« Neurosciences/Le système ventriculaire » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
m
[[File:1315 Brain Sinuses.jpg|centre|vignette|upright=2.0|Sinus veineux.]]
 
===L'arachnoïdeLes leptoméninges===
 
En dessous de la dure-mère, on trouve les deux couches pie-mère et arachnoïde, qui forment ce qu'on appelle les '''leptoméninges'''.
En dessous de la dure-mère, on trouve l’arachnoïde, une couche qui ressemble à une toile d'araignée. Elle est composée de fibres élastiques, certaines étant composées de collagène. Contrairement à la dure-mère, l'arachnoïde a une consistance plutôt molle. De plus, elle ne contient pas de vaisseaux sanguins. La matière de l'arachnoïde forme des '''villosités arachnoïdiennes''', des excroissances qui se jettent dans les sinus veineux de la dure-mère. Ces villosités permettent au liquide céphalo-rachidien usagé de retourner dans la circulation sanguine, et d'y être drainé. Ces villosités servent de valves à sens unique, permettant au liquide céphalorachidien de sortir des méninges, mais pas d'y rentrer. Cela permet de réguler la pression du liquide céphalo-rachidien, en augmentant ou diminuant le drainage. Ainsi, sauf lors de certaines pathologies, la pression du liquide céphalorachidien est supérieure à la pression sanguine.
 
EnJuste dessous de la dure-mère, on trouve l’arachnoïdel’'''arachnoïde''', une couche qui ressemble à une toile d'araignée. Elle est composée de fibres élastiques, certaines étant composées de collagène. Contrairement à la dure-mère, l'arachnoïde a une consistance plutôt molle. De plus, elle ne contient pas de vaisseaux sanguins. La matière de l'arachnoïde forme des '''villosités arachnoïdiennes''', des excroissances qui se jettent dans les sinus veineux de la dure-mère. Ces villosités permettent au liquide céphalo-rachidien usagé de retourner dans la circulation sanguine, et d'y être drainé. Ces villosités servent de valves à sens unique, permettant au liquide céphalorachidien de sortir des méninges, mais pas d'y rentrer. Cela permet de réguler la pression du liquide céphalo-rachidien, en augmentant ou diminuant le drainage. Ainsi, sauf lors de certaines pathologies, la pression du liquide céphalorachidien est supérieure à la pression sanguine.
 
[[File:1316 Meningeal LayersN.jpg|centre|vignette|upright=2.0|Illustration des villosités arachnoïdiennes.]]
39 497

modifications

Menu de navigation