À la découverte d'Unicode/Version imprimable

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nuvola-inspired File Icons for MediaWiki-fileicon-ps.png

Ceci est la version imprimable de À la découverte d'Unicode.

  • Si vous imprimez cette page, choisissez « Aperçu avant impression » dans votre navigateur, ou cliquez sur le lien Version imprimable dans la boîte à outils, vous verrez cette page sans ce message, ni éléments de navigation sur la gauche ou en haut.
  • Cliquez sur Rafraîchir cette page pour obtenir la dernière version du wikilivre.
  • Pour plus d'informations sur les version imprimables, y compris la manière d'obtenir une version PDF, vous pouvez lire l'article Versions imprimables.


À la découverte d'Unicode

Une version à jour et éditable de ce livre est disponible sur Wikilivres,
une bibliothèque de livres pédagogiques, à l'URL :
https://fr.wikibooks.org/wiki/%C3%80_la_d%C3%A9couverte_d%27Unicode

Vous avez la permission de copier, distribuer et/ou modifier ce document selon les termes de la Licence de documentation libre GNU, version 1.2 ou plus récente publiée par la Free Software Foundation ; sans sections inaltérables, sans texte de première page de couverture et sans Texte de dernière page de couverture. Une copie de cette licence est incluse dans l'annexe nommée « Licence de documentation libre GNU ».

Glossaire

À la découverte d'Unicode
À la découverte d'Unicode
Sommaire

Sommaire

Le contexte

Les textes Unicode

Pour les développeurs

Annexes

De par sa nature technique, cet ouvrage utilise un vocabulaire très spécifique. Le glossaire vise à rendre ce vocabulaire compréhensible du néophyte.


binaire Le système binaire est un système de numération utilisant la base 2. On nomme couramment bit (de l'anglais binary digit, soit « chiffre binaire ») les chiffres de la numération binaire positionnelle. Ceux-ci ne peuvent prendre que deux valeurs, notées par convention 0 et 1.

décimal Le système décimal est un système de numération utilisant la base dix. Dans ce système, les puissances de dix et leurs multiples bénéficient d'une représentation privilégiée. Il utilise les dix chiffres 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9.

hexadécimal Le système hexadécimal est un système de numération positionnel en base 16. Il utilise ainsi 16 symboles, en général les chiffres arabes pour les dix premiers chiffres et les lettres A à F pour les six suivants.


Unité de code L'unité de code est l'unité dans laquelle un système informatique stoque ou échange les données. Il s'agit généralement d'un multiplet de 8, 16 ou 32 bits, que l'on appelle suivant le cas, octet, byte, mot, entier.

Point de code Les caractères sont groupés en blocs en fonction de leur usage et des écritures supportées, et reçoivent une identification numérique unique appelée point de code, identifiée généralement sous la forme U+xxxx (où xxxx est un nombre hexadécimal de 4 à 6 chiffres, entre U+0000 et U+10FFFF). La plage définie permet d'attribuer jusqu'à 1 114 112 points de code.

Caractères et glyphes Un point de code unicode définit une entité abstraite comme la “lettre latine majuscule a” ou le “chiffre cinq bengali”. Sur l'écran ou le papier n'apparaissent que le glyphe, la représentation visuelle du caractère.

Le standard Unicode ne définit pas l'image des glyphes. Il définit seulement ce que les caractères signifient.

Texte, éléments de texte Le standard Unicode ne définit pas ce qu'ets un texte ou un élement de texte.Il définit seuleemnt les encoded characters aussi connu sous le nom de point de code. nombre allant de 0 à 10FFFF16 (hexadécimal)

Un élément textuel est représenté par une séquence de point de code.


Plain Text Le Plain text est une séquence de codes de caractères pure. Le plain Unicode-encoded text est donc une séquence de codes de caractères Unicode. Par opposition le texte stylé aussi connu sous le nom de texte riche est enrichi d'information relative à l'identification de la langue, à la taille de la police de caractères à la couleur aux liens hypertextes.

encoded characters Le lien (ou les liens) entre un caractère abstrait et les représentations encodées. Par exemple 0041 et 030A sont des formes encodées. A et Ȧ Å avant d'être affichés sont des abstractions. Elles peuvent être codées de différentes manières : 0041 et 030A, 00C5 ou 212B.

GFDL GFDL Vous avez la permission de copier, distribuer et/ou modifier ce document selon les termes de la licence de documentation libre GNU, version 1.2 ou plus récente publiée par la Free Software Foundation ; sans sections inaltérables, sans texte de première page de couverture et sans texte de dernière page de couverture.