Toki pona/Leçon 15: Nombres

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

Vocabulaire[modifier | modifier le wikicode]

luka - cinq
nanpa - nombre, numéro
tu - deux; diviser, séparer
wan - un ; unir
weka - au loin, absent ; retirer, éliminer

Avertissement[modifier | modifier le wikicode]

Il faut utiliser les nombres avec modération : qui se soucie de savoir si vous avez mangé trois ou cinq prunes au repas ? De toute façons le toki pona ne permet d’exprimer que des petits nombres (disons, inférieurs à quinze). Pour des nombres plus grands, on dira mute, voire mute mute, toute précision supplémentaire étant le signe d’un souci du détail superflu voire funeste (ike = compliqué, mal).

Nombres cardinaux[modifier | modifier le wikicode]

Il y a trois mots servant à compter en toki pona : wan (1), tu (2), et luka (5). On emploie le même mot luka pour dire « cinq » ou « main » car il y a cinq doigts dans une main. Ces mots s’emploient comme des adjectifs.

  • tomo tawa wan - 1 voiture
  • kili loje luka - cinq tomates
  • oko tu sina - tes deux yeux

Quand on a besoin d’exprimer un nombre autre que 1, 2 ou 5, on ajoute ces adjectifs jusqu’à ce que la somme des nombres qu’ils indiquent fasse le nombre voulu.

  1. jan lili tu wan - 2+1 = 3 enfants
  2. jan luka luka tu - 12 personnes

On voit bien pourquoi il est infaisable avec ce système d’exprimer des nombres plus grands qu’une quinzaine. Certains ont essayé de trouver des tournures pour permettre d’exprimer des nombres de taille moyenne, mais souvenez-vous de l’avertissement au début de cette leçon : c’est délibérément qu’il n’y a pas de moyen d’exprimer de grands nombres. Ce n’est donc pas la peine d’essayer, c’est a priori interdit : utilisez mute.

mute[modifier | modifier le wikicode]

Comme mute vient à la fin des qualificatifs, on peut être assez expressif sans risquer l’ambiguïté.

  • jan mute - des personnes
  • jan lili mute - des enfants
  • jan mute lili - quelques personnes
  • jan mute mute - vraiment beaucoup de personnes.
  • jan mute suli - un très grand nombre de personnes.
  • jan mute ike - trop de personnes. [mute ike = *mauvaisement beaucoup = trop]
  • jan ike mute - beaucoup de mauvaises gens.

Nombres ordinaux[modifier | modifier le wikicode]

Les nombres ordinaux s’expriment avec nanpa suivi d’un nombre.

  • jan pi nanpa tu tu - la personne numéro 4; la quatrième personne
  • ni li jan lili ona pi nanpa tu. - C’est son deuxième enfant.

En pratique, le bon usage veut que l’on retire le pi devant nanpa quand il est utilisé pour exprimer un nombre ordinal, car il n’y a jamais ambiguïté.

  • meli mi nanpa wan li nasa. - Ma première amie était folle.
  • toki Kanse li toki mi nanpa wan. - Le français est ma langue maternelle.

Autres usages de wan et tu[modifier | modifier le wikicode]

Le verbe wan signifie « unir ».

  • mi en meli mi li wan. - Moi et ma copine nous sommes mariés.

Comme verbe, tu signifie « fendre » ou « diviser ».

  • o tu e palisa ni. - Casse ce baton en deux.

Divers[modifier | modifier le wikicode]

Le mot du jour est weka. Comme verbe, il signifie « se débarasser de », « retirer », « éloigner ».

  • o weka e len sina. - Retire tes vêtements.
  • o weka e jan lili tan ni. ona li wile ala kute e ni. - Éloigne l’enfant d’ici. Il ne devrait pas entendre cela.

weka est également un adjectif et signifie « absent », « loin ».

  • mi weka. - J’étais absent.
  • mi wile tawa weka. - Je veux partir au loin.
  • tomo mi li weka tan tomo sina. - Ma maison est loin de la tienne.
  • ma Mewika li weka ala tan ma Kupa. - Les États-unis ne sont pas loin de Cuba.