Programmation GTK+/Conseils pour l'écriture d'applications GTK

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Programmation GTK+
Programmation GTK+
Sommaire
Modifier ce modèle ce sommaire


Cette section est simplement un regroupement de lignes de conduites générales et sages, ainsi que d'astuces pour créer des applications GTK correctes. D'une manière générale, il vaut mieux :

  • Utiliser autoconf, automake et libtool de GNU ! C'est même primordial pour être un projet GNU digne de ce nom. Outre le fait que ces outils permettent une compilation rapide et automatisée, ils offrent la portabilité : autant se pencher dessus dès le début du projet ; servez-vous du programme GNU hello qu'il suffit de compléter pour partir sur de bonnes bases.
  • Utiliser GNU gettext pour internationaliser le code.
  • Regrouper un maximum de code dans des fonctions pour alléger la main().
  • Regrouper le code dans des fonctions rassemblées dans des fichiers de même thème : interface.c, toutes les fonctions gérant l'interface, network.c pour les fonctions liées au réseau, etc.
  • ne pas entrecroiser les appels aux fonctions dans un même fichier car la maintenance devient difficile.
  • Utiliser les noms standards de répertoires : "bin", "include" pour les entêtes .h, "src"...
  • Suivre les conseils de présentation des Standards du code GNU et le programme "indent -gnu" sous GNU/Linux.