Parc National des Cévennes/Ecologie

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Faune[modifier | modifier le wikicode]

Flore[modifier | modifier le wikicode]

Fonge[modifier | modifier le wikicode]

Le patrimoine fongique des Cévennes est riche, et l'inventaire scientifique des champignons et lichens est encore loin d’être exhaustif mais il progresse[1],[2], et devra être poursuivi car pouvant évoluer avec le dérèglement climatique et diverses sources de modifications anthropiques de l'environnement (eutrophisation des pluies et des sols notamment)[2]. Ainsi, rien que sur le Mont Lozère en 2002-2003 339 espèces de lichens, 32 champignons lichénicoles non lichénisés et 4 champignons non lichénisés non lichénicoles qui ont été inventoriés, avec aussi deux micromicètes corticoles. Et lors de cet inventaire, 11 nouveaux taxons étaient nouveaux pour la France (5 lichens et 6 champignons lichénicoles non lichénisés, 4 espèces de champignons lichénicoles non lichénisés éaient pour la première fois déterminés en France continentale... alors que 9 lichens et 11 champignons lichénicoles non lichénisés étaient pour la 1ère fois signalés dans les Cévennes)[2].

  1. * Roux C, Coste C, Bricaud O, Bauvet C & Masson D (2006). Lichens et champignons lichénicoles du parc national des Cévennes (France) 3–Les basses Cévennes. Bull. Soc. linn. Provence, 57, 59-84.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Roux C, Coste C, Bricaud O, Bauvet C & Masson D (2008) Lichens et champignons lichénicoles du parc national des Cévennes (France) 5–Vue d'ensemble et conclusion.