« Technologie/Moteurs thermiques/Moteur Diesel » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
aucun résumé des modifications
m (Retrait automatique de lien rouge vers Image:Rudolf_Diesel.jpg, supprimé sur Commons par Polarlys ; motif : In category [[w:commons::category:Unknown as of 10 September 2007|Unknown as of)
imported>NAEGEL-Paul
Aucun résumé des modifications
 
Le premier moteur commercialisé avait une cylindré de dm cubes tournant à 172 tr/min et developpait une puissance de 14.7 Kw. Malgré son système d'injection par pompe à air, ce moteur avait un rendement assez intéressant : CSE (consommation spécifique) de 335g/Kw.h (à titre d'exemple, les poids-lourds les plus récents ont une CSE entre 250 et 200 g/Kw.h). C'est le Français [[Lucien-Eugène Inchauspé]] (1867-1930) qui, en 1924, en inventant la pompe à injection, en fit un moteur performant. Et la production par Robert Bosch a permis un développement rapide de ces moteurs. Les premières automobiles de tourisme à moteur diesel furent une Mercedes en 1936, puis la Peugeot 402 en 1938.
 
En 1903, une péniche nommée "Le Petit Pierre" est équipée d'un moteur de type "Diesel", construit par Sautter-Harlé, et adapté par Frédéric Dyckhoff. Elle navigue avec succès sur le canal de la Marne au Rhin. En juin 1897 avait été créée, avec siège à Bar-le-Duc (Meuse), la "Société française des moteurs Diesel à combustion interne", au capital de 1.200.000 francs, dont la moitié des parts sociales attribuées à Rudolph Diesel rémunéraient ses apports en industrie.
 
Entre 1911 et 1912, il déclare que « le moteur diesel peut être alimenté avec des huiles végétales et sera en mesure de contribuer fortement au développement de l'agriculture des pays qui l'utiliseront » et prédit que « l'utilisation d'huiles végétales comme carburant pour moteurs peut sembler insignifiante aujourd'hui », mais que « ces huiles deviendront bientôt aussi importantes que le pétrole et le goudron de charbon ».
Utilisateur anonyme

Menu de navigation