« Utilisateur:Cdang/projet » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
m
 
Plusieurs extensions ont été développées pour dessiner un échiquier. La première était <code>chess</code>, puis est venu <code>skak</code>, et enfin <code>chessboard</code>.
 
== Notations d'échecs ==
 
Aux échecs, on utilise plusieurs notaitons. Dans LaTeX, on en retient deux :
* la [[w:notation algébrique|notation algébrique]] anglaise ;
* la [[w:notation Forsyth-Edwards|notation Forsyth-Edwards]], ou FEN.
Voici quelques notions rapides.
 
=== Notation algébrique ===
 
La notation algébrique décrit les mouvements. Un mouvement se décompose en :
* le numéro du mouvement, suivi d'un point s'il s'agit d'un mouvement d'une pièce blanche, et de trois points s'il s'agit d'une pièce noire ;
* de la nature de la pièce, par une lettre (initiale du nom anglais) ou rien pour un pion ;
* des coordonnées de la case de départ ;
* d'un tiret « <code>-</code> » s'il s'agit d'un déplacement ou d'un « <code>x</code> » s'il s'agit d'une prise ;
* des coordonnées de la case d'arrivée.
 
{| border="1"
|+ Nature de la pièce
|}
 
== Avec <code>skak</code> ==
La création d'un échiquier se passe en trois étapes :
* la commande <code>\newgame</code> définit un échiquier vide ;
* la commande <code>\mainline{''mouvements''}</code> définit les mouvements effectués en [[w:notation algébrique|notation algébrique]], affiche la lilgne tapée et met à jour l'échiquier ;
* la commande <code>\showboard</code> affiche l'échiquier.
La commande <code>\variation{''mouvements''}</code> provoque l'affichage de mouvements mais pas la mise à jour de l'échiquier.
Si l'on veut que l'échiquier soit mis à jour mais que les mouvements ne s'affichent pas dans la lige descriptive, on utilise <code>\hidemove{''mouvements''}</code>. Cela peut permettre, par exemple, de montrer l'échiquier aprrès quelques mouvements.
 
Skak permet aussi d'utiliser la [[w:notation Forsyth-Edwards|notation Forsyth-Edwards]], ou FEN, avec la commande <code>\fenboard{…}</code>.
 
Notons que <code>skak</code> permet d'enregistrer une partie en mémoire, avec la commande <code>\storegame{''nom de partie''}</code>. On peut la rappeler avec <code>\restoregame{''nom de partie''}</code>. Il peut même enregistrer la partie dans un fichier avec <code>\savegame{''nom de fichier''}</code>, et la recharger avec <code>\loadgame{''nom de partie''}</code>.
13 633

modifications

Menu de navigation