Informatique et Sciences du Numérique au lycée : un pas plus loin/LANGAGES/Éléments de syntaxe et de sémantique/Données et types

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les données manipulées par les programmes sont décrites dans les programmes par des expressions de formes variées : expressions arithmétiques, chaînes de caractères, images, fichiers, urls, chaînes de bits, etc. L'évaluation d'une expression produit la valeur de l'expression et donc celle de la donnée à l'instant de cette évaluation. Une valeur peut être un entier, un caractère, un booléen, une liste de valeurs, une matrice d'octets, etc. ou une adresse-mémoire. L'origine de ces données peut être très diverse, leur format de transmission peut revêtir de multiples formes mais une fois évaluées, leurs valeurs sont classées en catégories utilisées pour définir leur stockage en mémoire et les opérations qui leur sont applicables. Catégories et opérations sont soit prédéfinies par le langage de programmation utilisé (entiers, addition) ou préalablement définies par l'utilisateur à l'aide des outils fournis par le langage. Parmi ces outils, le typage est l'un des éléments les plus importants. Il permet au moins de partitionner l'ensemble des valeurs manipulables par un programme, selon la place mémoire qui leur est réservée (entiers sur 32 bits, flottants sur 64 bits par exemple, adresses-mémoire sur 64bits pour la plupart des processeurs). Les opérations peuvent elles-mêmes être associées à des types et un algorithme de typage peut vérifier qu'elles ne sont appliquées qu'à des valeurs du type prévu. Ce point est une première étape vers la correction des programmes.

Voir Système de type