Différences entre versions de « Photographie/Rayonnements électromagnétiques/Rayonnement lumineux thermique »

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
 
La température de couleur d'une lumière est donc la température à laquelle un corps noir émettrait un rayonnement '''visible''' de même composition que celui que l'on veut qualifier. Pour les photographes et plus encore pour les cinéastes, cette notion est importante car elle conditionne très largement l'équilibre chromatique des images obtenues, donc l'ambiance lumineuse des scènes représentées, et ceci quel que soit le procédé, argentique ou numérique.
 
{| cellpadding="15"
|-
|bgcolor="EEEEEE"|Ces considérations relèvent en fait davantage de la psychophysiologie que de la physique proprement dite. En effet, l'œil humain ne sait pas distinguer les composantes des lumières qu'il perçoit, de sorte que des rayonnements très différents peuvent très bien être perçus comme identiques. Les limites de la notion de température de couleur ne peuvent donc pas être définies avec précision.
|-
|}
 
 
[[Image:EffectiveTemperature 300dpi e.png|thumb|500px|center|La répartition de l'énergie émise par le Soleil, en jaune, est voisine de celle du corps noir de référence, en gris. L'exitance est cependant toujours inférieure, quelle que soit la longueur d'onde, ce qui ne se voit pas sur ce dessin où l'on a ramené les aires sous les courbes à la même valeur.]]

Menu de navigation