Algèbre de Boole/Utilisation en électronique et en informatique

Un livre de Wikilivres.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Algèbre de Boole
Algèbre de Boole
Sommaire
Modifier ce modèle

Un processeur est composé de transistors permettant de réaliser des fonctions sur des signaux numériques. Ces transistors, assemblés entre eux forment des composants permettant de réaliser des fonctions très simples. A partir de ces composants il est possible de créer des circuits réalisant des opérations très complexes. De plus il en va de même pour les applications de cet algèbre lors de la création d'un réseaux par exemple. L'algèbre de Boole permet de synthétisé l'approche que l'on peu avoir.

Par exemple, si on souhaite obtenir une adresse réseaux, masque de sous réseaux, ... on utilise alors l'opérateur booléen "ET" sur la base 255.255.255.255 (réseaux classe B)

IP : 169.220.48.56

   169 = 10101001 
   220 = 11011100
   48  = 00110000
   56  = 00111000
         169  .  220   .  48    .  56      <= IP
      10101001.11011100.00110000.00111000  <= IP Binaire
         255  .  255   .  0     .  0       <= Masque sous réseaux

soit : 11111111.11111111.00000000.00000000 <= Masque sous réseaux binaire

         169  .  220   .  0     .  0
L'adresse réseaux est donc 169.220.0.0

NB : 255.255.0.0 est le masque sous réseaux. 255 = 11111111 et 0 = 00000000 car 255 est basé sur : 128.64.32.16.8.4.2.1 (soit 8 octets donc 64 bits).

Exemple : 169 = 128+32+8+1 les valeur concerné son noté 1 et les autre zéro se qui donne 10101001 (=> 1 octet de 8 bits).