Différences entre les versions de « Utilisateur:FrankyLeRoutier/Brouillon »

Aller à la navigation Aller à la recherche
m
 
==Effets comportementaux==
 
On observe parfois, et généralement stéréotypés, que des changements systématiques dans le mode de vie, les ambitions, la motivation d'une personne, et personnalité se produisent quand une jeune personne commence à fumer de la marijuana. En fait, dans de nombreuses situations où les gens sont invités à décrire les traits de personnalité d'un utilisateur de marijuana, ils seront très probablement représenter une personne de l'apathie ou de la perte d'efficacité: une personne avec une capacité diminuée ou la volonté de réaliser des plans complexes à long terme, supporter la frustration, se concentrer pendant de longues périodes, suivre des routines, ou même avec succès maîtriser nouveau matériel.
 
Le terme «syndrome amotivationnel» est souvent appliquée aux jeunes personnes qui ont changé de proprecomportement, assertiveasservie, performantsde performance mobiles vers lede au haut niveau dans le genre de personne qui vient d'être décrit, avec de la marijuana comme le coupable. Le syndrome, comme d'Autresautres Phénomènesphénomènes pose la question corrélés de l'œuf et de la poule; la consommation de marijuana peut tout aussi bien être considéré comme le résultat d'un tel changement de personnalité comme il peut être la cause de celui-ci. Peu importe, les études dequi souleversoulève cette question etcomme d'autres questions, comme la prévalence de cettece type de «syndrome» dans la population, et la preuve d'un lien biologique ou psychologique du «syndrome» à l'usage de substances, ne sont pas arrivéété démontré. Au lieu de cela, un remorqueur politique de la guerrerépression a suivi, avec chaque point de vue qui revendiquant leurleurs proprepropres rechercherecherches scientifiquescientifiques en tant que preuve.
 
Des études gouvernementales montrent souvent des données statistiques accumulées par des méthodes telles que l'Enquête nationale auprès des ménages sur l'abus des drogues (NHSDA), la surveillance de l'étude Future (MTF), et le programme de surveillance (ADAM) Arrestee Drug Abuse, qui prétendent inférieursdes moyennesperformances scolaires inférieurs et d'abandon plus élevé taux chez les utilisateurs que les non-utilisateurs, même si ces différences sont très petites et peuvent être exagérées par le stigmate attaché aux étudiants qui utilisent la drogue. Toutefois, le principal contributeur à un manque de crédibilité dans ces études, est que dans de nombreux cas, comme avec NHSDA et MTF, ces enquêtes sont généralement auto-administrés et peuvent ou peuvent ne pas être anonyme. La probabilité de sur ou sous des données représentant sape définitivement l'efficacité de ces instruments. L'étude MTF est réalisée de façon anonyme, mais cherche seulement des informations à partir d'un échantillon de personnes qui ont été arrêtées pour des infractions liées à la drogue. De toute évidence, lela casliaison peut facilement être fait quesur les comportements socialement déviants qui sera trouvé plus fréquemment chez les individus du système de justice pénale par rapport à ceux de la population en général, y compris par les non utilisateurs. EnToutefois réponse, des études indépendantes d'étudiants ont montré qu'il n'y avait pas de différence de teneur moyenne de points, et la réalisation, entrepour les utilisateursconsommateur de marijuanadrogue et des non, mais les utilisateursils ont un peu plus de difficulté à se prononceraller sur lesle objectifsmarché dedu carrière,travail et un petit nombre ont été àpar la recherche professionnelle avancée degrés. études de laboratoire de la relation entre la motivation et de la marijuana à l'extérieur de la salle de classe, où les bénévoles ont travaillé sur des tâches opérants pour un salaire représentant un modèle de travail du monde, échouent également de distinguer une différence notable entre les utilisateurs et les non utilisateurssuite.
 
==Hypothèse de drogue de transition==
14

modifications

Menu de navigation