« Construire sa maison/Installation électrique » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
Le tableau électrique est le point de convergence de tous les circuits élémentaire de la maison. Si le nombre de circuits dépasse une douzaine on aura intérêt à installer des sous-tableaux qui faciliteront le câblage et le dépannage. L’entrée du tableau principal est reliée directement au compteur par l’intermédiaire d’un disjoncteur différentiel. Le diamètre des fils utilisés doit être choisi en conséquence (par ex. 6 mm²).
 
Un circuit est formé d’un conducteur de phase et d’un conducteur de neutre complété d’un conducteur de protection si nécessaire. Comme le circuit doit pourvoirpouvoir être totalement isolé du réseau, il est obligatoire de couper la phase avec un porte-fusible (ou mieux : un petit disjoncteur, plus cher mais bien plus pratique) et de couper le neutre avec une sorte de porte-fusible dont le fusible serait remplacé par un petit cylindre métallique. Actuellement les deux dispositifs de coupure (phase et neutre) sont réunis dans un seul module. Sur le tableau, chaque disjoncteur sera repéré par un numéro correspondant à la description du circuit sur un schéma placé à proximité du tableau.
 
Les tableaux pourront être placés dans un placard ou dans une gaine technique pourvu qu’ils soient facilement accessibles. Prévoir des tableaux suffisamment grands pour permettre des extensions futures. Un témoin au néon indiquera sur chaque tableau la présence de l’électricité.
Utilisateur anonyme

Menu de navigation