Pôles d'éco-citoyenneté/Les principaux Pôles d'éco-citoyenneté dans le Nord-Pas-de-Calais/L'Ecomusée de l'Avesnois

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le lieu en résumé
Type de structure Ecomusée
Appartenance à un réseau Non
Eco-citoyenneté comme activité principale Non
Type de services Expositions, randonnées "nature", tourisme
Domaine de compétence Le patrimoine culturel de l'Avesnois
Amplitude d'accueil Cela dépend des musées
Capacité d'accueil Non renseigné
Fréquence des événements Cela dépend des musées
Impact environnemental du lieu Non renseigné

L'Ecomusée de l'Avesnois[modifier | modifier le wikicode]

Introduction et généralités[modifier | modifier le wikicode]

L’écomusée naît en 1980 avec la première exposition du « Musée du textile » de Fourmies. Sa création vient de la volonté de préserver les machines textiles construites pendant la deuxième révolution industrielle. En 1982, il devient un réseau lorsque les époux Dubois, anciens industriels verriers, s’associent à lui en créant un nouveau musée dans la ville de Trélon : « L’atelier musée du verre ». La « Maison du bocage » de Sains du Nord et le « Musée des bois jolis » de Felleries viennent ensuite compléter l’écomusée pour former en 2005 « l’Ecomusée de l’Avesnois ». Cette appellation représente l’organisation administrative (association de 1901) qui recouvre et gère les quatre antennes. Le siége social de l’association est situé à Fourmies.

But et activités de la structure[modifier | modifier le wikicode]

L’objectif de l’écomusée est de préserver et de valoriser le patrimoine culturel de l’Avesnois, marqué par une forte identité rurale. Il dispose d’un grand centre de documentation enrichi par de nombreux témoignages des habitants, des anciens artisans et industriels, et par l’évocation de diverses recherches scientifiques. Les documents sont accessibles au public, sur prise de rendez-vous. La collection de l’écomusée rassemble environ 50.000 pièces.

Pour faire découvrir également le patrimoine naturel et les paysages de la région, des ballades « Nature » gratuites sont organisées pendant la période d’été. Ces ballades sont conduites par une « guide environnement » de l’écomusée et ont chacune une thème ou une particularité. Par exemple en 2010 ont eu lieu :

  • Une « ballade artistique » qui a permis de découvrir le milieu forestier

en soirée.

  • une traversée des champs, entre la maison du bocage et le musée des

bois jolis, en compagnie d’ânes.

  • Une ballade dans le bocage pour connaître les plantes médicinales…
  • Le festival annuel «  Destination plein sud »

En 2008 l’écomusée avait mis en place ce festival dans le cadre « TER VERT », opération mise en place en 2006 par la région Nord-Pas-De-Calais pour dynamiser le tourisme dans l’Avesnois en proposant des billets de train à un euro permettant l’aller/retour vers six destinations de ce canton. Ce festival est reconduit chaque été et ses divers spectacles, jeux, ateliers créatifs, activités sportives prennent place dans les quatre musées ou dans leurs environs. S’il est appelé « plein sud » c’est parce qu’il se déroule « au sud du Nord ».

Les 4 « antennes »[modifier | modifier le wikicode]

  • La maison du bocage de Sains du Nord


La maison est une ancienne demeure de maître qui fut convertie en ferme à la fin du 19iéme siècle. A l’extérieur, un jardin potager, un verger et un sentier d’observation permettent d’illustrer la richesse floristique de l’Avesnois. Un parc d’animaux de la ferme s’y trouve également. En été le verger se transforme en un labyrinthe de 3.000m² appelé « labyrinthe des abeilles ».

Son musée présente le patrimoine naturel de l’Avesnois à travers les spécificités du bocage et de l’activité herbagère. Différents ateliers artisanaux ont également été reconstitués pour illustrer la vie du laitier, de l’affineur du fromage maroilles, du forgeron ou encore de l’apiculteur dans son rucher. Des stages artisanaux sont proposés aux visiteurs. Enfin, de multiples expositions comme celle titrée « Bzzz!l'Expo» dévoilent le monde des abeilles.

De nombreuses ballades organisées par l’écomusée partent de la maison du bocage. A titre d’exemple, lors d’un « week-end mycologique » les randonneurs ont participé à une cueillette de champignons en forêt et ont bénéficié d’informations sur les différentes espèces cueillies. Ces dernières ont ensuite été rapportées au musée afin d’y être exposées. Hormis ces ballades montrant la richesse faunique et florale de la région, la maison organise également des événements sur place. On peut noter, entre autres : - Des expositions de sensibilisations aux abeilles qui démontrent la nécessité de ces pollinisateurs pour l’environnement et pour l’Homme, - Les ateliers « jardinier-bio » qui informent sur la manière de bien cultiver son jardin en respectant la nature et en évitant l’utilisation de produits chimiques, - La « fête des fleurs » pendant laquelle les enfants peuvent apprendre à jardiner et les passionnés de botaniques peuvent s’échanger des plantes et des graines.

Notons enfin que la « Maison du bocage » accueille chaque année la « fête du cidre » qui s’inscrit dans une démarche éco-évenement. Les personnes sont incitées à s’y rendre en train, en bus ou en vélo. En 2010 l’entrée était gratuite pour ceux qui avaient utilisé de tels moyens de transport. Durant l’événement il fut demandé aux participants de jeter leurs déchets dans les poubelles. Des gobelets recyclés avaient été fournis pour les diverses dégustations proposées.

  • Le musée des bois jolis. Felleries


Le musée est situé dans un ancien moulin à eau qui produit encore de la farine. Y sont exposés des objets en bois provenant de la forêt avoisinant Felleries. Le but est de faire découvrir la boissellerie et le tournage sur bois, un artisanat fortement ancré dans l’Avesnois. On peut également y découvrir des jeux traditionnels en bois.

Il y a quelques « rendez-vous » qui ont trait à la nature. Par exemple se sont déroulé une fabrication de « bijoux naturels » avec le bois récolté par les participants et « la chouette nuit » qui permet de découvrir les rapaces nocturnes de l’Avesnois au cours d’une ballade pédagogique. De plus le musée des bois jolis est un lieu de rendez-vous pour certaines ballades nature organisées par l’écomusée. Le musée est situé dans un ancien moulin à eau qui produit encore de la farine.

  • L’atelier-musée du verre. Trelon

Il est situé dans une ancienne verrerie, ce qui témoigne de l’ancien cadre industriel de ce secteur. Il fait découvrir l’histoire du verre dans l’Avesnois. Des souffleurs de verre montrent les procédés traditionnels de fabrication de ce matériau. Des stages et des ateliers de verrerie sont également proposés aux visiteurs.

Le musée n’a pas pour objet initial l’information su l’environnement et la sensibilisation sur sa préservation et pourtant cette thématique commence à s'y développer. En effet des activités pédagogiques sont au programme pour 2011, destinées particulièrement aux enfants. En ce qui concerne l'Atelier-musée du verre ont peut noter l'animation "Recyclage" qui a pour but de faire découvrir les filières de recyclage du verre et du papier et de manière plus généralement le thème du développement durable. Un atelier de fabrication de papier recyclé sera mis en place. L'évènement sera organisé en partenariat avec l'association Tricycle.


  • Le musée du textile et de la vie sociale. Fourmies

Dans la même logique que celle de l’atelier musée du verre, afin d’évoquer le contexte de l’ancienne activité, il est situé dans une ancienne filature. Le musée présente la filière du textile d’antan, à partir de la présentation de différentes machines et de procédés de fabrication. Il n’y a pas d’événement « environnemental » a relever si ce n'est la présentation "Au fil de l'eau" qui traite de l'eau comme source d'énergie. Cet évènement s'inscrit également dans le programme des activités pédagogiques de 2011.

Source[modifier | modifier le wikicode]

  • Site officiel de l'Ecomusée. 1
  • Blog de l'Ecomusée. 2