« L'agence spatiale européenne et l'indépendance de l'Europe/Ariane 5, l'accès européen à l'espace » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
aucun résumé des modifications
Aucun résumé des modifications
Aucun résumé des modifications
 
Début 2011, Arianespace pourra répondre à toutes les demandes. Un satellite de trois tonnes pourra être lancé soit par Soyouz soit par Ariane 5 (en lancement double), un petit satellite par VEGA, un « gros » satellite par Ariane 5. Seule Arianespace sera en mesure de le faire.
 
{{Média externe | image1 =[https://www.esa.int/var/esa/storage/images/esa_multimedia/images/2021/01/esa_budget_by_domain_2021/22416041-2-eng-GB/ESA_budget_by_domain_2021_article.jpg Répartition du budget 2021 de l'ESA]}}
 
[[Fichier:budget ESA 2010.png|class=transparent|center]]
 
Le diagramme circulaire ci-contre représente la répartition du budget 2010 de l'ESA. Le développement des lanceurs récupère 15,1 % du budget total, soit 566,6 millions d'euros.
 
== Notes ==

Menu de navigation