« Les cartes graphiques/Les cartes accélératrices 2D » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
m
==Blitter ==
 
Certaines cartes 2D ont introduit un composant pour accélérer les copies d'images en mémoire. Ce genre de copie arrive souvent lorsqu'on doit scroller, ou qu'un objet 2D se déplace sur l'écran. Déplacer une fenêtre sur votre bureau est un bon exemple : le contenu de ce qui était présent sur l'écran doit être déplacé vers le haut ou vers le bas. Dans la mémoire vidéo, cela correspond à une copie des pixels correspondant de leur ancienne position vers la nouvelle. Cela a aussi des applications dans les jeux en 2D. La base d'un rendu en 2D, c'est de superposer des images les unes au-dessus des autres. Par exemple, on peut avoir une image pour l’arrière plan(le décor), une image pour le monstre qui vous fonce dessus, une image pour le dessin de votre personnage, etc. Ces images sont superposées sur l’arrière-plan au bon endroit sur l'écran, ce qui se traduit par une copie des pixels de l'image aux bons endroits dans la mémoire. Ce circuit chargé des copies s'appelle le '''blitter'''. Sans blitter, les copies étaient donc à la charge du processeur, qui devait déplacer lui-même les données en mémoire. Le blitter est conçu pour ce genre de tâches, sauf qu'il n'utilise pas le processeur.
Certaines cartes 2D ont introduit un composant pour accélérer ces copies : le '''blitter'''. Sans blitter, les copies étaient donc à la charge du processeur, qui devait déplacer lui-même les données en mémoire. Pour ce faire, un petit morceau de programme répétait en boucle une série d'instructions pour copier les données pixel par pixel. Le blitter est conçu pour ce genre de tâches, sauf qu'il n'utilise pas le processeur. Ceci dit, un blitter possède d'autres fonctionnalités. Il peut effectuer une opération bit à bit entre les données à copier et une données fournie par le programmeur.
 
Ceci dit, un blitter possède d'autres fonctionnalités. Il peut effectuer une opération bit à bit entre les données à copier et une données fournie par le programmeur. Pour voir à quoi cela peut servir, reprenons notre exemple du jeu 2D, basé sur une superposition d'images. Les images des différents personnages sont souvent des images rectangulaires. Par exemple, l'image correspondant à notre bon vieux pacman ressemblerait à celle-ci. Évidemment, cette image s'interface mal avec l’arrière-plan. Avec un arrière-plan blanc, les parties noires de l'image du pacman se verraient à l'écran.
 
[[File:Pacman--------2.gif|centre|Image de Pacman.]]
41 129

modifications

Menu de navigation