Différences entre les versions de « Photographie/Fabricants/Nikon/Nikon Nikkor AF 50 mm f/1,8 D »

Aller à la navigation Aller à la recherche
→‎Commentaires : corrections typographiques, notamment la règle signe double (;:?!«») espace double
(→‎Commentaires : corrections typographiques, notamment la règle signe double (;:?!«») espace double)
 
 
== Commentaires ==
Je suis définitivement un grand fan des focales fixes pour leurs nombreux avantages :
piqué, luminosité, rapidité de prise de vue, [[bokeh]], absence de [[distorsion]], poids, discrétion, rendu des proportions, créativité, prix etc...
Je ne vois même pas pourquoi certains se saignent aux 4 veines pour avoir à peu près l'inverse de ce que je viens de dire à un prix souvent exorbitant !!! Le syndrome du débutant ou la consommation forcenée peut-être ?
- Piqué : moins de lentilles donc moins de perte de qualité
- Luminosité : une luminosité parfaite pour les éclairages difficiles : tombée du jour, concerts etc... évitant l'emploi du flash et son effet trop souvent surréaliste
- Rapidité de prise de vue : cette même luminosité permet la prise d'images à des vitesses d'exposition plus rapides, - sans flash, - que la plupart des autres objectifs. Idéal pour des portraits en ambiance "« moelleuse" » en faible lumière
- Bokeh : les magnifiques flous à l'arrière des portraits qui mettent en valeur le sujet ne peuvent s'obtenir qu'avec les grandes ouvertures, en jouant sur la [[profondeur de champ]], une ouverture de f/1.,8 est un must !
- Absence de distorsion : due à une construction simple et bien maîtrisée
- Poids : chez Nikon le 50 pèse à peine 150 grammes ! Très reposant surtout quand le boîtier fait déjà 1kg1 kg à lui tout seul...
- Discrétion : pour éviter l'effet "« chasseur à l'affût" » qui, - à part peut-être certaines stars VIP, - met mal à l'aise les modèles
- Rendu des proportions : le 50 mm correspond à une vision normale, un portrait fait au grand angle maigrit et vieillit et étire l'extérieur de l'image : effet burlesque garanti ! Et une longue focale aplatit l'image et fait prendre quelques kgskg au modèle...
- Créativité : c'est peut-être le point le plus important, contrairement aux zooms avec lesquels la tendance est de simplement tourner la bague, une focale fixe oblige à tourner autour de son sujet, à se baisser, à chercher le meilleur angle, bref à être plus créatif !
- Prix : 110€110 € et on en trouve même d'occasion à 80...
Conclusion : le 50 mm f/1.,8 est l'objectif le plus utilisé dans les écoles de photos et par beaucoup de photographes de renom, et ce n'est pas un hasard... la cause ? Peut-être tout simplement ses résultats bluffants !!!
 
== Bibliographie ==

Menu de navigation