Apprendre la guitare/Blues

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher
Ébauche

Cette page est considérée comme une ébauche à compléter. Si vous possédez quelques connaissances sur le sujet, vous pouvez les partager en éditant dès à présent cette page (en cliquant sur le lien « modifier »).

Ressources suggérées : Voici ci-dessous une ébauche de traduction de la page équivalente en anglais. Seul la leçon 1 a été traduite pour l'instant. Je m'occupe du reste dans les jours à venir

Leçon 1 : Le blues de douze mesures[modifier | modifier le wikicode]

Le blues à douze mesures est à la base de la majorité des blues classiques et d'une quantité d'autres chansons populaires rock et pop. C'est une simple progression d'accords qui peut facilement se transposer dans différentes tonalités. Dans le schéma ci-dessous, chaque case représente une mesure à quatre temps ; comptez les mesures et vous comprendrez aisément pourquoi nous l'appelons "blues de douze mesures". Les chiffres romains se réfèrent aux degrés d'accords à utiliser et dans quelle mesure ils apparaîtront.

I I I I
IV IV I I
V IV I V

Voici ci-dessous les accords de la tonalité de do majeur. Le "I" est le premier accord, ou "accord de tonique" de la tonalité. Ceci va nous être utile pour fabriquer la grille d'accords d'un blues en C.

I II III IV V VI VII I
C Dm Em F G Am C

"I" est un accord de C majeur, "IV" de F majeur et "V" de G majeur". Voici donc la grille d'accords d'un blues en do majeur :

C C C C
F F C C
G F C G

Procédons de même avec la tonalité de Mi majeur, bien plus adaptée à la guitare. Voici les accords de la tonalité de Mi majeur :

I II III IV V VI VII I
E F#m G#m A B C#m D#° E

Et voici donc la grille du blues en Mi :

E E E E
A A E E
B A E B

Le blues à 12 mesures ne suit pourtant pas nécessairement strictement cette structure. De nombreuses variations et ornementations sont ajoutées fréquemment. Voici un exemple d'accompagnement à la guitare :

Blues1.png

Dans cet exemple, les accords joués ne sont pas des accords majeurs complets. On alterne entre des accords de quinte (qui ne contiennent que la fondamentale et sa quinte), et des accords de sixte, qui devraient normalement être constitués d'accords majeurs complets avec une sixte ajoutée, mais qui sont dans cet exemple réduits à la fondamentale et sa sixte.

Le rythme utilisé est un rythme basic de blues shuffle. Au lieu de jouer les croches de manière binaire régulière, de type "1 et 2 et 3 et 4 et", il faut jouer de façon ternaire, les temps étant plus longs que les contretemps "1 . et 2 . et 3 . et 4 . et".

N'oubliez pas que le blues de douze mesures est la forme de base, et que tout ce qui suit de près ou de loin la structure d'accords de cette forme de base est un blues de douze mesures. Par exemple, le jeu aux doigts (fingerstyle) est souvent utilisé pour jouer des blues de 12 mesures. Dans ces situations, il peut très bien arriver qu'une mesure contenant l'accord E soit jouée avec de multiples notes qui ne font pas partie de cet accord. Ces notes "étrangères" sont souvent des sixtes, des septièmes mineures et des tierces mineurs. Il s'agit tout de même d'une mesure de E car ces notes "étrangères" tournent autour de l'accord de E et que les notes jouées le plus souvent sont tout de même des notes qui font partie de cet accord. Le blues est une musique vivante et instinctive : ne vous limitez pas !

De plus un ou plusieurs mesures de la progression de base du blues de 12 mesures peuvent être modifiées pour utiliser des accords complètement différents. Par exemple, dans la tonalité de Do un accord de C pourrait être remplacés par un accord de G.

Voici quelques variations courantes du schéma de base :

  • Transformer n'importe quel ou tous les accords en accords de septième (C -> C7).
  • Ajouter d'autres notes en plus de la septième, comme des sixtes ou des tierces mineures.
  • Remplacer l'accord I final avec un V ou un V7. Cette pratique est connue sous le terme de "turnaround". Elle prépare le terrain pour un tour supplémentaire.

Leçon 2 : La gamme pentatonique mineure et la gamme Blues[modifier | modifier le wikicode]

La gamme pentatonique mineure est composée de cinq notes. Très largement utilisée dans le blues et le rock, elle est dérivée de la gamme mineure naturelle à laquelle on retire la deuxième et la sixième note. La voici dans la tonalité de La :

   la, do, ré, mi, sol, la
Gamme de LA (A) pentatonique mineure

Quelle que soit la tonalité, la suite des intervalles entre les notes de cette gamme est (en demi-tons, ou en frettes de guitare) :

   3, 2, 2, 3, 2

Ainsi, la deuxième note, dans ce cas do, sera toujours 3 demi-tons, soit 3 cases, plus haute que la première ( ici la ). La troisième note est 2 demi-tons plus haute que la deuxième, et ainsi de suite. Si vous jouez ceci sur la corde de mi grave, cela donnerait :

Gamme de LA (A) pentatonique mineure jouée sur la corde Mi (E)

Voici deux octaves de la gamme de La pentatonique mineure, en tablature, en 5ème position :

Gamme de LA (A) pentatonique mineure sur deux octaves

La gamme de blues est composée de six notes dont la plus importante est la note bleue (blue note). La blue note différencie la gamme de blues de la gamme pentatonique mineure standard, et rend le son du blues très distinct. Elle se situe entre la 3ème et la 4ème note de cette gamme, formant une suite de 3 notes contiguës au milieu de la gamme.

La grande majorité des solos de blues et de rock sont composés quasi intégralement de notes de la gamme de blues.

Gamme de LA (A) pentatonique mineure pour guitare incluant les "blue notes"


Voici une gamme de blues jouée à partir de la 5ème case sur deux octaves. Cette gamme de blues commence par la note "La" et tient son nom de cette 1ère note : Blues en La. Vous pouvez changer sa tonalité en changeant la case de départ de la gamme et en utilisant la même structure. Montez la structure de deux cases (7ème case) et vous jouerez un blues en Si (B). Montez encore d'une case (8ème case) et vous jouerez un blues en Do (C). Mémorisez la structure de la gamme en la jouant et rejouant.

Utiliser la Gamme de Blues[modifier | modifier le wikicode]

Voici quelques licks (variations) de blues par différents artistes. Elles font toutes une ample utilisation de la gamme de blues. Pour comprendre pleinement la section suivante, il vaut mieux être familiarisé avec les bends (tirés), hammer-ons (martelés), pull-offs (crochetés) et slides (glissés).

  Fig. 1  
  |---------------------5-----------|-------------------------8---8--|
  |-----------------------8p5-------|-----------------8b10-----------|
  |-7b9-----------------------7p5---|-7p5----------------------------|
  |-------------------------------7-|-----7p5------------------------|
  |---------------------------------|---------8----------------------|
  |---------------------------------|--------------------------------|
    1        2      3   + a 4 e + a   1 e + a 2       3       4   +

Figure 1 is taken from the beginning of "Stairway to Heaven" solo by Led Zeppelin (guitarist Jimmy Page). It is based around the A minor blues/minor pentatonic scale. On the second beat of the second measure there's an F which is not in the A minor blues scale. Often blues guitarist will play notes out of any scale because they play mostly by ear and will play notes that sound good to them without any music theory behind it.

However, in this case it is more accurate to say that the solo is in the key of A minor, which contains the entire A minor pentatonic scale, plus the notes F and B. By mostly running up and down the A minor pentatonic scale (in other words by skipping over the B's and the F's), Page gives parts of the solo such as this one a bluesy feel.

                            |-3-|
    a    +S   S S a    +S   S S S S S S S S    +S   a    +S   S S E    +S   S    +E  +S  S
  |-------------3-------------5-3h4p3---3-6b8==(6)r-6b7==(6)r-3------------------------------|
  |-----------3---6b7==(6)r-3---------6-------------------------3----------------------------|
  |-3b4----3r-----------------------------------------------------5b6==(5)r-3b5==(3)r--------|
  |--------------------------------------------------------------------------------------5---|
  |------------------------------------------------------------------------------------------|
  |------------------------------------------------------------------------------------------|
    1                                                                   +   a     4  +  a

Gamme de Blues[modifier | modifier le wikicode]

Exemple en Mi :

e ||--------------------------------------0--3--0--------------------------------------|
B ||--------------------------------0--3-----------3--0--------------------------------|
G ||-----------------------0--2--3-----------------------3--2--0-----------------------|
D ||-----------------0--2-----------------------------------------2--0-----------------|
A ||--------0--1--2-----------------------------------------------------2--1--0--------|
E ||--0--3-----------------------------------------------------------------------3--0--|

Quelques exemples :[modifier | modifier le wikicode]

En Mi :

e|---------------------------------|
B|---------------------------------|
G|---------------------------------|
D|---------------------------------|
A|---------0---2---1---0-----------|
E|-0---3-------------------3---0---|

En Si (le ½ indique un bend d'un demi-ton à la 9ème frette) :

e ||-----------------------------|
B ||-----------------------------|
G ||--------7-----9½-9--7--------|
D ||--7--9-----9-----------9---7-|
A ||-----------------------------|
E ||-----------------------------|

Structure d'un Blues classique :[modifier | modifier le wikicode]

Exemple de Blues en Mi, en 12 mesures. Les nombres indiquent des numéros de mesure. Un "%" après un accord indique qu'il faut répéter l'accord précédent.

1 2 3 4
E7 A7 E7  %
5 6 7 8
A7  % E7  %
9 10 11 12
B7 A7 E7 B7