Toki pona/Leçon 8: Genre, mots non-officiels et impératif

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

Vocabulaire[modifier | modifier le wikicode]

Noms/verbes/adjectifs[modifier | modifier le wikicode]

awen - attendre, rester, demeurer

mama - parent, père, mère

mije - masculin, homme, mari, petit ami

meli - féminin, femme, épouse, petite amie

nimi - nom, mot

Interjections[modifier | modifier le wikicode]

a! - ah, heu, oh, hein

mu! - miaou, meuh, ouah, (cri d’animal mignon)

Particule[modifier | modifier le wikicode]

o - introduit le vocatif et l’impératif

Genre[modifier | modifier le wikicode]

Les mots ne s’accordent pas selon le genre en toki pona. En général le genre est non précisé, mais on peut préciser le genre avec les adjectifs meli (« féminin ») ou mije (« masculin »).

  • mama - père ou mère
  • mama meli - mère
  • mama mije - père
  • jan lili mije - fils
  • jan utala meli - guerrière

Mots étrangers, noms propres[modifier | modifier le wikicode]

Le vocabulaire de base du toki pona est constitué des 118 mots du dictionnaire officiel. Tous les noms de personnes, de langues, de pays, de religions, etc. qui ne figurent pas dans ce dictionnaire sont des noms dits non-officiels, ou étrangers (à noter qu’il existe quand même une liste en anglais de ces noms étrangers).


En toki pona, un nom étranger joue le rôle d’un adjectif. Il est donc quasiment toujours précédé d’un nom. Exemple :

  • ma Italija li pona lukin. - L’Italie est belle.
  • ona li kama sona e toki Italija - il apprend l’italien
  • ma tomo Lantan li suli. - La ville de Londres est grande.


Pour les personnes le nom utilisé devant le mot non-officiel est en général le nom jan.

  • jan Sameno li pali e toki Epelanto. - Zamenhof a créé l’esperanto.
  • jan Malijan li wile tawa ma Tosi. - Marianne veut aller en Allemagne (Tosi est la transcription en toki pona de « Deutsche »)
  • jan Pije li pana e sona tawa mi. - Pierre m’instruit (pana e sona = donner la connaissance, instruire)


Si on veut préciser, on peut utiliser d’autre nom, comme meli, mije, etc. Par ailleurs, noter que la langue est flexible :

  • jan Kanse - un français
  • jan Sonja - la personne nommée Sonia
  • meli Losi ni - cette fille russe
  • jan Kanata mute li toki kepeken toki Inli li toki kepeken toki Kanse. - beaucoup de canadiens parlent anglais et français.


Pour se présenter, on emploie l’une des deux possibilité suivantes :

  • mi jan Jakopo. - Je suis Jacob.
  • nimi mi li Jakopo. - Mon nom est Jacob.


Bien entendu personne ne va vous forcer à utiliser une forme tokiponisée de votre nom. Vous pouvez parfaitement conserver votre nom, par exemple entre guillemets :

  • nimi mi li “Laurent”. - Je m’appelle Laurent.

Vocatif[modifier | modifier le wikicode]

Pour interpeller quelqu’un, on dit le nom de la personne, suivi de o (virgule), et on finit en ajoutant une phrase.

  • jan Ken o, pipi li lon len sina. - Ken, il y a un insecte sur ta veste
  • jan Nina o, sina li pona lukin. - Nina, tu es belle.
  • mama mi o, mi wile moku. - Papa, j’ai faim.
  • jan lawa o, jan ike li utala e mi mute! - Chef ! les méchants nous attaquent !


On peut faire suivre o de l’interjection a pour exprimer un fort sentiment vis-à-vis de la personne interpellée. C’est à utiliser avec modération pour exprimer vraiment une forte émotion.

  • meli mi o a! - Ah, ma chérie !