« Livre de cuisine/Tarte flambée » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
aucun résumé des modifications
(supp {{pour Wikibooks}})
imported>Tarokhan
Aucun résumé des modifications
La '''tarte flambée''' (en [[alsacien]] ''Flammekueche'' ou ''flammenkueche'' ou encore ''flammenkuche'') est un plat traditionnel [[Alsace|alsacien]] composé d'une tarte à pâte à [[pain]] recouverte de [[lardon (cuisine)|lardons]], d'[[oignon]]s, et de [[crème fraîche]], éventuellement gratinée d'[[emmental]] râpé, et cuite au [[four]]. Son nom est une mauvaise traduction : elle n'est pas ''flambée'' avec de l'alcool, elle est cuite à la ''flamme''.
 
Au contraire du [[baeckeoffe]], qui est d’origine urbaine et relativement bourgeoise, la tarte flambée remonte à l’habitude des paysans de faire cuire leur pain tous les quinze jours ou toutes les trois semaines. C’était alors une petite fête et, pour la marquer, on étalait la pâte qui restait, on la recouvrait de fromage blanc et de [[lardon (cuisine)|lardons]], on assaisonnait à l’huile de colza et l’on passait au four. On présentait ensuite chaque tarte flambée sur une plaque de bois et on la découpait ; chacun roulait sa part et la mangeait avec les doigts. C'est d'ailleurs toujours ainsi que les alsaciens la mangent, même au restaurant : avec les doigts
 
La cuisson traditionnelle du pain dans un four à bois en pierre permettait la cuisson des tartes : après le chauffage du four au feu de bois, celui-ci était trop chaud pour y faire cuire du pain. Il fallait attendre qu'il atteigne la température correcte. En revanche la température était idéale pour faire cuire les tartes flambées.
Utilisateur anonyme

Menu de navigation