Différences entre les versions de « Utilisateur:Dr.mbl/Brouillon/Sociobiologie. Une introduction/Chapitre 2 - Assises »

Aller à la navigation Aller à la recherche
m
révision
m (révision)
m (révision)
*:::::
La sociobiologie « ne constitue pas une révolution » rappelle l'anthropologue [[w:en:James D. Cadien|James D. Cadien]] de l'[[w:fr:university of California|Université de Californie à Berkely]]. Plutôt, précise-t-il, « ''ses principes de base remontent [...] à la naissance de la [[w:fr:biologie|biologie]] et du [[w:fr:transformisme (biologie)|transformisme]] avec [[w:fr:Jean-Baptiste de Lamarck|Lamarck]] et à l'élaboration du principe de [[w:fr:sélection naturelle|sélection naturelle]] avec [[w:fr:Charles Darwin|Charles Darwin]] et [[w:fr:Alfred Russel Wallace|Alfred Russel Wallace]]''. » <ref>«''In many ways sociobiology is not a revolution, that its basic claims have roots far back in biology and evolutionary thought, and that this is merely the time which some scientists feel is right to dredge them to the surface again.'' » Cadien. 1979:758</ref> Pour sa part, le réputé sociobiologiste français [[w:fr:Pierre Jaisson|Pierre Jaisson]] indique clairement que la sociobiologie « ''n’est pas une idéologie'' , niet estime qu'elle n'est pas ''non plus une théorie'' » <ref>Jaisson. 1993:Entrevue.</ref> Cela posé, la sociobiologie serait simplement une thèse dont la problématique se limite à soutenir que les comportements répertoriés dans le règne animal auraient une origine génétique, partant, qu'ils découleraient de la sélectiono naturelle. <ref>Dobuzinskis, Laurent. 1981:171</ref>
 
Quant à la définition donnée en 1988 par le spécialiste en sciences politiques, Laurent Dobuzinskis, elle est assortie d'un abrégé de son cadre théorique fondamental :
::« ''l’hypothèse centrale de la sociobiologie consiste en ceci que les comportements animaux (et humains) ont une origine génétique et donc qu’ils résultent des effets de la sélection naturelle.'' » <ref>Dobuzinskis, Laurent. 1981:171</ref>
 
Sur le plan de la théorie, la sociobiologie se situe dans le prolongement d'un courant de pensée évolutionniste pressenti et inoculé par d'éminents naturalistes, scientifiques et chercheurs, à commencer par [[w:fr:Erasmus Darwin|Érasme Darwin (1731-1802)]], [[w:fr:Jean-Baptiste Lamarck|Jean-Baptiste de Lamarck 1744-1829]] et [[w:en:Patrick Matthew|Patrick Matthew 1790-1874]] jusqu'à [[w:fr:William Donald Hamilton|William Donald Hamilton (1936-2000)]], en passant par [[w:fr:Charles Darwin|Charles Robert Darwin (1809-1882)]], [[w:fr:Alfred Russel Wallace|Alfred Russel Wallace (1823-1916)]], [[w:fr:Herbert Spencer|Herbert Spencer (1820-1903)]], [[w:fr:Gregor Mendel|Gregor Mendel (1822-1884)]], [[w:fr:Hugo de Vries|Hugo de Vries (1848-1935)]], [[w:fr:Ronald Aylmer Fisher|Ronald Aylmer Fisher (1890-1962)]], [[w:fr:John Burdon Sanderson Haldane|John Burdon Sanderson Haldane (1892-1964)]], [[w:fr:Sewall Wright|Sewall Wright 1889-1988)]], [[w:fr:Theodosius Dobzhansky|Theodosius Grygorovych Dobzhansky (1900-1975)]], [[w:fr:Julian Huxley|Julian Sorell Huxley (1887-1975)]], [[w:fr:Ernst Mayr|Ernst Mayr (1904-2005)]], [[w:en:Bernhard Rensch|Bernhard Rensch (1900-1990)]], [[w:en:George Gaylord Simpson|George Gaylord Simpson (1902-1984)]], [[w:en:George Ledyard Stebbins|George Ledyard Stebbins (1906-2000)]], [[w:en:John Paul Scott (geneticist)|John Paul Scott (1909-2000)]], et bien d'autres encore.
2 178

modifications

Menu de navigation