Différences entre les versions de « Photographie/Netteté des images/Le « bokeh » »

Aller à la navigation Aller à la recherche
 
Il y a ici un '''paradoxe''' : lorsqu'elle se forme hors de la surface du récepteur, l'image d'une source lumineuse ponctuelle prend la forme d'une figure géométrique dont les bords sont nets et pourtant cela donne, dans la plupart des cas, une image floue ... Raisonnons sur un sujet qui se trouve hors du plan de mise au point :
* si ce sujet ne comporte aucune source lumineuse à la fois intense et de faible étendue, alors l'infinité des points qui le composent donnent une infinité d'images à bords relativement nets, peu lumineuses et très légèrementinsensiblement décalées les unes par rapport aux autres. Ces images nettes fusionnent pour former, toutes ensemble, une zone floue sur la photographie.
* si ce sujet comporte des sources lumineuses à la fois intenses, de très faible étendue et bien distinctes les unes des autres, alors les images de ces sources donnent des taches à bords netsindividualisées et bien visibles puisqu'elles ressortent en tant que telles sur un fond sombre. Comme l'œil va tout droit vers les zones claires des photographies, ces taches perturbent forcément la vision, surtout si elles ont une forme inhabituelle comme les anneaux formés derrière les objectifs à miroir.
* dans les cas intermédiaires on aobtient une combinaison de zones floues bien dégradées avec d'autres plus ou moins nettes selon la luminosité et l'étendue des éléments du sujet ; c'est là que les pires problèmes peuvent apparaître ...
 
 

Menu de navigation