitre précédent | Chapitre prochain