« La politique monétaire/Les taux de change » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
m
aucun résumé des modifications
mAucun résumé des modifications
La politique monétaire a un effet sur la quantité de monnaie et les taux d'intérêts, mais aussi sur les taux de change. Aussi, nous avons dédié un chapitre sur ceux-ci. Les taux de change ont de nombreux points communs avec l'inflation ou les taux d'intérêt. Le premier est d'être des variables dites nominales, qui dépendent du niveau général des prix. On peut en donner des valeurs dites réelles, qui suppriment l'effet de l'inflation ou des prix, et les taux de change ne font pas exception : on distingue le taux de change réelle du taux nominal. De plus, le taux de change et l'inflation sont tous deux influencés par des paramètres réels et par la politique monétaire et fiscale du gouvernement. Reste à voir ce que sont ces taux de change et d'où ils proviennent.
 
==LesLe taux de change : définitions de base==
 
Pour investir à l'étranger ou pour exporter/importer, tout agent devra échanger sa monnaie nationale contre de la monnaie étrangère : des euros s'échangent contre des yens, des dollars s’échangent contre des euros, etc. Mais pour que cet échange aie lieu, il faut obligatoirement un autre agent faisant l'échange strictement inverse : si j'échange 50 euros contre 100 yens, il faut un autre agent avec qui échanger, agent qui voudra échanger 100 yens contre 50 euros. Pour le dire autrement, l'échange de devises est un troc de monnaie, et non un achat ou une vente habituelle. Le '''taux de change nominal''' indique combien de monnaie nationale il faut donner pour obtenir X unités de monnaie étrangères (ou inversement).
 
Le taux de change nominal/réel peut varier au cours du temps, que ce soit à la hausse ou à la baisse. Une baisse du taux de change porte le nom de '''dépréciation''', alors qu'une hausse s'appelle une '''appréciation'''. Quelques calculs algébriques nous permettent de calculer les variations du taux de change, à savoir la dépréciation ou l'appréciation de la monnaie. Ces deux valeurs indiquent si le taux de change a augmenté ou diminué de 5%, de 2%, de 15%, etc. Cette variation en pourcentage est au taux de change ce que l'inflation est au niveau des prix. Ce taux de dépréciation de la monnaie nationale est égal, par définition, à :
===Taux de change nominal et réel===
 
: <math>d = \frac{\Delta e}{e}</math>, avec e le taux de change.
Le '''taux de change nominal''' est le prix d'échange de deux monnaies. Il définit combien il faut donner de monnaie nationale pour obtenir une unité de monnaie étrangère. Par exemple, si je dois donner 50 euros pour obtenir 30 yens, le taux de change est de 50/30 = 1,6666... De manière générale, le taux de change d'une monnaie nationale envers une monnaie étrangère est égal au rapport entre la somme de monnaie nationale <math>S_n</math> qu'il faut dépenser pour obtenir <math>S_e</math> unités de monnaies étrangères.
 
: <math>e = \frac{S_n}{S_e}</math>
 
A toute variable nominale, il existe une variable réelle équivalente. Le taux de change ne fait pas exception. Le '''taux de change réel''' est la quantité de biens nationaux que l'on peut échanger contre des biens étrangers. On le calcule à partir du taux de change nominal, en divisant par les prix nationaux et étrangers.
 
: <math>\frac{S_n}{P_n} = e \times \frac{S_e}{P_e}</math>
 
Quelques manipulations algébriques triviales donnent le taux de change réel <math>q</math> :
 
: <math>q = e \times \frac{P_n}{P_e}</math>
 
===Appréciation/dépréciation===
 
Le taux de change nominal/réel peut varier au cours du temps, que ce soit à la hausse ou à la baisse. Une baisse du taux de change porte le nom de '''dépréciation''', alors qu'une hausse s'appelle une '''appréciation'''. Quelques calculs algébriques nous permettent de calculer les variations du taux de change, à savoir la dépréciation ou l'appréciation de la monnaie. Ces deux valeurs indiquent si le taux de change a augmenté ou diminué de 5%, de 2%, de 15%, etc. Cette variation en pourcentage est au taux de change ce que l'inflation est au niveau des prix. Ce taux de dépréciation de la monnaie nationale est égal, par définition, à :
 
: <math>d = \frac{\Delta e}{e}</math>.
 
Une appréciation se traduit par une hausse des prix des biens importés : les biens et services deviennent alors plus cher dans la monnaie nationale. De plus, elle rend moins chères les exportations dans la monnaie étrangère, ce qui rend les biens exportés plus compétitifs à l'étranger par rapport aux biens domestiques. A contrario, une appréciation a les effets inverses : baisse des prix importés, mais exportations plus chères.
[[File:Excess Supply of Dollars.png|centre|vignette|upright=2.0|Excess Supply of Dollars]]
 
==Les relations entre inflation,Le taux de change nominalréel et tauxsa derelation changeavec réell'inflation==
 
Le '''taux de change nominal''' est le prix d'échange de deux monnaies. Il définit combien il faut donner de monnaie nationale pour obtenir une unité de monnaie étrangère. Par exemple, si je dois donner 50 euros pour obtenir 30 yens, le taux de change est de 50/30 = 1,6666... De manière générale, le taux de change d'une monnaie nationale envers une monnaie étrangère est égal au rapport entre la somme de monnaie nationale <math>S_n</math> qu'il faut dépenser pour obtenir <math>S_e</math> unités de monnaies étrangères.
Nous avons vu plus haut qu'il fallait distinguer le taux de change nominal du taux de change réel. La différence entre les deux tient dans la formule dérivée plus haut, à savoir :
 
: <math>e = \frac{S_n}{S_e}</math>
 
A toute variable nominale, il existe une variable réelle équivalente. Le taux de change ne fait pas exception. Le '''taux de change réel''' est la quantité de biens nationaux que l'on peut échanger contre des biens étrangers. On le calcule à partir du taux de change nominal, en divisant par les prix nationaux et étrangers.
 
: <math>\frac{S_n}{P_n} = e \times \frac{S_e}{P_e}</math>
 
Quelques manipulations algébriques triviales donnent le taux de change réel <math>q</math> :
 
: <math>q = e \times \frac{P_n}{P_e}</math>, avec <math>q</math> le taux de change réel, <math>e</math> le taux de change nominal, <math>P_n</math> le niveau général des prix nationaux et <math>P_e</math> le niveau moyen des prix étrangers.
40 957

modifications

Menu de navigation