Morale Métiers

Un livre de Wikilivres.
(Redirigé depuis Morale-Metiers)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Morale Économique des Métiers[modifier | modifier le wikicode]

Les robots ne peuvent pas trouver. Nous deviendrons ainsi tous des chercheurs. Seulement l’agriculture puis les industries sont les secteurs les plus importants.

archive.org/details/MoraleMetiers


Matthieu Giroux
Éditions LIBERLOG
Éditeur n° 978-2-9531251


ISBN 9791092732412
Droits d'auteur 2017
Licence Creative Common by SA


Du même auteur[modifier | modifier le wikicode]

  • L'Économie pour les Enfants
  • L'Économie pour les Petits
  • Pourquoi y aurait-il un Dieu ?
  • Expliquer sa Religion Catholique
  • Créer pour les Enfants
  • Créer, un Jeu d'Enfant
  • Favoriser la Créativité
  • L'Économie est Physique.
  • La généalogie c'est gratuit, avec les logiciels libres
  • France – Fonctionnement de notre société
  • Les Deux France
  • LAZARUS et le Développement Rapide
  • LAZARUS FREE PASCAL
  • L'astucieux LINUX
  • Comment écrire des histoires
  • Poèmes et Sketchs – De 2003 à 2008
  • Nos Nouvelles Nos Vies



Visibles chez thebookedition.com et archive.org.


À editions.liberlog.fr, comment-ecrire.fr, devenircreatif.com, quiestdieu.net, lazarus-components.org, economie-reelle.org, economieenfants.com, economiepetits.com, france-analyse.com, etrecatholique.com, moralemetiers.com.



Du même éditeur[modifier | modifier le wikicode]

  • Alors vous voulez tout savoir sur l'économie ? Lyndon Larouche
  • Mon Père m'a Dit
    Elliott Roosevelt
  • Les Principes de la Science Sociale


Henry Charles Carey

Préface[modifier | modifier le wikicode]

En 2017, beaucoup de mes concitoyens ne connaissent aucunement les tenants et les aboutissants économiques de leur métier. Il s'agit de surélever la valeur de son travail, par l'intérêt général, qui permet le plus de richesse personnelle et commune. La richesse est savoir utiliser ce que l'on a.

Je classe les métiers par secteur et par ordre alphabétique, pour expliquer si on est, ou comment être utile économiquement.

Les métiers industriels[modifier | modifier le wikicode]

Les métiers industriels permettent l'économie de travail[1], tout en faisant vivre la population. Autrement dit, tout pays doit militer pour ses industries. Seule la monnaie publique[2] permet aux industries l'économie de travail et le développement de l'État-Nation.

L'agriculteur[modifier | modifier le wikicode]

L'agriculture est un métier qui arrive en premier, dans l'ordre alphabétique. C'est aussi le métier qui produit le plus de richesses nécessaires. L'agriculteur, s'il est aidé par les industries et les services, peut nourrir beaucoup de gens. Seulement, il vit à la campagne, alors que la campagne est moins dense de monde, donc plus dépensière pour les infrastructures. Ainsi l'agriculteur doit demander des infrastructures et des outils qui lui facilitent la vie. Seulement, lorsque l'argent est privé, ceux qui possèdent l'argent veulent le garder pour eux, pas pour les projets à long terme que sont l'agriculture et les industries. Donc la demande prioritaire de l'agriculteur, et de tout citoyen, est de rendre publique et de garder publique la monnaie. Seule une monnaie publique, avec certes des nouvelles technologies bien étudiées, peut permettre à l'agriculture de se développer. Avec une monnaie publique, un État-Nation développe toutes les infrastructures nécessaires à l'agriculteur.

Il s'agit de favoriser l'économie de travail. À ce propos, il semble inconcevable qu'un agriculteur vende en même temps qu'il produise. Le maraîcher peut faire cela, mais près des villes. Seul le train, associé à la monnaie publique, permet de favoriser les campagnes et l'agriculture. Le train, c'est un seul moteur pour des tonnes de produits. Le rail et la sustentation magnétique[3] sont les amis de l'agriculteur.

L'agriculteur doit posséder ses industries. Cela fait qu'il vend à bon prix tout en s'enrichissant. Il n'y a ainsi pas de perte à vouloir créer de nouveaux produits, qui sont les mieux faits par la nature.

L'artisanat[modifier | modifier le wikicode]

En France on classe les métiers manuels comme des "voies de garage", en 2016. Or la main est ce qui développe l'esprit. C'est en écrivant ou en manipulant que son esprit se transforme le plus vite. Il y a plus de connexions dans l'esprit lorsqu'on joue du piano, ou que l'on manipule.

Seulement il ne s'agit aucunement de répéter les mêmes gestes comme le ferait un robot. Il s'agit d'être créatif, grâce à son travail manuel, pour améliorer ses limites. Un artisan doit posséder, en lui, les mêmes métiers qu'une industrie, puisqu'il pourra ainsi s'épanouir. Tout ceci peut se faire dans la sérénité, mais nécessite un talent, puis d'autres talents, trouvés par la passion.

L'artisan utilise ainsi les outils des industries. Une imprimante 3D laser permet de s'approprier le travail des industries, afin de, plus tard, déposer un brevet et faire la promotion de son travail. L'artisan crée désormais les industries, grâce aux robots.

L'industriel[modifier | modifier le wikicode]

L'industriel milite, comme l'agriculteur, pour une monnaie publique et le train, qui, seuls, permettent le long terme, dans un pays.

Si la monnaie est privée, il lutte contre le trafic, en supprimant des intermédiaires. Donc il semble inconcevable pour un industriel de ne pas gérer son entreprise de la fabrication à la vente.

L'ingénieur[modifier | modifier le wikicode]

L'ingénieur doit être constamment en veille technologique, pour améliorer son travail. En effet, il est l'homme à tout faire de l'entreprise. Avoir de l'avance permet de donner de la vision aux projets de l'entreprise. Il connaît donc les stratégies économiques.

Il ne s'agit pas exactement de trouver des produits nouveaux, mais d'être attentif à la durée des produits, afin que son industrie puisse vendre du service. Il s'agit pour l'ingénieur de chercher l'économie de travail, même si certaines économies gênent. En effet, on pourrait penser qu'il faille garder des emplois, seulement, à partir du moment où les industries sont développées, les emplois perdus servent à créer des chercheurs, travaillant pour ces industries.

Si l'ingénieur franchit les obstacles, concernant l'économie de travail, il sait former les salariés. Il médite, selon mes livres sur la créativité et l'écriture, afin d'écrire en pensant aux clients et aux autres classes, à son industrie.

L'ingénieur d'industrie doit favoriser la dissémination des techniques créées. Former, mais aussi diffuser ce qui a été fait, est essentiel, surtout si ce qui est trouvé est sur un nouveau marché. Il est entrepreneur, pour améliorer la durabilité de la société, qu'il est le seul à pouvoir rendre éthique.

Le technicien[modifier | modifier le wikicode]

Le technicien a pour objectif de se former afin d'améliorer son travail, ou pour devenir ingénieur. Le technicien façonne son esprit, grâce notamment aux instruments de musique. S'il devient ingénieur ou chef, il sera le fer de lance de son entreprise, connaissant mieux cette dernière.

Les services[modifier | modifier le wikicode]

Les services, qui ne doivent pas être trop nombreux, ont pour seul objectif d'optimiser les industries. S'il y a trop de services, les industries ne peuvent plus vivre.

L'artiste[modifier | modifier le wikicode]

Toute œuvre doit être comprise, sans avoir à utiliser un code spécifique de déchiffrage. L'objectif d'une œuvre est d'amener à chercher la vérité. Il s'agit, pour celui qui regarde, ou écoute l'œuvre, de deviner, petit à petit, sa signification. À force de contempler l'œuvre, son esprit s'éveille. On essaye d'aller sur les limites de l'humain. Alors, l'œuvre devient géniale.

L'art abstrait et l'impressionnisme ont été créés pour imiter facilement les œuvres, tout en créant un manuel du décodage de ces dernières. En effet, l'impressionnisme peut être créé en floutant une photo. L'art abstrait, lui, n'est pas de l'art. L'art abstrait consiste à payer des œuvres faites en cinq minutes, par exemple en déchirant des papiers, en peignant avec une seule couleur, en créant des formes géométriques, etc.

Mes concitoyens sortent horrifiés du Fond Régional d'Art Contemporain (FRAC), ce qui n'incite pas à chercher la vérité, mais à se conformer à un code.

Pour être un artiste renommé, il faut donc comprendre le sens de la Vie : Chercher la Vérité, par l'humour ou la joie par exemple, pour éveiller les sens du spectateur. Il s'adapte et s'enrichit grâce au spectateur, en discutant avec lui. Par conséquent, il a ses spectateurs préférés et ceux qui le font avancer.

Le chercheur[modifier | modifier le wikicode]

La recherche est le métier vers lequel tout le monde doit se tourner. Cela va de l'agriculteur à l'ingénieur, en passant par le technicien.

Tout sera automatisé plus tard. Les robots ne peuvent pas trouver de nouvelles idées, alors tout le monde sera chercheur.

Ainsi l'école et les œuvres orientent vers le génie qui consiste à améliorer les limites de l'humain, après avoir cherché et amélioré ses limites.

Le commercial[modifier | modifier le wikicode]

Le commercial a la possibilité de dialoguer avec beaucoup de monde. Il s'agit pour lui d'apporter une lumière, mais, surtout, que cette lumière dure. En ayant la capacité à rendre service aux autres, il peut apporter à son entreprise des clients fidèles.

Si le commercial s'intéresse au bien commun[4], il peut apporter ce qu'il manque aux clients. Il connaît bien son domaine et apporte les biens nécessaires à la population.

Si le commercial veut vendre des produits ou services qui ne sont pas réellement utiles à son prospect ou client, il fait du "trafic", puisqu'il vend du superflu. Dans ce cas, c'est même pire que l'augmentation des différences de prix, puisqu'il perd de l'économie de travail, en créant un service ou produit qui sera mis à la poubelle. En plus il perdra probablement son client.

L'entrepreneur[modifier | modifier le wikicode]

L'entrepreneur est un chercheur, qui connaît la gestion ou la partie commerciale. Il doit savoir que l'agriculture est prioritaire. Après viennent les industries.

Ainsi l'entrepreneur doit connaître l'économie réelle[5], l'économie physique. Il est celui qui s'inspire de ses salariés, pour répondre dans le court et le long terme.

Le formateur[modifier | modifier le wikicode]

Le formateur est créatif. Il s'agit pour lui de rendre créative la population, pour que chacun devienne génial, c'est-à-dire améliore les limites de l'humain par la passion.

Les élèves dépassent le maître. Les formateurs font de la politique, pour convaincre facilement, sans avoir besoin d'une base de connaissances. Il s'agit de se passionner à émettre des hypothèses, les écrire, afin d'élaborer des hypothèses supérieures pour mieux expliquer. On peut ainsi devenir chercheur pédagogique[6].

L'informaticien[modifier | modifier le wikicode]

Il est important d'apprendre l'informatique seulement à partir de 12 ans, car les écrans avec lumière ne permettent pas à l'enfant de s'épanouir avant. Il est important de savoir comment les robots et les ordinateurs fonctionnent en les étudiant et en programmant.

L'informatique sera un secteur où les applications seront créées automatiquement. On aura seulement besoin d'informaticiens de haut niveau, pour la recherche en Intelligence Artificielle et en modélisation[7].

L'informaticien veillera au maintien des applications existantes, ainsi qu'à la sécurité des applications, ce qui est très difficile à maîtriser. L'informatique devra donc être enseignée, pour ne pas que nous devenions dépendants du système. L'objectif sera de rendre libres[8] les sources privées.

Le musicien[modifier | modifier le wikicode]

La musique sublime les capacités du chercheur. Ainsi le musicien servira aux autres métiers, à trouver de nouvelles idées, de nouvelles mélodies. Tout le monde sera musicien, artisan, ou chercheur.

Le musicien formera l'ensemble des chercheurs de la société, afin qu'ils trouvent plus facilement des hypothèses supérieures.

Le musicien créera d'autres musiciens, pour que ceux-ci deviennent géniaux. La musique avec ses discordances[9], pousse à réfléchir. Il s'agit de les placer au bon moment, pour faire réfléchir.

L'implication politique[modifier | modifier le wikicode]

Il est donc important de militer, pour changer la société. En effet, un citoyen consommateur devient en fait un animal puisqu'il ne pense plus à son bonheur, mais à survivre. Militer permet d'être heureux en anticipant, c'est-à-dire en élaborant des projets pour soi et pour les autres.

Être citoyen[modifier | modifier le wikicode]

Il est inconcevable pour un humain de ne pas manger. Pourtant les agriculteurs ne peuvent pas vivre avec le trafic[10]. Sachant que l'agriculteur a besoin d'une monnaie publique pour pouvoir nourrir, les citoyens des villes et des villages sont appelés à militer pour la monnaie publique.

Si tout le monde est renseigné sur la finance et la monnaie privée, chacun doit savoir comment la détruire. Il suffit de séparer les dépôts de la finance. Les dépôts c'est notre argent. La finance, c'est la spéculation. Après, le krach de la finance, détruite par la faillite de la spéculation, on peut alors mettre en place la monnaie publique, nécessitant une implication de chaque citoyen. Chaque citoyen devient coach de la monnaie publique, en informant les autres sur la monnaie privée et les projets de la finance. Alors, on montre en exemple les pays qui développent les autres, parce que la monnaie publique, c'est le développement.

Participer à un atelier[modifier | modifier le wikicode]

Au début on participe aux ateliers. Mais il ne faut jamais perdre de vue que l'on peut aussi élaborer soi-même un atelier si on trouve qu'il y a un manque.

On crée alors un diaporama, puis on le fait lire par un ami. L'ami nous pose des questions, on cherche alors dans les livres les réponses à ses questions. Si les recherches sont scientifiques, autrement dit naturelles, les protagonistes de l'atelier seront convaincus.

On planifie son atelier en préparant un objectif. Les recherches se font en fonction de ce dernier. C'est la passion qui nous mène. Des notes deviennent le diaporama visionné par un projecteur.

Agir sur le Net[modifier | modifier le wikicode]

Vous pouvez modifier Internet quand vous consultez les sites web participatifs. L'internaute pose d'abord des questions sur les forums, puis il crée ensuite un diaporama qu'il n'a pas trouvé. Il peut alors écrire un article sur www.agoravox.fr, si c'est une actualité ou nouveau , www.linuxfr.org si c'est sur le libre, www.developpez.com si c'est sur le numérique.

Alors l'internaute en crée une vidéo, qu'il diffuse sur www.youtube.com, www.archive.org, www.agoravox.tv, en trouvant une caméra vidéo. S'il ne veut pas être vu, il est possible d'acquérir une carte son XLR vers USB et un microphone XLR à un prix modique.

Après avoir été questionné, il peut accéder à des travaux de recherches, puisque notre recherche de vérité nous amène vers de nouvelles voies, nous permettant de changer notre avis, pour écrire puis diffuser un autre média.

La vie de son quartier[modifier | modifier le wikicode]

En s'intéressant à l'architecture qui nous environne, le citoyen décrit son environnement. Il s'intéresse à la vie de son quartier, débat sur ce qu'il souhaiterait voir ou avoir. Il élabore un avis.

Le citoyen participe ensuite aux débats de son quartier, pour savoir qui a une vision à plus long terme. Celui qui voit le plus loin a de grandes chances d'avoir raison. Or beaucoup préfèrent des résultats immédiats.

En tant que propriétaire, il est recommandé d'élaborer des projets pour son quartier. Le propriétaire trouve les avantages de ses propositions, en tenant compte des avis des autres. Pour ce faire, la diplomatie est importante.

Par exemple, aux États-Unis, les propriétaires installent des jardins sur les toits, pour les louer. On peut aussi partager son abonnement fibre optique, s'il n'est pas déjà relié à son appartement.

Créer une activité[modifier | modifier le wikicode]

Si on a une idée, sans qu'on veuille la porter, on peut la proposer sur www.agoravox.fr, pour avoir des avis. Si l'article est refusé, on le réécrit en fonction des commentaires pour valider la proposition.

Quand on est motivé pour un projet, on doit maîtriser soit la communication si l'idée est commerciale, soit la gestion si elle est scientifique et nouvelle. Des associés les plus fidèles apportent les capacités manquantes, améliorées par la formation. Le porteur de projet doit savoir former à travers ses ateliers, doit être testé par la politique dans son quartier.

Se présenter à une élection[modifier | modifier le wikicode]

Si le citoyen constate un manque dans la politique de son quartier, il peut créer une association ou une entreprise, ou bien proposer un projet.

Il peut aussi se présenter aux élections, s'il est suffisamment utopiste pour changer le monde. L'utopie de gauche est de réaliser tous ses rêves. Celle de droite est d'évoluer pour réaliser une partie de ses rêves. Les utopistes progressistes, eux, ne veulent que développer la société, à droite ou à gauche. Les utopistes conservateurs ne veulent que garder leurs droits, ce qui est impossible dans le vivant.

Grâce à un ami, le citoyen peut être candidat aux cantonales ou à la députation. Seulement, sans le soutien d'un parti, ce sera difficile. Néanmoins, il est possible de trouver un petit parti qui porte nos idées.

Pour les municipales, le citoyen doit réunir une grande équipe afin d'être écouté par les médias.

Il est important de se renseigner sur tous les candidats à toutes les élections, pour vérifier si les propositions sont scientifiques. Si ces dernières ne sont pas scientifiques, on sera contredit par des chercheurs.

Cette page constitue un livre entier.
link={{{link}}}
  1. La nature utilise l'économie d'énergie, afin de se développer, avec le minimum de perte. L'humain utilise l'énergie de la nature, pour économiser sur son travail, afin de se défaire de l'esclavage.
  2. La Monnaie Publique est une monnaie créée par l'État-Nation seul. Une monnaie publique permet, seule, la création de grands travaux. Il faut savoir que des financiers veulent s'approprier la création monétaire, afin de créer un empire qui régresse.
  3. Train qui flotte dans l'air, grâce à l'électricité.
  4. Bien partagé par tous.
  5. Économie des industries et de l'agriculture, aussi appelée économie physique.
  6. Le chercheur pédagogique élabore les cours d'autres formateurs, ou les siens.
  7. Simplification de l'informatique grâce à des modèles.
  8. Un logiciel libre est un logiciel dont on possède la recette, appelée source, pour pouvoir l'étudier, le modifier, l'exécuter, le redistribuer librement.
  9. Association de notes proche de la fausse note.
  10. Augmentation des différences de prix, par des intermédiaires.