« Photographie/Thèmes/La nature morte » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
 
En anglais on dit ''still life''. ''Still'' ne doit pas être pris comme on le fait parfois au sens de ''encore'', ''encore en vie'', mais au sens d'''immobile'', ''vie immobile''. La caractéristique principale de ce thème est justement que l'on photographie des objets immobiles, d'où la nécessité pour le photographe de rechercher la perfection absolue dans la composition, la netteté, l'harmonie des couleurs, etc. Dans une nature morte, rien ne doit être laissé au hasard, le photographe est censé tout maîtriser et ce n'est qu'à lui-même que l'on peut imputer les éventuels défauts de l'image. Le genre, par conséquent, est beaucoup plus difficile que ce que l'on pourrait croire de prime abord.
 
Les peintres ont produit des milliers de natures mortes, dans des styles très différents. Les unes sont très stylisées, voire tendent vers l'abstraction, les autres se veulent très réalistes, les plus petits détails des sujets sont reproduits, avec une précision quasi « photographique ».
 
<gallery widths="240px" heights="240px" perrow="3">
File:Stilleben.steenwick..jpg|Harmen Steenwijck (1612 - 1656), ''Vanitasstilleben'', vers 1640-50.
File:Natureza-morta com taça de maçãs e abanico japonês.jpg|August Macke (1887–1914), ''Still-life with bowl of apples and japanese fan'', 1911.
 
</gallery>
 
== Techniques d'éclairage ==

Menu de navigation