« Jeu de rôle sur table — Jouer, créer/Le hasard dans les jeux de rôle » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
→‎Pourquoi le hasard ? Quelles alternatives ? : le hasard comme définition du monde
(→‎Fréquence des jets : précision)
(→‎Pourquoi le hasard ? Quelles alternatives ? : le hasard comme définition du monde)
}}</ref>. Dans les jeux de guerre, le hasard est souvent utilisé pour simuler le fait que parfois, même quand on fait tout bien, ça rate ; ou qu'au contraire, alors que tout semble perdu, un événement improbable provoque un retournement de situation. Avec cet exemple, le hasard :
* permet de simuler une réalité : le monde réel est soumis au hasard<ref>Ce point est l'objet de théories physiques et mathématiques : la théorie du chaos et la mécanique quantique.</ref>, on ne maîtrise pas tout ; c'est aussi le cas de la plupart des mondes imaginaires<ref>On peut citer comme contre-exemple l'univers du mythe de Cthulhu selon Howard Philips Lovecraft puisqu'un de ses personnages, Randolph Carter, explique dans la nouvelle ''La Clef d'argent'' (1929) que l'univers est figé et que l'illusion du changement consiste en fait à voir différentes facettes d'un même objet.</ref> ;
* ce faisant, le hasard devient en fait une des manières de ''définir'' l'univers du jeu : si les règles indiquent qu'il y a 20 % de chances qu'il pleuvent dans une journée ou qu'un mendiant a 5 % de chances de vaincre un guerrier aguerri, cela pose des éléments du monde fictionnel, de la diégèse ;
* il est une source de surprises, de rebondissements ; c'est la tension ludique<ref>Section « Épreuve, incertitude et tension ludique », {{lien web
| url = http://mementoludi.net/index.php/2016/06/26/jeter-les-des-ne-me-suffit-plus-4-au-hasard-des-jeux/
13 648

modifications

Menu de navigation