Le mouvement Wikimédia/Lettre pour maison d'édition

Un livre de Wikilivres.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Bonjour,

En surfant sur le Web, je découvre votre maison d'édition avec beaucoup d’intérêts. À la lecture de la vidéo présente sur la page d'accueil de votre site, l'expression « digital native » y est apparue et m'a donné envie de vous écrire.

Il se fait que je termine actuellement une thèse de doctorat en anthropologie dans un laboratoire de l'UCLouvain. Elle porte sur le mouvement Wikimédia et de ses trois premiers chapitres, j'en ai déjà tiré un ouvrage que j'ai déjà publié au format Web sur le projet Wikilivres : https://fr.wikibooks.org/wiki/Le_mouvement_Wikim%C3%A9dia

Si je viens vers vous, c'est avec la curiosité de savoir si l'impression papier de cet ouvrage par une maison d'édition serait envisageable. La publication d'un livre augmenté par une version clone disponible sur le Web serait un projet tout à fait novateur, mais est-ce envisageable pour un éditeur ?

Il y a des arguments défavorables bien entendu.

Le livre existe déjà sur le Web, pourquoi le publier en version papier ?

Pour respecter la licence de sa première publication sur Wikilivres, le livre papier devrait à son tour être publié sous la licence libre créative commons BY.SA. Ce qui indique qu'un contrat d'exclusivité en faveur de la maison d'édition est impensable et que toute reproduction du livre papier serait aussi permise y compris à des fins commerciales.

Mais il y a aussi des arguments favorables.

Il est plus confortable de parcourir un livre papier qu'une page Web, surtout lorsque l'on voyage, ou que l'on aime avoir un livre de chevet. Un livre Web n'empêche donc pas la vente d'une version papier.

Il est intéressant d'innover dans le monde de l'édition avec un livre scientifique papier augmenté qui permet de profiter de nombreuses ressources en ligne, webographie, page web de référence, fichier audio, vidéo, image en gros plans, etc.

Ce serait une première dans le monde de l'édition d'offrir à ses lecteurs la possibilité de commenter un ouvrage papier, de l'améliorer même, en le corrigeant éventuellement, le complétant ou le mettant à jour pour la prochaine édition.

Pour financer le projet, Il y a aussi la garantie de passer des commandes sous contrat avec les associations francophones affiliées au mouvement Wikimédia. Selon mes premiers contacts, cela devrait certainement dépasser trois cents livres au total.

Je suis vraiment curieux de lire vos commentaires concernant ce projet qui doit assurément sortir de vos habitudes. Le refus du projet sérail d'ailleurs tout à fait compréhensible. Mais je sais alors que ce message n'aura pas été inutile puisque je sais déjà ce que mes écrits ont déjà passionné plus d'une personne.

En vous invitant dès lors à en faire une très agréable lecture, je vous souhaite à tous, équipe de Mardage, les meilleurs vœux pour cette année qui débute.

Bien cordialement,

Lionel Scheepmans