Programmation GTK+/Types de données

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Programmation GTK+
Programmation GTK+
Sommaire
Modifier ce modèle ce sommaire


Vous avez probablement noté certaines choses qui nécessitent des explications dans les exemples précédents. les gint, gchar, etc. que vous avez pu voir sont des redéfinitions de int et char, respectivement. Leur raison d'être est de s'affranchir des dépendances ennuyeuses concernant la taille des types de données simples lorsqu'on réalise des calculs. Un bon exemple est gint32 qui désignera un entier codé sur 32 bits pour toutes les plateformes, que ce soit une station Alpha 64 bits ou un PC i386 32 bits. Les redéfinitions de type sont très simples et intuitives. Elles sont toutes décrites dans le fichier glib/glib.h (qui est inclus par gtk.h).

On notera aussi la possibilité d'utiliser un GtkWidget lorsque la fonction attend un GtkObject. GTK possède une architecture orientée objet, et un widget est un objet.