« Effets des rayonnements électromagnétiques sur le vivant/Effets des ultraviolets sur le vivant » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
Aucun résumé des modifications
<br clear="all">
 
p
== Effets ==
=== Synthèse de la vitamine D ===
 
La vitamine D est nécessaire à la croissance et pour cela de faibles doses d'ultraviolets sont nécessaires à sa synthèse. Les ultraviolets qui interviennent ici principalement sont les UV-B. La vitamine D est une vitamine liposoluble<ref>C'est à dire soluble dans les graisses – dans les lipides -</ref> synthétisée par l'organisme lorsque les stérols<ref>Groupe de lipides</ref>, composants alimentaires courants, migrent vers la peau et sont transformés sous l'effet des rayons ultraviolets de la lumière.
La vitamine D est synthétisée à partir d'un dérivé du cholestérol sous l'action des rayonnements ultraviolets du soleil. Elle existe sous deux formes: D<sub>2</sub> (ergocalciférol) et D (cholécalciférol). La vitamine D intervient dans l'absorption du calcium et du phosphore par les intestins, ainsi que dans leur réabsorption par les reins, sous l'influence de la PTH<ref>La parathormone ou hormone parathyroïdienne (PTH = Parathyroïd hormone (anglais) ou PTHi = PTH intacte) est une hormone peptidique, hypercalcémiante, sécrétée par les glandes parathyroïdes.</ref>. Ses effets sont contrebalancés par la calitonine<ref>La calcitonine est une hormone (peptide de 32 acides aminés) hypocalcémiante (diminue le taux de calcium dans le sang) et hypophosphorémiante (diminue le taux de phosphore dans le sang) qui participe au métabolisme du calcium et du phosphore.</ref>.
 
==== Structure et métabolisme de la vitamine D ====
 
[[Image:VitamineD2.png|thumb|right|Fig. 23 : Structure de la vitamine D2]]
La vitamine D se forme surtout quand nous exposons notre corps au soleil (héliothérapie). Au niveau de la peau, les rayons ultraviolets permettent la formation de vitamine D à partir de dérivés du cholestérol présents normalement dans l'organisme. Cette source est donc très variable selon l'exposition au soleil (saisons, brouillard, région, habillement), l'épaisseur et la pigmentation de la peau. Il n'y a, en théorie, jamais de surdosage en vitamine D lors d'une exposition au soleil.
 
La vitamine D<sub>2</sub> ou ergocalciférol est un produit d'irradiation de l'ergostérol par les rayons ultraviolets. La vitamine D apportée par l'alimentation, est partiellement absorbée dans la partie terminale de l'intestin grêle, en émulsion avec les sels biliaires. Après absorption, elle est transportée par l'alimentation au niveau de certains organes où elle est stockée. On peut souffrir de carences vitaminiques en cas d'obstruction de la voie biliaire ou de malabsorption des graisses alors qu'il est possible de prévenir le rachitisme<ref>Le rachitisme est une maladie de la croissance et de l'ossification observée chez le nourrisson et le jeune enfant. Elle est caractérisée par une insuffisance de calcification des os et des cartilages et est due à une carence en vitamine D (on parle alors d'avitaminose D). Le rachitisme se voit dans les pays faiblement ensoleillés, ou dans les pays où les enfants vivent couramment cloîtrés. Il touche les enfants entre 6 et 18 mois</ref> par des doses discontinues de vitamine D.
 
<br clear="all">
 
==== Structure de la vitamine D ====
 
[[Image:VitamineD3.png|thumb|left|Fig. 24 : Structure de la vitamine D3]]
Si l'apport extérieur est insuffisant, l'organisme synthétise lui-même la vitamine D à partir de dérivés du cholestérol. Grâce à l'action des ultra-violets de la lumière, un des cycles du 7-déhydro-choléstérol est cassé. La molécule s'isomérise spontanément en cholécalciférol encore inactif. S'ensuit (au niveau du foie) une première hydroxylation sur le carbone 25 par l'enzyme 25-hydroxylase, ce qui donne du 25-hydroxy-cholécalciférol qui est toujours inactif. La véritable vitamine D résulte d'une nouvelle hydroxylation (au niveau du rein) de la molécule sur le carbone 1. Cette dernière réaction est catalysée par l'enzyme 1-alpha-hydroxylase. On obtient alors le 1,25 dihydroxy-cholécalciférol ou vitamine D. C'est donc un alcool auquel on a rajouté deux groupement hydroxyles, donc un triol: le calcitriol.
 
De façon simple, si l'apport extérieur en vitamine D est insuffisant, l'organisme la synthétise lui-même. En effet, notre peau contient le précurseur de la vitamine D : le 7-déhydrocholestérol. Ce précurseur thyroïdien, sous l'action des rayons solaires, se convertit en cholécalciférol .Celui-ci est inactif. Deux étapes sont nécessaires pour le rendre actif. La première a lieu dans le foie où il obtient un groupement hydroxyle (=OH). La deuxième transformation se déroule dans les reins où la molécule reçoit un deuxième groupement hydroxyle régulé par la parathormone (hormone peptidique) La molécule formée est le calcitriol, forme active de la vitamine D.
 
En résumé, pour obtenir la structure de la vitamine D<sub>3</sub>, ajoutez un groupement hydroxyle (-OH) sur les carbones 1 et 25, ainsi, vous aurez du 1,25 alphadihydroxycholécalciférol, alias vitamine D<sub>3</sub> ou calcitriol. La vitamine D<sub>3</sub> ou cholécalciférol est la vitamine naturelle: elle est concentrée dans les huiles de foie comme le poisson. Tous les laits en sont pauvres.
 
==== Problèmes rencontrés quand il y a une carence en vitamine D ====
 
Une exposition régulière au soleil garantit, chez la plupart des personnes, une bonne réserve en vitamine D; une carence en vitamine D peut toutefois survenir dans certaines situations dans lesquelles la vitamine D sera utilisée en usage préventif. Les principaux groupes à risque sont les suivants :
 
 
* Les personnes âgées séjournant en institution et les personnes très âgées en général.
* Les personnes à peau foncée ou noire.
* Les enfants nourris au sein. Le lait maternel contient en effet relativement peu de vitamine D. Les laits artificiels sont toujours enrichis en vitamine D.
* Les personnes peu exposées au soleil pour des raisons médicales ou religieuses.
* Les mois d'hiver pour les latitudes froides car les UVA responsables de la synthèse de la vitamine D sont absents ou plus assez nombreux.
 
La vitamine D obtenue par l'exposition au soleil est toutefois présente durant les 2 mois suivant l'exposition grâce à des réserves faites par l'organisme. Il est à noter que cette caractéristique fait que beaucoup de personne ressentent une faiblesse musculaire entre janvier et avril car durant les mois d'octobre à avril, les UVA responsables de la synthèse de vitamine D ne sont plus assez présents. Une carence en vitamine D provoque une faiblesse et des douleurs musculaires ou de la fatigue et, à un stade plus avancé, une ostéomalacie<ref>L'ostéomalacie est l'équivalent chez l’adulte du rachitisme de l’enfant.</ref> chez l'adulte et un rachitisme chez l'enfant. Elle pourrait augmenter le risque de fracture bien que la supplémation en vitamine ne semble diminuer que marginalement ce risque.
 
Dans certaines situations comme une insuffisance rénale, il est nécessaire d'augmenter artificiellement les apports alimentaires de vitamine D. Ceci se fait à partir des préparations pharmaceutiques qui permettent un dosage précis des apports de vitamines D (1 mg de vitamine D = 40 000 unités, correspondant, suivant les marques, soit à de la vitamine D<sub>2</sub>, soit à de la vitamine D<sub>3</sub>). Une personne en bonne santé ayant une alimentation variée et une exposition normale au soleil n'a habituellement pas besoin de supplément en vitamine D, sauf si elle a la peau noire ou foncée.
 
==== Avantages de la vitamine D ====
 
Les femmes qui ont le plus de vitamine D dans le corps auraient des télomères<ref>Un télomère est une région hautement répétitive, donc non codante, d'ADN à l'extrémité d'un chromosome. Lors de la réplication de l'ADN, les télomères se font de plus en plus courts ; jusqu'à ce que cela soit les parties codantes de l'ADN qui ne soient plus répliquées ; donc, plus les télomères d'une personne sont longs, plus celle-ci aurait une espérance de vie potentiellement accrue</ref> plus longs que celles qui manquent de cette vitamine ce qui pourrait avoir des effets bénéfiques sur le vieillissement.
 
== Interactions avec l'ADN<ref>Un protocole permettant de mettre en évidence ces interactions est disponible en Annexe 5.</ref> ==
Utilisateur anonyme

Menu de navigation