« La médiation culturelle » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
 
L'intérêt du médiateur culturel est d'assurer au plus grand nombre l'accès, aussi bien physique que social et intellectuel, à la culture.
Il se doit d'être neutre, de n'être ni le défenseur, ni le détracteur d'aucune des parties, et si sa fonction le mène à guider les populationpopulations vers la culture et l'art, il ne doit être ni juge ni avocat d'une part comme de l'autre.
 
Il doit faire se rencontrer une œuvre et son public, sans jugement de valeur pour l'auteur, sa réalisation, ou les spectateurs.
Utilisateur anonyme

Menu de navigation