Introduire la biodiversité dans la construction et l'urbanisme/Espaces tampons bâtis/Biodiversité Serre, Véranda, patio

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Exemple de serre intégrée dans une maison (écoquartier d'Eva-Lanxmeer), aux Pays-Bas
Les Fermes Lufa, à vocation d'agriculture urbaine, sont situées sur les toits d'immeubles du grand Montréal.
En zone fraiche à tempérée, un certain nombre de fruits et légumes (auto-pollinisés) peuvent être cultivés sous serre, dans l'espace intérieur ou dans certaines zones-tampon de type véranda. Les pieds de cette vigne peuvent être plantés dans le vrai sol et ne pas nécessiter d'arrosage
Les serres tropicales continuent à inspirer de nombreux architectes d'intérieurs

Loin des orangeries des rois d'antan ; du mur végétalisé à la serre tropicale en passant par les simples bacs ou pots de fleurs, il existe de nombreux moyens d'accorder une place aux plantes (commesticles éventuellement) dans l'espace intérieur.

Certaines plantes toxiques, piquantes ou aux sucs allergènes (daturas par exemple) doivent être éloignées des jeunes enfants et des espaces de vie.

Le choix des plantes doit aussi tenir compte de leurs potentialités de croissance, rusticité et besoins en eau, nourriture, lumière, hygrométrie, entretien.

Le « complexe » plante-sol peut contribuer à épurer l'air entrant et/ou sortant dans l'espace intérieur.

Les savoir et savoir faire des naturalistes, terrariophiles, spécialistes des cultures sous serre, combinés aux moyens domotique modernes devraient permettre permettre d'explorer de nouvelles pistes.

D'éventuels insectes ou petits animaux associés aux plantes et à la terre doivent être isolés dans les serres. Divers moyens existent de limiter leurs déplacement (nombre d'espèces sont lucifuges, ou ne traversent pas l'eau (fourmis par exemple), fuient l'air sec, ou sont arrêtés par une moustiquaire. Des systèmes de sas sont utiles dans les cas où des animaux sont significativement présent et susceptible de pénétrer les locaux habités.

Agriculture urbaine[modifier | modifier le wikicode]

Les serres peuvent constituer des espaces tampons en façade, sur le côté ou au dos de la maison, voire en toiture.

La technologies des serre agricole a beaucoup progressé, autorisant une climatisation optimisée, un pilotage distant et des automatisation efficaces. Le canada teste des serres sur toitures urbaines (photo ci-contre)[1]. Aux Pays-Bas, l’écoquartier w:Eva-LanxmeerEva-Lanxmeer a testé des maisons à serre, pour certaine en grande partie conçues comme des serres (mais qui ne surchauffent pas).

Par ailleurs les projets d’agriculture urbaine se développent de par le monde. Quelques projets récents testent des serres agricoles de grande taille posées sur des immeubles.
En Europe de l'ouest en 2019, un projet Interreg dénommé GROOF a été lancé pour encourager/expérimenter l’agriculture urbaine via des serres en toitures, tout en recherchant la réduction des émissions de CO². Si une serre de ce type est bien conçue, dans les régions où l'eau douce ne manque pas, elle doit pouvoir aussi contribuer à des objectifs connexes intéressants :

Galerie d'illustrations[modifier | modifier le wikicode]

  1. En savoir plus sur l'agriculture urbaine