Le mouvement Wikimédia/Quatrième de couverture

Un livre de Wikilivres.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Dans l’ombre du projet Wikipédia et depuis un peu plus de vingt-et-un ans déjà, s’est développé un mouvement social pratiquement inconnu du grand publique que l'on nomme Wikimédia. Sa vision du futur est celle d'un monde dans lequel chaque être humain peut librement prendre part au partage de la totalité des connaissances. Responsable de près d’un millier de sites web, dont les plus connus sont certainement les différentes versions linguistiques de Wikipédia, ce mouvement rassemble à ce jour plusieurs centaines de groupes d'utilisateurs et d’associations régionales ou étatiques réparties dans le monde.

Wikimédia est aussi le seul acteur à but non lucratif présent dans le top 50 des sites Web les plus fréquentés sur le Web. Un simple fait qui, à lui seul, permet d'affirmer que ce mouvement représente la face la plus visible d'une contre-culture héritée du mouvement du logiciel libre. Un mouvement social et culturel développé par quelques pionniers de l'informatique, d'Internet et de l'espace Web, qui s'oppose depuis toujours aux monopoles et contrôles exercés par quelques acteurs politiques et économiques privilégiés.

Découvrir le mouvement Wikimédia, c'est finalement découvrir, à plus petite échelle, la société globale et numérique qui nous entoure et dont les enjeux apparaissent de plus en plus importants. Issu d'une thèse de doctorat en sciences politiques et sociales, ce présent ouvrage est aussi une introduction à un second livre plus spécifiquement dédié à l'analyse ethnographique du mouvement Wikimédia.

Ce présent ouvrage a enfin pour ambition de lancer le concept du Wikilivre en tant que nouvelle pratique éditorial. Soit un livre édité sur les pages web du projet Wikilivres et publié sous licence CC.BY.SA au format EPUB ou DjVu. Ou autrement dit, un document que tous le monde peut librement parcourir, partager et améliorer, avec une version papier augmentée qui permet de joindre au confort de la lecture, toute la puissance du numérique.


Ce livre fut rédigé par Lionel Scheepmans avec l'aide de la communauté Wikimédia.