Différences entre les versions de « Photographie/Techniques particulières/Photographie des œuvres d'art »

Aller à la navigation Aller à la recherche
aucun résumé de modification
{{Ph s Techniques particulières}}
{{Photo_24s}}
 
 
La '''[[photographie]] d'[[w:œuvre d'art|œuvres d'art]] plastique''' couvre les prises de vues de [[w:tableau|tableaux]], de [[w:sculpture|sculptures]], ou d'[[w:Installation (art)|installations]]. Elle permet de reproduire, d'[[w:Archives|archiver]] et de [[w:diffusion|diffuser]] l'image d'une œuvre. Outre ses utilisations institutionnelles (catalogues des [[w:collection|collections]] des [[w:musée|musées]]) et éditoriales ([[w:Maison d'édition|édition]] de « [[w:beau livre|beaux livres]] »), elle est utile aux [[w:artiste|artistes]] qui veulent présenter leurs travaux sur un ''book'' ou un [[w:site internet|site internet]], aux particuliers qui veulent garder une trace des œuvres qu'ils possèdent pour des besoins d'[[w:assurance|assurance]], etc.
La photographie des œuvres d'art est soumise aux règles de la [[w:propriété intellectuelle|propriété intellectuelle]]. Mais même les œuvres d'art anciennes tombées dans le [[w:Domaine public, en droit de la propriété intellectuelle|domaine public]] ne sont pas simples à photographier, d'une part, parce que tous les musées ne l'autorisent pas, d'autre part, en raison des difficultés techniques propres à ce type de photographie, qui exige une fidélité extrême à l'original.
 
Cet article traite essentiellement de la photographie de tableaux ou autres œuvres d'art en deux dimensions ([[w:Mosaïque (art)|mosaïques]], [[w:tapisserie|tapisseries]], etc.). Il rassemble quelques conseils pratiques pour obtenir des reproductions photographiques satisfaisantes, notamment avec un [[Photographie - 09 - /Appareils/Familles d'appareils photographiques|appareil photographique numérique]].
 
== Prise de vue ==
Il est difficile de photographier un tableau, de faire une reproduction d'une œuvre, sans rencontrer les problèmes suivants (et les causes possibles) :
* Image [[Photographie/14 - Netteté des images photographiques|floue]] (erreur de mise au point) ou bougée (mouvement de l'appareil ou du modèle)
* Déformation du tableau (position de l'appareil ou choix de l'objectif)
* Modification des couleurs et des contrastes (réglage de de l'appareil, qualité de la lumière)
=== Réglage de l'appareil ===
==== Choix de l'objectif ====
Évitez d'utiliser un [[Photographie - 08 - /Objectifs/Objectifs grand-angulaires|objectif grand-angulaire]] ou un [[Photographie - 08 - /Objectifs/Objectifs de longue focale|téléobjectif]], sauf si vous possédez un équipement de haut de gamme, en raison des risques de [[Photographie - 08 - /Objectifs/Aberrations|distorsion]]. A fortiori, pour les mêmes raisons, évitez d'utiliser un [[Photographie - 08 - /Objectifs/Objectifs à focale variable|zoom]]. Autant que possible, utilisez un [[Photographie - 08 - /Objectifs/Objectifs de focale « normale »|objectif de focale « normale »]] (50 mm environ en 24×36), avec un trépied si la lumière est faible (voir plus bas).<br />
Pour les petits objets qui nécessitent une [[Photographie/23 - Techniques scientifiques/Photographie rapprochée|prise de vue rapprochée]] on utilise un objectif [[Photographie - 08 - /Objectifs/Objectifs pour la macrophotographie|macro]], parfois de focale plus longue (entre 70 et 110 mm) pour éviter l'ombre de l'appareil.
 
==== Cadrage ====
 
==== Diaphragme ====
L'ouverture du [[Photographie - 08 - /Objectifs/Ouverture d'un objectif|diaphragme]] est aussi responsable de la qualité de l'image. En général il faut éviter les plus fortes ouvertures et les plus faibles et préférer les ouvertures moyennes pour lesquelles la plupart des objectifs donnent les [[Photographie/14 - Netteté des images photographiques/Pouvoir séparateur des objectifs|meilleurs résultats]]. On ne fermera davantage que si l'on a besoin d'une grande [[Photographie/14 - Netteté des images photographiques/Profondeur de champ|profondeur de champ]], par exemple lors de la photographie d'une sculpture.<br />
 
==== Balance des blancs ====
Les couleurs seront mieux rendues si vous calibrez la balance des blancs (voir les réglages de votre appareil numérique) sur une feuille de papier blanc à côté de l'objet à reproduire, ou sur une zone gris neutre (dit « gris [[Photographie - 40 - Kodak|Kodak]] ») ou blanche du document (voir les détails plus bas). <br />
* Bon, reproduire c’est [[w:Traduction|traduire]] (''Traduttore, Traditore !''), il faut toujours choisir ! et c'est en faisant et regardant que l'on apprend, bonne chance !
 
Lors de la prise de vue, et dans la mesure du possible, il est vivement recommandé de faire figurer, le plus près possible du sujet, des chartes de couleurs et de contraste ainsi qu'une charte de gris neutre. Le gris neutre est obtenu grâce à un carton qui réfléchit uniformément toutes les radiations lumineuses. Un carton gris neutre réfléchissant 18 % de la lumière (valeur moyenne constatée pour les photographies courantes) peut également être utilisé pour déterminer un temps de pose correct en lumière réfléchie. Ces chartes serviront, lors du traitement de l'image, de repères objectifs pour juger de la qualité du rendu des couleurs, de la densité et du contraste général de la photo. S'il y a impossibilité de placer l'ensemble des chartes, privilégier, dans l'ordre : la charte de densité, puis le gris neutre, enfin la charte de couleurs. Pour un bon résultat, elles doivent être correctement positionnées : rigoureusement planes et parallèles au plan du tableau à photographier, sinon des reflets en modifieront les caractéristiques apparentes. Elles peuvent éventuellement être enrichies d'indication du copyright (atténuées dans l'illustration ci-contre). Ces chartes se trouvent dans le commerce spécialisé en photographie professionnelle.
 
Il est également important de choisir une bonne [[Photographie/Rayonnements - 04 - électromagnétiques/Rayonnement lumineux thermique#Émission des corps réels, température de couleur|température de couleur]] de la lumière, dans le cas de prises de vue numériques (voir les réglages de l'appareil : balance des blancs), ou d'utiliser un éclairage équilibré dans le cas de travail en film argentique. La température de couleur, exprimée en [[w:kelvin|kelvin]] (K) se mesure au moyen d'un thermocolorimètre. Lors d'un écart sensible entre la température de couleur mesurée et la température de couleur de référence du film, il y a lieu d'utiliser des filtres [[Photographie/Filtres - 19 - optiques/Filtres modifiant la température de couleur|correcteurs de couleur]] ou des [[Photographie/Filtres - 19 - optiques/Filtres modifiant la température de couleur|filtres de conversion]] devant l'objectif ou devant tout ou partie des sources de lumière, cette correction étant indiquée lors de la lecture de la mesure sur le thermocolorimètre. Ce travail peut parfois se compliquer lors de prise de vue en éclairage mixte (lumières de sources variées : jour + tungstène + fluorescente par exemple). C'est pour cette raison que le travail en studio se fait dans un local entièrement occulté, avec des sources de lumière d'une seule nature, flash, ou incandescente, ou fluorescente (plus rarement, et surtout pour le numérique). Il faut également éviter d'avoir des surfaces de couleurs, ou réfléchissantes, pouvant renvoyer une lumière colorée vers le tableau à photographier.
 
== Retouches informatiques ==
<references/>
 
 
{{Photo_24}}
{{Ph Techniques particulières}}

Menu de navigation