« Construire sa maison/Installation électrique » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
(Restitution de la version précédente)
 
== Recette (réception) de l’installation ==
Pour être raccordée au réseau général de distribution d’électricité, l’installation domestique doit répondre à des normes précises. La vérification de la conformité à ces normes est effectué par un organisme qui enverra un inspecteur contrôler que la résistance de la prise de terre n’est pas trop élevée, que l’appareillage électrique est normalisé, que chaque prise est correctement câblée... Un particulier qui a réalisé lui-même son installation sera systématiquement inspecté. LeEn certificat délivré est valable pour l’installation en l’état où elle se trouvaitFrance, le journom de lal'organisme recette.(ouqui réceptioninspecte enl'installation France)
et donne le feu vert pour le branchement s'appelle le Consuel. On peut le contacter par téléphone pour poser des questions tout le long des travaux et pour s'assurer que tel ou tel point de l'installation est conforme à la réglementation. Il existe aussi un excellent petit livre intitulé "Locaux d'habitation, installation électrique" et édité par Promotélec ([http://www.promotelec.com]), qui répertorie l'essentiel des normes en vigueur.
Le certificat délivré est valable pour l’installation en l’état où elle se trouvait le jour de la recette.(ou réception en France)
 
Au Canada, un entrepreneur électricien est le seul autorisé à effectuer la demande d’inspection et de raccordement. Le bricoleur doit donc s’entendre avec un entrepreneur avant de débuter ses travaux car autrement l’entrepreneur peut refuser de cautionner tout travail qu’il n’aura pas fait lui-même.
Utilisateur anonyme

Menu de navigation