« Précis d'épistémologie/L'esprit, comment ça marche ? » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
 
Les signaux qui caractérisent les modes de l'imagination révèlent l'activité de l'agent en tant qu'être qui imagine, donc en tant qu'esprit, en tant qu'être conscient. Un contenu représenté est accompagné d'un signal qui caractérise la façon dont il est présent pour la conscience. Ces signaux sont pour la conscience de soi ce que les signaux d'origine sensorielle sont pour la conscience sensorielle. Ils peuvent être détectés par des détecteurs intérieurs qui attribuent des concepts à l'agent lui-même.
 
Pour donner un bon programme d'actions sur une réalité, il faut bien connaître à la fois cette réalité et l'agent ou les agents qui appliquent le programme. La conscience de soi est nécessaire pour agir volontairement sur son environnement parce qu'on doit connaître ses capacités, ses besoins et ses obligations. Elle est doublement nécessaire pour agir volontairement sur soi-même, parce qu'on doit connaître cette réalité qu'on est soi-même sur laquelle on agit, et parce qu'on doit connaître ses capacités d'action sur soi-même, ses besoins et ses obligations.
 
 
4 789

modifications

Menu de navigation