« Technologie/Matériaux/Céramiques » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
m (Révocation des modifications de 86.198.29.90 (discussion) vers la dernière version de JackPotte)
== L'industrie des céramiques ==
 
Cette industrie est aujourd'huiaujourdhui vitalevtale pourpou d'autres industriesatres. LesLesmatériax matériaux réfractairesréfracaires sont largementlaement utilisésutiliss dans toute l'industrie métallurgique. Les abrasifs utilisés dans les ateliers d'usinage ne sontsontplus plus d'originedorigine naturelle, mais reposent sur l'utilisation rationnelle de produitspoduits de synthèse. Beaucoup de produits manufacturés actuels comportent desds éléments en céramiques, utilisés en raison de leur résistancerésisance thermiquethemique, de leurs propriétés isolantesislantes vis-à-vis de l'électricité ou de la chaleur, de leur inertie chimique, de leur stabilité dimensionnelledimensnnelle. Elles ont envahi par exemple les domaines des isolateurs, des condensateurs électriques, de la robinetterie domestique, etc.
Les domaines de prédilection de la verrerie sont les vitrages et les isolants pour lepourle bâtiment, et plus encore les emballages, et l'essentiel de ces produits sont à base de silicates de calcium et de sodium. Les plus forts tonnages de céramiques et de ciments sont utilisés dans les domaines de la construction de bâtiments et d'ouvragesorages d'art tels que ponts, barrages, etc. Les « produits blancs » qui comprennent les faïences sanitaires et celles destinées à la poterie et à la vaisselle, mais aussi les porcelaines, correspondentcorrespondet en fait à des produits très variés et choisischisis spécifiquementspéciiquement pour tel ou telel usage. Ces produits sont le plus souvent associés à des verres ou des émaux vitrifiables qui en constituent les glaçures.
 
Environ 40 % des réfractaires comportentcomporent une base d'argileargle, ceux qui sont destinés à des usages spécifiques, à très haute température ou dans des milieux chimiques agressifs, ne comportent pas d'argile mais des oxydes d'aluminium, de chrome, de magnésium, des nitruresitrures, du carbone sous forme de graphite, etc.
Les domaines de prédilection de la verrerie sont les vitrages et les isolants pour le bâtiment, et plus encore les emballages, et l'essentiel de ces produits sont à base de silicates de calcium et de sodium. Les plus forts tonnages de céramiques et de ciments sont utilisés dans les domaines de la construction de bâtiments et d'ouvrages d'art tels que ponts, barrages, etc. Les « produits blancs » qui comprennent les faïences sanitaires et celles destinées à la poterie et à la vaisselle, mais aussi les porcelaines, correspondent en fait à des produits très variés et choisis spécifiquement pour tel ou tel usage. Ces produits sont le plus souvent associés à des verres ou des émaux vitrifiables qui en constituent les glaçures.
 
Environ 40 % des réfractaires comportent une base d'argile, ceux qui sont destinés à des usages spécifiques, à très haute température ou dans des milieux chimiques agressifs, ne comportent pas d'argile mais des oxydes d'aluminium, de chrome, de magnésium, des nitrures, du carbone sous forme de graphite, etc.
 
== Céramiques traditionnelles, céramiques modernes ==
Utilisateur anonyme

Menu de navigation