Différences entre les versions de « Construction navale/Calcul des espars »

Aller à la navigation Aller à la recherche
m
typo
m (typo)
 
Nous utilisons cependant l'expression '''kg<sub>f</sub>''' du [[w:Kilogramme-force|'''Kilogramme-force''']]<ref>''https://fr.wikipedia.org/wiki/Kilogramme-force''</ref> qui est une ancienne expression de la force, indépendante du ''Système de mesures CGS'' et du [[w:Système_international_d'unités|''Système international d'unités'']]<ref>''https://fr.wikipedia.org/wiki/Système_international_d'unités''</ref>. Le <code>'''kg<sub>f</sub>'''</code> est à la fois une unité de force et de poids : le <code>'''kg<sub>p</sub>'''</code> ou encore le <code>'''kg'''</code> que tout le monde connaît en faisant ses courses.<br />On devrait utiliser le <code>'''dyne'''</code> comme unité de force, mais qui ? a une notion réaliste de cette mesure ?''
 
Les formules mathématiques sont en [[LaTeX]]<ref>Livre détaillé : ''https://fr.wikibooks.org/wiki/LaTeX''</ref>, le rendu des expressions à l'écran est différent du rendu imprimé. Nous avons essayé de minimiser cettecet effet.
 
<references />
1.1 Généralités sur les mâts
1.2 Calcul de résistance des mâts à la compression (p2)
1.2.1 Exemple de calcul pour des mâtmâts ronds pleins en mélèze
1.2.1.1 Calcul pour un mât en mélèze de 10 cm de diamètre
1.2.1.2 Corollaire pour un mât en mélèze de 20 cm de diamètre
*Les mâts en bois plein sont très lourds.
 
*Les mâtmâts en bois peuvent être creux en bois contrecollé ou lamellé-collé de formes variables. Ces mâts restent lourds lorsque l'on veut une résistance importante à la compression et au flambage.
 
*La section, ''ou le poids linéaire'', des mâts détermine leur '''résistance à la compression'''<ref>https://fr.wikipedia.org/wiki/Essai_de_compression</ref>. C'est la contrainte maximale admissible par un matériau soumis à une charge d’écrasement<ref>http://www.instron.fr/fr-fr/our-company/library/glossary/c/compressive-strength</ref>.
<cite>Pour un '''même matériau''', la résistance à la compression ne dépend que du poids linéaire du mât. En effet le poids linéaire est le produit d'une '''section''' par une longueur et une densité. Le poids linéaire ne dépend que de la section.</cite>
 
==== Exemple de calcul pour des mâtmâts ronds pleins en mélèze ====
Caractéristiques du mélèze :
''' Poids sec :''' 600 kg le mètre cube ou '''0,6 kg le dm<sup>3</sup>'''
{{clr}}
; Charge limite :
k = 4 pour deux extrémitéextrémités pseudo encastrées (maintien par le plancher ou par les aménagements)<br />
<math>Pr = k \cdot 110 \ I / L^2</math> avec I<sub>0</sub> en cm<sup>4</sup>; {{rouge|L en mètre}}, et E = 110000 kg/cm² (11GPa)
 
 
=== Exemple pratique ===
Calculer l'effort de compression et la résistance au flambage du beaupré avec un mât de 13,5 m, une distance du point d'amure au pied du mâtdemât de 6 m, un angle <math>\alpha</math> de 30°, une sous-babe ''inox'' de diamètre 12 : <small><math>\sin {\alpha} = 0,5\ et \cos {\alpha} = 0,866</math></small>
'''Compression pratique = '''{{formatnum:1654}} * (6/13,5 * 0,5 + 0,866) = '''{{formatnum:1799}} kg<sub>f</sub>'''
 
246

modifications

Menu de navigation