« Précis d'épistémologie/La recherche de la raison » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
aucun résumé des modifications
Aucun résumé des modifications
Les deux prémisses de l'argument de Ménon sont fausses.
 
On peut savoir ce qu'on cherche avant de l'avoir trouvé. C'est évident. C'est ce qu'on fait à chaque fois que les problèmes qu'on cherche à résoudre sont bien identifiésdéfinis.
 
On peut chercher sans savoir ce qu'on cherche. C'est moins évident. C'est ce qu'on fait quand on cherche sans savoir par avance où on va ni ce qu'on veut précisément, avec un esprit d'ouverture, en étant disposé à accueillir ce qui se présentera.
4 789

modifications

Menu de navigation